Nous sommes le Mer Mars 03, 2021 09:09


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 75 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Tout sur les Celtes
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 13:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Bonjour à tous !
Avec la permission de Dragon (non, je ne fayotte pas), je crée ce topic lié aux Celtes. En effet, on en parle dans de nombreux topics, mais j'aimerais rassembler le plus de renseignements à leur sujet.
Légendes, histoire, tradition, actualité, druidisme, lieux significatifs, musiques actuelles ou du passé... Tant que ça parle des Celtes, je prends !
A vous de jouer ! :P

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 13:44 
Bonne initiative Armoria, j'y pensais depuis un certain temps également, mais j'avais peur du côté un peu "communautariste" de la chose.
C'est un sujet dont on a pas mal parlé avec Moglet par MP.
Tu peux me donner un peu plus de précisions sur les infos que tu souhaiterais avoir ?
J'ai fais 3 ans d'histoire de la Bretagne à la Fac, je pense pouvoir contribuer a ce topic sans modestie aucune. 8)


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 13:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 26, 2005 11:48
Messages: 319
Localisation: NORD
Je ne connais pas trop la culturre celte mais le sujet m'intéresse, tant que je peux apprendre qque chose de nouveau je suis pour... étant totalement néophyte dans le domaine je demanderais aux personnes plus calées d'être très claire dans leurs propos. À vous, professeurs ! :wink:

_________________
La tendance naturelle de l'esprit humain est de croire avant de savoir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 14:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Il s'agit tout simplement de compiler des informations tous azimuts pour complèter la culture de ceux qui en savent beaucoup (comme toi), un peu (comme moi), ou presque pas (comme Clochette :wink: ).
Le fait de laisser une large ouverture engendrera un côté auberge espagnole où chacun devrait trouver son compte... J'espère !

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 14:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 26, 2005 11:48
Messages: 319
Localisation: NORD
J'espère aussi ! Cool, je vais apprendre pleins de nouveaux trucs, j'attends les messages avec impatience !

_________________
La tendance naturelle de l'esprit humain est de croire avant de savoir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 15:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 22, 2004 21:05
Messages: 846
Un site sur les celtes:

http://www.arbre-celtique.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 15:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Août 06, 2003 19:00
Messages: 562
Localisation: bretagne
Citation:
J'ai fais 3 ans d'histoire de la Bretagne à la Fac, je pense pouvoir contribuer a ce topic sans modestie aucune


Ca fait 4 ans que je suis à la fac d'histoire de Rennes, et j'ai eu des cours sur l'histoire de la bretagne lors de mon deug (et je prépare un mémoire sur la bretagne gallo-romaine).
Dans quelle fac as tu eu cet enseignement, et à quel niveau?
Ca m'intéresse beaucoup pour la poursuite de mes études.
Merci. :wink:

PS : Le forum d'Arbre Celtique, le lien qu'a posté Darkside, est vraiment une mine d'information.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 29, 2005 16:11 
J'ai fait une licence d'histoire à l'UBO de Brest, dès la première année j'avais pris en option l'histoire de la Bretagne et j'ai continué cette option jusqu'en licence, puis par la suite je me suis dirigé vers l'IPAG de Brest pour préparer une licence d'administration publique afin de passer des concours.
Voilà !


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Mai 30, 2005 16:48 
C'est une bonne idée ce topic !! :lol:
Pourquoi on y a pas pensé avant ?! :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 07:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
A votre avis, qu'est-ce qui fait que les Celtes soient tellement "à la mode" ces dernières années ?
Est-ce que ça vient du fait que les Bretons ont retrouvé leur fierté ou est-ce à cause de ça qu'ils l'ont retrouvée ?
Notre génération se réclame de ses racines (qui en plus proclame l'ouverture aux autres) mais celle de nos parents et grands-parents avait honte de leurs origines.

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 10:57 
La culture celte est à la mode, à mon avis parce qu'il y a actuellement un certain retour aux sources. Certaines valeurs "modernes" commencent à être périmées et à sentir le moisi, alors on se retourne vers des valeurs sûres, qui n'ont pas bougé depuis des millénaires...


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 13:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Je connais l'Ankou comme toute bonne Bretonne. Ce que j'ignore, en revanche, c'est la façon dont l'Ankou est nommée dans les autres cultures celtes et si la légende correspond à la nôtre.

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 18:19 
armoria a écrit:
A votre avis, qu'est-ce qui fait que les Celtes soient tellement "à la mode" ces dernières années ?
Est-ce que ça vient du fait que les Bretons ont retrouvé leur fierté ou est-ce à cause de ça qu'ils l'ont retrouvée ?
Notre génération se réclame de ses racines (qui en plus proclame l'ouverture aux autres) mais celle de nos parents et grands-parents avait honte de leurs origines.


La renaissance de la culture bretonne a vu le jour au début des années 70. Elle s'est d'abord manifestée dans le domaine de la musique avec l'émergeance de chanteurs tels qu'Alan Stivell, Gilles Servat ou le groupe Tri Yann.
Cette période correspond à une ouverture musicale vers ce que l'on appelle alors la musique folklorique et que l'on appellera ensuite la musique ethnique. Il faut se rappeller que nous nous trouvons au lendemain de la guerre du Vietnam et que la musique anglo-saxonne perd ses inspirations nord-américaines ou britanniques. Les Beatles avaient ainsi déjà ouvert la voie aux musiques indiennes. Parallèlement, un groupe tel que Led Zepellin puisait son inspiration dans la musique orientale.
Le monde musical redécouvre en quelque sorte ses racines et les jeunes générations se coupent partiellement des influences musicales de leurs parents. Alan Stivell remet au goût du jour des instruments de musique qui avaient pratiquement disparus tels la harpe celtique ou qui n'étaient plus joués que dans des bagadou, tels le biniou ou la bombarde.

Après, la redécouverte de la musique, le grand public est sensibilisé à la littérature du terroir avec des ouvrages tels que "Montaillou, village occitan" d'Emmanuel Leroy-Ladurie ou "Le cheval d'orgueil" de Pierre-Jakez Hélias, ce mouvement initié au milieu des années 70 se fond dans un vaste mouvement à l'échelle de la France, d'une replongée massive des français avec quelques années après, notamment la création des "journées du patrimoine" sous le premier septennat de François Mitterrand.
En 1977 c'est la création d'écoles en langue bretonne à l'initiative de l'association "Diwan" (le germe en breton).
Viennent ensuite les grandes manifestations culturelles centrées sur la parenté celtique (festival interceltique de Lorient, fête des filets bleus à Quimper...) ou sur le patrimoine maritime (Brest et Douarnenez 92).

Le renouveau de la culture celtique n'est donc pas un phénomène isolé mais est à placer au coeur d'un engouement massif des Français à redécouvrir leur patrimoine historique, religieux, linguistique, littéraire...

Il est peut-être plus exacerbé en Bretagne car elle jouit d'un riche héritage linguistique et musical et que les anciennes générations celles de l'avant-guerre ont été contraintes par le rouleau compresseur de l'école laïque et du centralisme jacobin, à renier leur langue et leurs coutumes et à les ranger dans la catégorie folklore.
Il ne faut pas oublier que nos grands-mères avaient honte de parler breton, que la langue française était considérée à juste titre sans doute comme un ascenseur social. C'est la période où les campagnes étaient désertées, où dans les écoles il était écrit dans les classes : "Il est interdit de cracher par terre et de parler breton". Si un élève avait le malheur de parler breton en classe il était puni toute la récréation à porter un écriteau autour du cou.

C'est pour celà que la culture bretonne a été mis au banc d'une société qui se voulait uniformiste.

Le sursaut des générations qui n'ont pas connu l'avant-guerre a donc été à la hauteur des brimades du passé, désireuses de renouer avec ses racines. C'est l'émergeance d'un universaliste "Back to roots" qui a été amplifié sur des terres fertiles en culture comme la Bretagne.

Voilà ce que je peux apporter au débat dans un premier temps, si je ne mets pas de sources c'est que je puise ma réflexion dans plusieurs lectures et enseignements acquis depuis de nombreuses années.
Par contre, pour rendre la question de la culture celtique plus "ludique" je me replongerai dans des livres plus "légers" et ironiques et je vous en rapporterai des passages qui m'ont bien faire rire.


Dernière édition par Angel le Mar Mai 31, 2005 19:56, édité 1 fois.

Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 18:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Angel a écrit:
Si un élève avait le malheur de parler breton en classe il était puni toute la récréation à porter un écriteau autour du cou.

Cet écriteau (parfois un sabot suivant les régions) était synonyme de punition pour celui qui le portait en fin de journée. Le but du "jeu" était d'encourager la délation dès le plus jeune âge. D'autant plus que les parents, conscients du handicap qui serait imposé aux bretonnants, doublaient souvent la punition...
A se demander comment la langue bretonne a pu survivre.

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 18:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 26, 2005 11:48
Messages: 319
Localisation: NORD
Encore heureux qu'il existe dans certaines facs des cours sur les patois et les langues originelles des régions !

_________________
La tendance naturelle de l'esprit humain est de croire avant de savoir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 19:55 
Fée_Clochette a écrit:
Encore heureux qu'il existe dans certaines facs des cours sur les patois et les langues originelles des régions !


Il y a également des écoles telle "Diwan" qui enseignent les langues régionales dès la maternelle, pas besoin d'attendre la Fac, le plus tôt est le mieux ! :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 20:02 
armoria a écrit:
Angel a écrit:
Si un élève avait le malheur de parler breton en classe il était puni toute la récréation à porter un écriteau autour du cou.

Cet écriteau (parfois un sabot suivant les régions) était synonyme de punition pour celui qui le portait en fin de journée. Le but du "jeu" était d'encourager la délation dès le plus jeune âge. D'autant plus que les parents, conscients du handicap qui serait imposé aux bretonnants, doublaient souvent la punition...
A se demander comment la langue bretonne a pu survivre.


La langue bretonne a longtemps survécu en ne se pratiquant qu'entre personnes d'un certain âge. Je me rappelle que lorsque ma grand-mère parlait breton avec ses amies, elle me disait : "Va jouer plus loin, tu n'apprendras rien avec les personnes âgées", elle ne voulait pas parler breton devant moi, la honte sans doute, c'est triste ! :cry:
On a pourtant tant à apprendre de nos aînés...
Elle me disait par la suite que les mots et les phrases lui venaient en Breton dans la tête et qu'après elles les traduisaient en français, ce qui donnait des phrases assez amusantes, le breton comme l'anglais place en effet, les adjectifs avant les noms.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 21:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Un texte magnifique de Tri Yann, qui me colle à la peau (et vous ?) :

"Le breton est-il ma langue maternelle ? Non, je suis né à Nantes où on ne le parle pas. Suis-je même Breton ? Vraiment, je le crois, mais "de pure race" ? Qu'en sais-je et qu'importe ? Séparatistes, régionalistes, autonomiste ? Oui et non. Différents.
Mais alors, vous ne comprenez plus : qu'appelons-nous "être Breton" et d'abord pourquoi l'être ?

Français sans problème, je suis nommé Français et j'assume à chaque instant ma situation de Français. Mon appartenance à la Bretagne n'est en revanche qu'une qualité facultative que je puis parfaitement renier ou méconnaître. Je l'ai d'ailleurs fait : j'ai longtemps ignoré que j'étais Breton.
Je dois donc vivre la bretagne en surplus, ou, pour mieux dire, en conscience. Si je perds cette conscience, la Bretagne cesse d'être en moi. Si tous les Bretons la perdent, elle cesse absolument d'être.
La Bretagne n'a pas de papiers. Elle n'existe que si, à chaque génération, des hommes se reconnaissent Bretons.
A cette heure, des enfants naissent en Bretagne. Seront-ils Bretons ? Nul ne le sait.

A chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance."

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 21:41 
C'est vrai qu'il est magnifique ce texte, il me donne la chair de poule.
C'est en quelque sorte du Ernest Renan revisité à la sauce armoricaine ! :lol:
Renan disait : "l'existence d'une nation est un plébiscite de tous les jours".
C'est la théorie française du droit du sol contre l'idéologie allemande du droit du sang.
"On ne naît pas breton on le devient !" :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 21:41 
Question qui fâche Armoria : Nantes est-elle bretonne ? :lol: :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 31, 2005 21:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Angel a écrit:
Question qui fâche Armoria : Nantes est-elle bretonne ? :lol: :lol:

Je ne vois aucune raison de se fâcher, l'histoire parle pour nous, même si on a essayé de l'enterrer (à insérer dans le thème conspirations :wink: ).
Nantes EST bretonne. Pour preuve, le gouvernement de la Bretagne qui a alternativement siégé à Rennes et à nantes.
Pour preuve, les nombreux monuments, tableaux et statues qui ont parfois été mis bien à l'abri des regards "indiscrets" dans des cours et/ou des bâtiments privés.
La Loire-Atlantique a été créée de toutes pièces par le gouvernement de Vichy qui ne décolérait pas de voir autant de Résistance en Bretagne, sans compter tous ceux qui ont rallié l'Angleterre dès la première heure (comme les pêcheurs de l'île de Sein, par exemple). A l'origine, la Bretagne descendait un peu en-dessous de l'estuaire de la Loire (cf Guérande, bretonne, elle aussi).
Non, LA question qui fâche, c'est celle du Mont St Michel, parce que, là, c'est la nature qui nous a trahis :
"Et le Couénon (doute sur l'orthographe) en sa folie
A mis le Mont en Normandie".
VOILA LA QUESTION QUI FACHE ! :twisted:

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 01, 2005 11:52 
Nantes est la ville où siégeait le pouvoir éxécutif. Les ducs de Bretagne y ont établi leur résidence en 1213 avec le duc Pierre de Dreux. Le pouvoir législatif était quant à lui représenté à Rennes où siégeait le Parlement de Bretagne.
Effectivement, la Loire-Atlantique anciennement la Loire-Inférieure a été détachée de la région Bretagne suite à un décret du 30 juin 1941 sous le régime de Pétain.
Bizarrement, alors que tous les décrets édictés par le gouvernement de Vichy ont été par la suite déclarés inconstitutionnels et annulés, celui ci a perduré jusqu'à aujourd'hui. Je pense qu'il faut y voir une volonté politique de rééquilibrage économique entre la Bretagne et les Pays de la Loire. La Bretagne disposant de deux métropoles très dynamiques et rivales (Rennes et Nantes), alors que les Pays de Loire ne disposaient pas de telles villes.
Mais bon de là amputer un département à la Bretagne historique... :evil:

Quant au Mont-Saint-Michel je ne vais pas me lancer dans une vaste polémique, je crois qu'il y a des Normands sur ce forum. :lol:

Eh oui "le Couesnon dans sa folie a mis le Mont en Normandie".
Par contre j'ai entendu dire que les futurs travaux de désensablement du Mont provoqueraient peut-être une modification du cours du Couesnon.
Allez tout espoir n'est pas perdu Armoria ! On va le récupérer notre Mont ! :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 01, 2005 12:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Physiquement parlant, oui, mais légalement, pfff ! Etant donné que le Mont est, si ma mémoire est bonne, le site touristique le plus visité du monde, je serais fort surprise que les Normands viennent nous voir en nous disant :
"Heu, on a retrouvé ça dans nos affaires, c'est à vous, non ?".
C'est d'ailleurs compréhensible. Le Mont St Michel doit être la plus importante ressource issue du tourisme de toute la région.
Tu donnerais la poule aux oeufs d'or, toi ? :shock:

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 01, 2005 14:24 
C'est vrai on peut bien le leur laisser le Mont, ils ont que ça comme ressource touristique les pauvres ! :lol: :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 04, 2005 21:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Petit résumé sur le drapeau breton :

C'est en 1188 que furent attribuées aux armées des croisés, en accord avec la papauté, des couleurs distinctives selon les nationalités. A la nation bretonne fut attribuée une croix noire sur fond blanc ("de sable sur fond d'argent).
Dès lors, l'étendard blanc à croix noire devint le pavillon de la marine bretonne et le drapeau des armées bretonnes et le resta jusqu'en 1316, date à laquelle le duc Jean III le remplaça par un étendard d'hermine plain.
En 1923, un étudiant en architecture, Morvan Marchal, proposa un drapeau breton plus moderne, le Gwenn ha Du (Blanc et Noir), composé de 9 bandes alternées noires et blanches (5 représentant les évêchés de Basse-bretagne et 4 ceux de Haute-Bretagne) et cantonné d'hermine plain. C'est lui qu'on voit flotter aujourd'hui sur les monuments publics en Bretagne." (source Yan Brékilien)
... sur les monuments, et partout où il y a des Bretons... :wink:

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 04, 2005 22:15 
Personnellement, je préférais le drapeau originel, la "Kroaz-du", en effet, le gwen-ha-du est malheureusement à l'origine, un drapeau nationaliste et fasciste, Morvan Marchal appartenait à l'extrème-droite, il était de culture maurassienne et avait de grandes affinités avec les régimes hitlérien et Mussolinien. :?
Heureusement, l'Histoire a oublié tout celà, il vaut mieux d'ailleurs, ce n'est pas franchement tout à notre honneur. :roll:
Dernière précision, le gwen-ha-du a été créé sur la base du "stars and stripes" américain mais ça je pense que tout le monde avait fait le lien.

Pour en savoir plus sur la genèse du drapeau : http://perso.wanadoo.fr/lanedo/gwenhadu.htm


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 04, 2005 22:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 14, 2005 21:59
Messages: 1749
Localisation: Drôme, France
Angel, as-tu regardé sur ce lien la partie "d'où venez-vous ?" ? Quand je disais que les Bretons sont partout !
GNIARGNIARGNIAR :twisted:
(Figure-toi que sur un autre topic, on discute d'une éventuelle invasion par des extraterrestres... S'ils savaient ! Mais chut, ne trahissons pas notre secret) 8)
Here come the men in Gwenn ha Du :wink:

_________________
"Je suis nul en orthographe", ce n'est pas une excuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 04, 2005 22:31 
Effectivement Armoria je n'avais pas vu cette partie du site.
C'est vrai nous tissons notre toile aux 4 coins du monde telles des araignées géantes ! HA hA HA !!! (rire sarcastique). :twisted:


Haut
  
 
 Sujet du message: la religion celte
MessagePosté: Mer Juin 08, 2005 18:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Mai 20, 2005 16:30
Messages: 27
Localisation: AMIENS
Voici un site très intéressant sur la religion celte gauloise...
http://jfbradu.free.fr/celtes/les-celte ... -celte.htm

Ce site est très généraliste et considère les celtes comme un peuple possédant une seule culture à une seule époque...

Le problème est que la culture celte à évolué différemment selon les époques, les régions et les tribus... Et aussi selon les mixages ethniques dûs aux invasions...

(voir aussi les influences franques, latines, saxones (donc germaines), Huns (donc chinoises), Allanis (donc hongroises ou autrichiennes) etc...
Le puzzle historique ne sera probablement jamais reconstitué...
Bonne chance dans votre quête, moi j'ai renoncé depuis longtemps :)

_________________
Il y a plus de choses sur terre et dans les cieux que tu n'en puisse imaginer (Shakespeare)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: la culture celte
MessagePosté: Mer Juin 08, 2005 18:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Mai 20, 2005 16:30
Messages: 27
Localisation: AMIENS
J'ai omis de dire que parfois un sujet me mets très en colère :
Tous les sites "celtiques" ne citent que la Bretagne en tant que région d'origine celte.
Toute la Gaule à étée Celte ! L'allemagne aussi (en partie)
"Toute la Gaule ? non, seul un petit village résiste" LOL... Zut au cliché armoricain !!!
La Bretagne a été (comme la normandie) colonisée par les Northmen, mais il est vrai qu'elle a résisté à la "colonisation linguistique", contrairement aux autres régions. N'empêche, tous les français (enfin presque) ont du sang celte, et aussi germain... Contrairement à ce que dit Julius Caesar dans "De Galli Bellica" (la guerre des gaules), les germains étaient de souche indo-européenne (c'est-à-dire celte). Pour compliquer encore un peu plus les choses, saviez-vous que la Russie à étée fondée par les vikings ???
Les angles et les saxons étaient des descendants de celtes (environ 1000 ans entre les gallo-romains et les saxons font la différence culturelle et linguistique).
Woglakapi a parlé.

_________________
Il y a plus de choses sur terre et dans les cieux que tu n'en puisse imaginer (Shakespeare)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 75 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO