Nous sommes le Sam Octobre 21, 2017 22:13


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Lun Juin 13, 2016 20:57 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5058
Localisation: Paris-Strasbourg
J'ai jamais entendu parlé d'une histoire pareille: des OVNI qui attaquent des gens et provoquent l'évacuation d'une île brésilienne en 1977. :shock:


_________________
Le pouvoir sans humilité, c'est comme boire du gin à jeun, la tête tourne, et bonjour les dégâts !
Pape François Ier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Lun Juin 13, 2016 23:15 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14164
Il n'y a jamais eu la moindre preuve de quoi que ce soit, mais effectivement, l'armée a entrepris des manoeuvres pour enrayer le phénomène. L'opération s'appelait Prato

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Lun Juin 13, 2016 23:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Février 07, 2014 10:41
Messages: 813
Localisation: Lorraine
Bin que veux tu, avec seulement 6 épisodes, Chris Carter a bien du recycler les autres scénarii d'épisodes pour retomber sur ses pieds. :lol: :mrgreen: :arrow:

_________________
Soit je me lève de bonne heure, soit je me lève sympa et aimable. A vous de voir !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Mar Juin 14, 2016 11:01 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14164
:lol:

Cela rappelle quand même pas mal les lumières de Phoenix ou la bataille de Los Angeles. Les gars tirent sur tout et n'importe quoi et, comme cela ne marche pas, tirent encore plus et paniquent.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Mer Juin 29, 2016 11:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14164
J'ai reçu un mail. Je vous le retransmets avec l'autorisation de l'auteur.
Citation:
Bonjour.
Je me permets de vous écrire parce que certes je ne suis pas inscrit sur votre forum mais je lis les échanges avec intérêt. Cela nous change des zététiciens obsédés qui disent "nein" à tout et des crédules convaincus qu'aussitôt mort un pauvre type deviendrait amour. Je trouve qu'il y a une réelle qualité des échanges.

Je me permets d'intervenir sur le post consacré à l'opération Prato. Il s'avère que j'ai contribué à la traduction en version française de l'article initial paru sur wikipédia anglais, car je considérais qu'il y avait un manque réel à ce sujet. Je réagis à la phrase suivante : "Il n'y a jamais eu la moindre preuve de quoi que ce soit, mais effectivement, l'armée a entrepris des manoeuvres pour enrayer le phénomène. L'opération s'appelait Prato."

Il faudrait se mettre d'accord sur ce qu'on considère comme "preuve", c'est hélas la question dans ce genre d'affaire, qu'il s'agisse de paranormal ou d'ufologie ou même, de terrorisme (en effet, je considère qu'il faut toujours mettre en perspectives les sujets épineux et non les prendre bloc par bloc. Les mettre en perspective oblige à un recul salutaire).

L'armée française s'est intéressée au cas Prato. Malheureusement la note rédigée à ce sujet n'est disponible que sur consultation à la bibliothèque du ministère de la Défense. Aucune paranoïa derrière, simplement une question de droit d'auteur. Je pourrais rester muet, ne rien dire, mais après tout il s'agit d'un site que j'apprécie et cela m'ennuie de lire des phrases aussi lapidaires.

L'affaire Prato est une affaire embêtante (aussi embêtante que le cas Haravilliers en France). Embêtante et franchement sordide et ce, sur le long terme. Là où le crash de Varginha a déclenché tout un folklore dans la société brésilienne, ce qui s'est passé sur l'île de Colares est tabou et a été le pic d'agressions de phénomènes OVNIS de la fin des années 50 au début des années 80 dans tout le Brésil.

Le journaliste etats-unien Bob Pratt a pris son courage à deux mains, sollicité des financements pour aller à la rencontre de gens dont la vie était tout simplement détruite. Et ce dans un contexte particulier : la dictature militaire brésilienne. Il en a tiré un ouvrage remarquable qui fait partie des références par exemple dans les renseignements généraux français, au même titre que l'ouvrage de François Parmentier "Ovnis 60 ans de désinformation".

A noter que curieusement ces deux ouvrages sont rarement cités par ceux qui rêvent des grands frères gentils de l'Espace. Et pour cause, les grands frères en question ne sont peut-être pas si sympas. Rien ne permet d'affirmer en outre qu'ils viennent de l'Espace, d'une planète lointaine.

Mais les actes commis ont été réels, dans tout le Brésil, dans des régions à l'époque isolées, où l'électricité était rare. Les phénomènes s'en prenaient à des hommes, des femmes et parfois des animaux (des chiens). Il y a eu une accélération des attaques à la fin des années 70. Dans ce contexte de dictature, l'Etat n'aurait pas envoyé par amusement, goût du canular, même goût de la désinformation (pour faire quoi?) sachant ce que cela coûte en hommes disponibles et en argent, en moyens logistiques, que le Brésil était loin de posséder véritablement, des militaires dans une île, et procéder à une évacuation.

Des personnes sont décédées, effets d'irradiations. On a parlé d'empoisonnement au mercure pour dire que les gens déliraient. Qu'ils confondaient des lumières blessantes avec...des chauves-souris. On a justifié que ces gens n'étaient pas très cultivés, analphabètes pour parler de méprise, ce qui est assez odieux. Tout l'aspect dérangeant de cette affaire a été mise sous un gros tapis par des responsables qui n'en savaient peut-être pas plus que les gens attaqués, mais qui espéraient que le temps fasse son œuvre et que Colares appartienne au passé et soit oublié.

C'est contre cet oubli que le colonel Hollanda a tenté de lutter. Il fut envoyé sur l'île de Colares et pour lui toute cette histoire à la base n'était qu'une histoire à dormir debout. Il a vu lui-même des ovnis, il a pris connaissance des photographies des personnes blessées. Et au fur et à mesure qu'il cherchait à comprendre, il s'est retrouvé isolé. Il s'est suicidé en 1997.

Des photographies ont été prises du phénomène. Elles sont peu parlantes ; mais elles existent. Des photographies des blessés circulent aussi. Enfin d'autres photographies ont été prises mais n'ont jamais été mises à la disposition du grand public. Patrick Gross a fait un travail remarquable d'accumulation des données au sujet de cette affaire en langue française sur son site que vous devez connaître. C'est un ufologue exigeant, il a conscience que les détracteurs ne laissent rien passer. C'est d'ailleurs à l'issue de l'opération Prato que Jacques Vallée dût mettre de l'eau dans son vin. Jusque là, il soutenait de façon mordicus que les OVNIS ne s'attaquaient pas aux hommes.

Après cette histoire, il a fallu à nouveau s'intéresser à une histoire du même genre en Erythrée au début des années 70 et au Sénégal en 1979, ou 1980. On est bien loin des ovnis qui attaquent une grosse ville des Etats-Unis. Mais on retrouve la cohérence d'un phénomène qui choisit des aires isolées, difficiles d'accès pour se dévoiler.

De quoi s'agit-il vraiment ? Pourquoi font-ils ça ? Évidemment bien malin qui aurait la réponse. La négation systématique d'un fait a cela de problématique qu'elle empêche de comprendre lorsque le fait se reproduit. Elle empêche l'anticipation. Dire de façon lapidaire : il n'y a jamais eu la moindre preuve de quoique ce soit, c'est une façon de dire "circuler y'a rien à voir" au mieux, au pire, de la pure méconnaissance d'un sujet assez lourd. Tellement lourd que les ufologues avides de vies ailleurs et leurs frères ennemis qui se revendiquent de la zététique, évitent soigneusement de se prononcer sur cette affaire.

Enfin, plus personnel. Il s'avère que mon père était diplomate. Dans un petit pays d'Afrique Centrale. Un jour, nous étions invités chez l'Ambassadeur du Brésil, en 1996, de mémoire. Une réception. J'étais trop petit pour comprendre mais je me souviens très bien qu'assez tard dans la soirée, peu avant de partir, j'ai surpris une discussion entre mon père et cet ambassadeur avec lequel du reste il n'avait aucune affinité au sujet d'une île au nord du Brésil évacuée à cause d'extraterrestres.

C'était une discussion purement officieuse menée par deux adultes qui oublient que les enfants sont curieux et savent tendre l'oreille. J'étais trop jeune pour comprendre le sens du mot "extraterrestre". Mais je n'ai pas oublié la sensation de malaise quand ils ont évoqué cela, même si je ne me souviens pas des dialogues exacts. D'ailleurs ce n'est que récemment que je m'intéresse à ce genre d'histoire, suite à des raisons personnelles, mais jusque là je m'en foutais comme de l'an 40.

J'ai beaucoup écrit, il se peut que j'ai perdu du temps à réagir, je m'en excuse pour ce long message, mais je tenais à réagir là-dessus et aussi parce que le site est de qualité. Vous pouvez relayer mes propos si vous le souhaitez mais je n'interviendrais pas sur le forum.

Au plaisir de vous lire.
LUCAS
Merci pour ce témoignage et pour les compliments sur le site.

Je voudrais juste préciser, en temps qu'auteur de la phrase
Arkayn a écrit:
Il n'y a jamais eu la moindre preuve de quoi que ce soit
que ce n'est pas une façon de botter en touche, mais au contraire de rappeler que dans tout témoignage les sources sont primordiales. Faute de quoi, n'importe qui peut raconter n'importe quoi impunément.

Alors, oui, des sources, on ne demande que ça.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Attaques d'OVNI : les "chupas chupas"
MessagePosté: Mer Juin 29, 2016 16:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Février 07, 2014 10:41
Messages: 813
Localisation: Lorraine
Oui, exactement. :)

Car c'est ça le gros problème avec les cas d'OVNIs, ou paranormaux en général, c'est le manque de sources claires et identifiables.

C'est soit, des témoignages anonymes (donc en partant de là, on peut dire ce qu'on veut), soit des documents secrets qu'on ne peut pas vraiment consulter, soit des témoignages qui sont en apparences sérieux mais qui sont à titre posthume car leur auteur sont mort depuis longtemps, soit des récits fait par des personnes qui n'ont pas de témoins ou qui ne peuvent pas du tout prouver leur dire quelque soit le degré de véracité de ceux-ci.

Enfin bref ... Je "n'attaque" pas du tout LUCAS. Je ne fais qu'un simple constat. :)

_________________
Soit je me lève de bonne heure, soit je me lève sympa et aimable. A vous de voir !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO