Nous sommes le Jeu Août 16, 2018 14:41


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Ven Juin 12, 2015 11:22 
Hors ligne

Inscription: Dim Septembre 11, 2011 16:36
Messages: 90
Localisation: Marseille
Bonjour à toutes et tous !

Il y a un temps je me passionnait beaucoup pour la cryptozoologie surtout le yéti, nessie et le mokélé mbembé. Mais depuis quelques temps, j'y crois de moins en moins. Voilà la raison : nous n'avons toujours aucune preuve de leur existence.
Bien sûr, nous avons des témoignages et des photos mais elles ne prouvent rien. Un phénomène naturel mal expliqué, une erreur d'observation, un canular, etc.
Ce qu'il nous faudrait c'est l'animal lui-même ou une carcasse. Et je trouve cela étrange que malgré les nombreuses expéditions lancées à la recherche de ces animaux, jamais personne n'est parvenus à ramener un cadavre de ces animaux.
Etant donné qu'ils semblent traverser les âges, ils doivent donc être plusieurs pour se reproduire. Et si ils sont tellement nombreux, on devrait en retrouver ou au moins leurs carcasses. Or ce n'est pas le cas.
Qu'en pensez-vous ?

_________________
Mon site d'auteur : http://www.mathias-lanuit.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Ven Juin 12, 2015 12:48 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14463
Prenons le cas de Nessie, par exemple. C'est à priori un animal lacustre ou amphibie. On a le choix entre un poisson, un mammifère ou un reptile. D'autres possibilités ?

Si ce n'est pas un mammifère, il peut être dépourvu d'ossature et n'avoir qu'un cartilage. Ceux ci ne se conserveront donc pas après la mort de l'animal. Déjà, avec une ossature, il faut un coup de chance pour que celle-ci se conserve.

Tu vois, il existe au moins une raison qui font que l'on ne retrouve pas trace de ces animaux. Mais je ne te cache pas que je pense aussi de plus en plus à des erreurs d'interprétation.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Ven Juin 12, 2015 13:20 
Hors ligne

Inscription: Dim Septembre 11, 2011 16:36
Messages: 90
Localisation: Marseille
Bon, pour Nessie, disons qu'il soit fait de cartilages et donc qu'il ne se conserve pas. Mais pour le Bigfoot par exemple. Lui il s'agit sûrement d'un mammifère et donc il a une ossature. De plus, il ne vit pas dans l'eau donc des squelettes serai facile à retrouver. Pourtant, jamais aucune expédition n'en a ramené...
Le Mokélé Mbembé serait quant à lui un dinosaure. Ils semblent être assez nombreux selon les pygmées qui savent dans quelles rivières on peut les trouver. Or, là aussi, pas de squelettes ou d'os...

_________________
Mon site d'auteur : http://www.mathias-lanuit.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Ven Juin 12, 2015 14:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 20, 2011 15:09
Messages: 1894
Localisation: Rochefort, France
Oui enfin pour Bigfoot et tous ses cousins partout autour du globe, ce qui fait la force du concept, c'est le fait qu'ils vivent dans des zones "vierges", très difficiles d'accès, pleines de recoins... Même en envoyant des expéditions, il serait facile, dans de telles conditions de même passer à 10 mètres d'une preuve décisive sans le savoir...

Quand au troisième animal, connais pas :mrgreen:


Pour ce qui est de la crypto, ben au final, il n'y a pas de "crypto-bestiole" type... Certaines sont clairement des légendes soit purement inventées, soit clairement exagérées, d'autres restent plausibles.

Je pense qu'en effet, si tu prends en référence des cas aussi caricaturaux que Bigfoot ou Nessie, évidemment, il est difficile de croire à autre chose qu'à une erreur d'appréciation de la part des différents observateurs...

_________________
Une envie de balade ? Besoin de vacances ? On a tout ce qu'il vous faut en Pays Rochefortais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Sam Juin 13, 2015 17:04 
Hors ligne

Inscription: Dim Juin 02, 2013 17:37
Messages: 19
Il y a aussi la question de la couverture gouvernementale, je m'explique.

Je ne suis pas un fondu de conspirationnisme, mais prenons l'hypothèse que ces monstres "rares" existent et que les gouvernements du monde entiers soient au courant. Laisseraient ils ces monstres hypothétiquement fabuleux à la merci de la sauvagerie et de la barbarie de l'homme ? Je ne le pense pas.

Si Nessie existe bel et bien et qu'il est l'un des derniers représentants - ou que la famille de Nessie qui vivaient dans le lac sont les derniers, car il peut y en avoir plusieurs - il n'est pas très difficile d'imaginer que les gouvernements ont tout fait pour les protéger. Comme ils le font actuellement avec de nombreuses espèces. De nombreuses mesures sont mises en place pour protéger des espèces ou assurer un certain degrés de reproduction en captivité pour éviter le drame de leurs disparition définitive.

Il me semble que dans la mesure où l'on accepte que ces créatures ont existé ou existe encore, l'hypothèse de la protection gouvernementale me semble la plus plausible. On aurait déplacé la créature (ou les créatures) dans des endroits où il seraient inatteignables. Un zoo sous terrain par exemple, avec une forte presence militaire semble être la meilleure solution.

Si ces cas fascinent, c'est aussi parce qu'il y a de nombreux éléments troublants. Il suffit de bien étudier le cas de la vidéo de Patterson pour se rendre compte que le doute est largement permis. Les mouvements de la créatures sont presque impossibles à reproduire pour un humain. De nombreux anthropologue ont confirmé la véracité du document. De l'autre côté, Patterson a été immédiatement décrédibilisé comme si il avait été un danger public. C'est un peu trop gros. D'autant que même aujourd'hui les debunker se cassent les dents sur la vidéo : si c'est un faux, c'est le meilleur faux de la planète encore aujourd'hui alors qu'il aurait été réalisé il y a plusieurs dizaines d'année de cela ? Suspect quand même non ?

Il en va de même pour le monstre du Loch Ness : plusieurs personnes l'ont vu, dont des personnes très intègres et valeureuses. Des personnes valeureuses comme l'avocat Robert H. Rines qui a décidé de vouer le reste de sa vie à la découverte d'une preuve de son existence après l'avoir formellement vu de ses propres yeux. Il était riche, respecté, proprement génial (une centaine de brevets technologiques à son actif, tout de même) et c'était un professeur au M.I.T. soit l’école d'ingé la plus sélective de la planète. Difficile de faire plus crédible comme témoignage, pourtant cet homme est formel : Il a vu quelque chose de suffisamment fascinant pour qu'il pris la décision de vouer le reste de son existence à la découverte du monstre. Met toi à sa place, est ce que tu aurai pris cette décision si tu avais entre-aperçu quelque chose qui "aurait pu" être un monstre ? Je pense qu'il a effectivement vu quelque chose de très troublant. Et ce n'est qu'une partie du dossier et surtout qu'une infime partie des milliers de témoignages.

Pour le loch ness, le principal élément qui m'intrigue est l'histoire de la photo la plus célèbre du monstre, celle du chirurgien Wilson : http://tinyurl.com/pfnfkp3. Cette photo, nous la connaissons tous, mais nous connaissons également son histoire et celle de son propriétaire. Sur son lit de mort, un des commanditaires du faux a avoué le faux en décrivant le procédé : un simple jouet pour enfant trafiqué. Ce qui se tient si on ne prend en compte que le cliché le plus célèbre. Sauf qu'on n'explique que très rarement qu'il existe un deuxième cliché qui aurait été pris par Wilson, deuxième cliché qui est plus compliqué à retrouver sur le net et dont personne ne parle jamais. Sur ce cliché, trouvable ici - http://tinyurl.com/p84vu4o
- on voit très clairement que la thèse du jouet ne tient pas. De plus, si la photo est plus floue, elle permet clairement de distinguer des courbures assez difficiles à réaliser au moulage par des amateurs. Evidemment les clichés originaux ont tous disparus et la plupart de ceux qui les ont étudié en entier, disent clairement qu'il y a avait des objets dans le fond qui attestaient que la maquette aurait du être énorme pour que la thèse du faux se tiennent. Quelque chose de plus gros qu'un simple jouet pour enfant...

Ce n'est qu'un autre élément du dossier, mais en fouillant on s’aperçoit souvent que rien n'est vraiment clair à propos de ces monstres. L'histoire des Fées de Cottingley est également assez troublante. 4 photos sont fausses, sans aucun doute, mais la cinquième est très suspecte. Les deux vieilles femmes à l'origine de ces photos ont avoué que les photos étaient faussent, cependant la deuxième des deux soeurs a toujours soutenu, jusque sur son lit de mort que la cinquième était authentique. Comme par hasard, c'est effectivement la plus troublante des photos sur laquelle tout le monde se casse les dents encore aujourd'hui. Chaud quand même pour des petites de 9 et 12 ans de réussir à faire douter les plus grands spécialistes actuels, presque plus d'un siècle plus tard. Je ne crois pas spécialement au fée, je m'en fou à vrai dire, mais cette histoire de fées est très étrange. Les photos de l'époque ont fait douter tout le monde, même des gens plutôt intelligent et réveillé comme Doyle. Aujourd'hui, en regardant les photos ont s’aperçoit vite du fake grossier pour quatre photos sur les cinq. Qu'avait t'on de plus que lui ? Plus de recul ? L'esprit plus affûté ? Je ne pense pas. Rien n’empêche de se convaincre que les photos ont tout simplement été remplacé par les faux grossiers d'aujourd'hui. Mais pourquoi aurait t'on garder la cinquième ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Dim Juin 14, 2015 14:21 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9655
Localisation: Alsace
thugcat a écrit:
Il me semble que dans la mesure où l'on accepte que ces créatures ont existé ou existe encore, l'hypothèse de la protection gouvernementale me semble la plus plausible. On aurait déplacé la créature (ou les créatures) dans des endroits où il seraient inatteignables. Un zoo sous terrain par exemple, avec une forte presence militaire semble être la meilleure solution.


Le sens de ta logique m'échappe quelque peu :?

A l'heure où les crédits budgétaires de nos armées sont sans cesse en proie à de nouvelles coupes et que les effectifs militaires se restreignent comme peau de chagrin, il me semble que les mesures gouvernementales qui se rattachent à la sécurité ont tout à y gagner en étant utilisées à bon escient, c'est-à-dire là où le besoin s'en fait réellement sentir. A commencer par la sécurité des citoyens dans un monde où le vivre ensemble paraît presque devenir une utopie.

Or mobiliser des hommes et des moyens demande des ressources économiques et humaines énormes. Comment peut-on seulement imaginer qu'un gouvernement serait prêt à dépenser des sommes astronomiques pour surveiller la captivité d'un groupe d'animaux qui non seulement ne représentent aucun danger en matière de sécurité nationale, mais qui en prime, et pour reprendre ton exemple, se trouvent déjà dans des endroits par définition inatteignables...

Du reste et comme tu l'as d'ailleurs souligné toi-même, nombreuses sont les espèces animales en voie d'extinction qui bénéficient déjà de vastes programmes de sauvegarde faisant appel à des projets de loi mais aussi à la sensibilisation du grand-public ainsi qu'à la participation de mouvements associatifs. Qu'est-ce qui empêcherait que Nessie et consorts, si tant est que leur existence soit attestée, puissent eux-aussi bénéficier de tels programmes ? La sauvegarde d'espèces menacées est un projet de grande ampleur qui nécessite la contribution de tout un chacun. Il ne s'agit donc pas simplement de cloîtrer ces animaux en cage en leur collant un planton tout en sucrant le tout à base de secret d'Etat.

Sans compter le fait que révéler l'existence de ces hypothétiques créatures représenterait un champ d'investigation énorme pour la science en général et la zoologie en particulier. Ne serait-ce que pour comprendre comment ces espèces ont pu se perpétuer et évoluer. Or pour cela, l'information et l'accès à cette information sont indispensables.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Dim Juin 14, 2015 18:39 
Hors ligne

Inscription: Dim Juin 02, 2013 17:37
Messages: 19
[Citation supprimée par la modération. Nous venons déjà de lire le message précédent. Pourquoi vouloir nous le faire relire ? Une citation doit seulement servir à souligner une phrase ou une idée.]

Ça représenterait un coût, mais un coût très facilement atteignable si c'est un objectif de la communauté politique internationale. C'est le cas de la protection des espèces en voies de disparitions : chaque pays contribue financièrement à la protection des espèces par le biais de donations aux associations en question. Même pour un pays seul comme le royaume unis, un Zoo secret ne représenterait absolument rien sur un PIB de près de 3000 milliard de livres. Puis ça va, on en est pas encore à maximiser les budgets à fond. On a encore des programmes sociaux, des programmes culturels, on paie encore des professeurs dont on en a de moins en moins besoin... On est encore assez large en Europe à ce niveau là. On ressert les budgets de l'armée principalement parce que les menaces externes sont minimes et que ce n'est pas avec une armée qu'on combat un terrorisme grandissant de l’intérieur. C'est pour cette raison que le budget des renseignements gonfle.

Concernant le fait que le Loch Ness soit inatteignable, je ne le crois pas. Si l'existence du monstre était avéré et confirmé, je ne donne vraiment pas beaucoup de temps au braconnier pour venir le (les ?) transformer en trophée de cheminé. Les témoignages ont été nombreux à une époque, preuve - si le monstre existe - qu'il n'est pas si timide et si inatteignable que ça. Des braconniers armé de fusils longues portées l'aurait en très peu de temps. Imagine combien pourrait valoir un animal aussi rare, il se vendrait au moins à 2 millions d'euros, au grand minimum. Une somme qui a de quoi attiré les meilleurs chasseurs du monde. La police britannique avait elle même avoué qu'elle ne pourrait pas protéger le monstre ou les monstres contre des individus mal intentionnés.

Pour répondre à ta dernière remarque, on a beaucoup de mal à protéger des espèces relativement commune comme la baleine bleue ou le tigre du bengal, même avec de fort programme de protection ce sont des espèces qui disparaîtront très bientôt. On en est à moins de 3000 individus pour le tigre du Bengal. Imagine le mal qu'on aurait à protéger une quinzaine individus aussi convoités que le monstre du loch ness... Ca me semble presque impossible à réaliser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Dim Juin 14, 2015 19:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 20, 2011 15:09
Messages: 1894
Localisation: Rochefort, France
thugcat a écrit:
on paie encore des professeurs dont on en a de moins en moins besoin


Ouille ! Il va sans dire que c'est là une opinion toute personnelle :roll:


Pour information, je ne vois pas bien en quoi l'enseignement institutionnalisé deviendrait obsolète. Encore moins à l'ère d'internet où l'analphabétisme condamnerait n'importe qui à être mis au ban de la société.

Pour ce qui est des budgets des Etats ben... Non, on n'est pas si larges que cela.

Si tes professeurs t'ont transmis des notions d'économie, ou si tu t'y es intéressé un minimum, les Etats "riches" sont même plutôt surendettés.
Alors en plus pour créer de gigantesques zoos souterrains, on parle là de sommes astronomiques, puisque c'est une "solution" qui consisterait à creuser sous terre des surfaces de plusieurs centaines d'hectares permettant d'accueillir dans de bonnes conditions une population d'animaux suffisamment conséquente pour en assurer la pérennité, reproduire son habitat naturel (en termes de luminosité, chaleur, taux d'humidité notamment), et en y allouant un certain nombre d'effectifs humains pour surveiller à la fois les animaux et d'éventuelles tentatives d'intrusion.
Ah, et aussi, il faudrait être certains que TOUS les ouvriers qui ont participé à la construction de ce type de choses ne se posent pas trop de question quant à son utilisation, et/ou sachent tenir leur langue.
Parce qu'il faut bien être certain qu'un jour où l'autre, le secret ne serait plus si bien gardé.

Quoi qu'il arrive, et même en partant du principe qu'on ait un budget suffisant, le principe de chercher à préserver une espèce donnée en la faisant disparaître de son habitat naturel serait une totale aberration...

_________________
Une envie de balade ? Besoin de vacances ? On a tout ce qu'il vous faut en Pays Rochefortais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Lun Juin 15, 2015 13:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 30, 2006 16:55
Messages: 3197
Localisation: DEAUVILLE
Faut il envisager de joindre les professeurs " dont on n'a pas besoin" dans ces galeries afin d'éviter à l'espèce de disparaitre ?

_________________
Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux c'est son gouvernement !

Saint-just.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mar Juin 16, 2015 09:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
La cryptozoologie, avec toute la poésie qu'elle peut comporter, ça reste, AMHA, juste le ramassis de racontars vieux comme le monde.
Un écossais s'est fait péter sa cane à pèche par un brochet, la honte, alors vite, une idée, un monstre lacustre pour pas passer pour une buse auprès des copains.
Un chasseur indien se fait mettre en fuite par un ours, la honte, alors vite, une idée, un truc géant, pour pas passer pour une buse auprès des copains.
Etc etc, pour à peu près tous les cas de cryptozoologie.

Exception faite des dragons, liés sans doute à la mauvaise interprétation des ossements de dinosaures il y a bien longtemps.

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mer Juillet 01, 2015 14:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 29, 2007 01:27
Messages: 229
Oui, des racontars vieux comme le monde, mais il y a une centaine d'années, quand le panda géant, le gorille de montagnes ou l'okapi furent découvert, ces racontars se sont vu authentifier.
:mrgreen:

Certes les technologies et les moyens de recherche ne sont plus les mêmes, mais je ne pense pas qu'il faille fermer la porte complètement.
Certains endroits de notre bonne terre sont encore pas ou peu habités, voir peu exploré, qui sait ce qui dort encore dans les océans, par exemple?

_________________
« Bonne chance, Monsieur Gorsky »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mer Juillet 01, 2015 16:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 11, 2008 12:54
Messages: 674
Localisation: Au bout du chemin ......
Je suis d'accord :On ne trouve pas de carcasses de yeti ou de Bigfoot mais bon tu est déjà tombé sur un reste de renard , daim ou cerf ?
il y en as, mais on ne tombe pas dessus tous les 4 matins en foret; ( je rajoute en foret, y as bien un malin qui vas dire qu' au bord de la route :D !!!!!)

La cryptozoologie est vaste, le monde est grand, on passe surement à coter de plein de choses sans le savoir.
Quand à ramener cela au gouvernement qui protège les espèces j'en doute fort.

On explore mais qui te dis que la bête est toujours là, quelle n est pas morte, ou parti sous d'autres cieux.

_________________
Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Sir Arthur Conan Doyle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mer Juillet 01, 2015 16:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 20, 2011 15:09
Messages: 1894
Localisation: Rochefort, France
elmios a écrit:
ou parti sous d'autres cieux


Comme la Team Rocket.



Je suis déjà parti !

_________________
Une envie de balade ? Besoin de vacances ? On a tout ce qu'il vous faut en Pays Rochefortais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Jeu Juillet 02, 2015 09:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 11, 2008 12:54
Messages: 674
Localisation: Au bout du chemin ......
Pika Pika

_________________
Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Sir Arthur Conan Doyle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Lun Juillet 13, 2015 08:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juillet 21, 2005 16:22
Messages: 1293
Si on les avait retrouvé ce ne serait plus de la cryptozoologie mais de la zoologie ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Jeu Juillet 16, 2015 19:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juin 03, 2012 13:59
Messages: 350
Localisation: Revin, Ardennes
Salut
La cryptozoologie est l'étude d'espèces n’étant pas censés existé... et pourtant nous connaissons aujourd'hui l'existence de ces animaux étranges tel que l’ornithorynque et la tripoté de marsupiaux, le cœlacanthe, des animaux vivant là ou aucune vie n'était soi-disant possible comme les fond abyssaux par exemple.
Le souci est que lorsque l'existence de ces animaux est prouvé ils ne sont plus "crypto".

_________________
Vie comme si tu allais mourir demain.
Apprends comme si tu étais immortel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Sam Juillet 18, 2015 08:17 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14463
xobyx08 a écrit:
La cryptozoologie est l'étude d'espèces n’étant pas censés existé...
Ou dont l'existence n'est pas encore prouvée. Comme le gorille, dont on avait connaissance par les récits des autochtones avant leur "découverte" réelle.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Sam Juillet 18, 2015 20:01 
Sauf que pour Nessie, l'auteur de la première photo a reconnu lui-même que c'était un coup monté... C'était une invention publicitaire pour vendre du papier journal et attirer le public dans les hôtels de la région. A très peu de chose près l'histoire du Monstre du Loch Ness est à peu près du même tonneau que celle de l'abbé Saunière et de Rennes-le-Château puisque plus de 25 ans après l'aveu du canular qui d'ailleurs ne tenait pas bien la route, les gogos continuent de rappliquer au bord du lac.

Image


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Dim Juillet 19, 2015 07:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 27, 2011 11:21
Messages: 196
Localisation: Dans la crypte
Qu'une photo ait été un trucage ne prouve rien, il y avait déjà des témoignages avant cette photo. Un peu comme la fameuse photo de l'ovni de Petit-Rechain, en Belgique, dont l'auteur a avoué dernièrement que c'était un trucage. Ce n'est pas pour ça que la Vague Belge n'a pas eu lieu, il y avait déjà des observations depuis plus d'un an quand il a sorti sa photo...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Dim Juillet 19, 2015 12:17 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14463
Tout à fait. Le premier témoignage, en ce qui concerne le Loch Ness qui nous soit parvenu est celui de Sait Brenan. Il y en a eu ensuite de nombreux autres à la fin du dix-neuvième siècle, donc bien avant la photo.

Cela ne prouve en rien l'existence de Nessie, mais indique bien qu'il y avait déjà là quelque chose (monstre, erreur d'observation, etc). D'ailleurs, on interdisait aux enfants de se baigner dans ce lac. Et il en allait de même des lacs voisins où la tradition parlait aussi de cheval ou taureau des eaux, comme le Loch Norar.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Lun Juillet 20, 2015 20:13 
En fait vous jugez à posteriori cette histoire de monstre. Dans la mythologie celtique insulaire il y avait quasiment un monstre dans chaque lac, le plus connu étant l'addanc (ou athank ou affank), celui-ci est certes gallois mais il est aussi bien connu dans tout l'ouest briton et finira par influencer les écossais qui eux, préféraient cependant le cheval lacustre ou kelpie.

Cependant le premier à avoir évoqué ce fameux monstre lacustre du Loch Ness fut le moine évangélisateur irlandais Saint Colomban (et non saint Bredan), et c'est d'ailleurs révélateur car Saint Colomban (Columkill) est passé par la partie britonne de l'Île de Grande Bretagne, secteur très imprégnée par ces fameuses légendes lacustres et il n'est donc pas étonnant qu'il évoque le monstre marin du Loch Ness car chaque lac a sa bête et chaque bête (démon ou dragon) a son exorciste ou chasseur de démon... La légende ayant été traitée sélectivement par les "spécialistes", ils ont gardé ce "témoignage" de saint qui, quand on réfléchit bien, ne vaut rien de plus qu'une légende parmi des dizaines d'autres (sauf que celle-là "arrange" du monde).

Le Monstre est donc bien né officiellement dans les années 30, car comme par hasard (c'est pour cela que j'ai évoqué la ressemblance avec l'affaire de Rennes-le-Château), c'est un couple d'hôteliers-restaurateurs dans la mouise qui "découvrent" le monstre. Il ne s'agit pas du couple Corbu mais du couple MacKay qui, eux aussi (quel hasard !) ont un ami journaliste qui fait immédiatement un papier au niveau local. La nouvelle arrive à Londres et comme par hasard (encore), c'est un couple de touristes anglais de l'hôtel des MacKay qui verront de nouveau le monstre en plein coeur de juillet. D'ailleurs lorsqu'on reprend la plupart des témoignages, ces derniers ont souvent lieu juste avant ou en pleine saison touristique et là, cela ne peut être (encore et encore) qu'un hasard.

Tout cela est bien évidemment bidonné et bidonnant et les photos "sensationnelles" ne sont que des tarabiscotages grossiers, la plus connue (Sturgeon) a été reconnue par son auteur comme un canular. Il reste que certaines personnes de bonne foi ont pu prendre des gros poissons pour des plésiosaures comme certains prennent des vessies pour des lanternes.

Image
Le fameux hôtel drumnadrochit avec vue imprenable sur le lac.
Je l'ai visité...
Eh bien, je peux vous le dire, ce n'est pas donné !!


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mar Juillet 21, 2015 11:45 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14463
Effectivement, erreur de saint. Je citais de mémoire. Merci d'avoir rectifié.

Par contre, les témoignages datés d'avant 1930 existent et ne peuvent être niés. Que cela ait pu influencer les restaurateurs est possible, voire probable. Mais une réelle observation de quelque chose peut très bien avoir eu lieu. En ce cas, ils pourraient ne pas avoir créé cette histoire de toute pièce mais simplement la récupérer à leur profit.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mar Juillet 21, 2015 19:48 
Tout a fait exact et très juste, Arkayn !

C'est pour cela que j'ai fait le parallèle avec d'autres affaires comme celle de Rennes-le-Château. Il y a toujours une part de vérité étayée par des faits plus ou moins avérés (et généralement amplifiés) accompagnés de légendes plus ou moins tenaces surtout si elles ont l'avantage d'être anciennes.

Les restaurateurs n'ont, bien sur, pas inventé la légende, ils l'ont exploitée et exploitée à fond. D'ailleurs ce genre d'intox universelle ne peut marcher que s'il y a un petit fond de "réalité", même si cette réalité reste bien floue (mais gravée dans les mémoires). Si je raconte qu'il y a un monstre dans le lac Léman ou un trésor mystérieux caché sous l'église de Ronchamp (magnifique au demeurant), tout le monde va me rire au nez, car je n'ai aucun "biscuit" pour entretenir mon propos.

L'histoire du monstre du lac Memphremagog (très joli lac près de Sherbrooke) se base sur la même idée... Les légendes indiennes abénakis (peuples vivants au bord des lacs du Maine, du Vermont et du Québec) ont toujours relaté des monstres vivant dans les eaux glacées de leurs plans d'eau (c'était leur lubie) et l'arrivée des blancs dans ce secteur qui ont recueilli cette légende bien solide devient assez étrange quand on sait que le premier blanc à relater l'existence de ce monstre local est un certain Ralph Merry, propriétaire du domaine le plus proche du lac (autour de 1820), qui comme cela se trouve était d'origine.... galloise (alors que les français très pauvres de ce genre de légendes- et qui avaient vécus dans ce secteur depuis 200 ans- n'avaient rien vu !) :shock:

Toutes ces histoires de monstres lacustres ont presque toutes les même débuts avec les mêmes types d'intervenants, c'est ce qui m'a frappé quand j'ai commencé à m'intéresser à ce sujet.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mer Juillet 22, 2015 11:32 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14463
Je suis en vacances actuellement et loin de ma bibliothèque. Mais je possède un livre sur le "Montre du Loch Ness et autres montres".

L'auteur recense bon nombre de monstres et arrive à une conclusion intéressante. Tous ces Nessie-like se situent curieusement à la même latitude (entre 55 et 65° de mémoire) nord et sud et portent un surnom semblable (cheval des eaux, taureau des eaux...).

Je ne me suis jamais attelé à recenser ces monstres sur une carte, mais cela pourrait être intéressant, ne serait-ce que pour vérifier cette affirmation.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Jeu Juillet 23, 2015 12:52 
Hors ligne

Inscription: Dim Septembre 11, 2011 16:36
Messages: 90
Localisation: Marseille
Le problème je pense, c'est que pour faire une carte, il faut être sûr qu'il y a quelque-chose à ces endroits. Pour le Loch-Ness et le lac Champlain on a des photos mais je pense à Ogopogo le monstre du lac Okananga dont on a pratiquement rien (malgré le nombre de touristes qui affluent). Il me semble que c'et pareil pour Ponik (Canada) et d'autres monstres en Chine.

_________________
Mon site d'auteur : http://www.mathias-lanuit.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Jeu Juillet 23, 2015 17:23 
Ponik (le monstre ou la "bête"du lac Pohénégamook), c'est assez spécial... mais pas tellement.

Les légendes indiennes locales (passmaquody et etchemenine) sont assez proches des légendes du peuple abénaki (et c'est normal, ce sont leurs voisins) et lorsque les premiers blancs (des francophones, cette fois ci) arrivèrent sur les lieux (dénommé le pays Temiscouata), une région de chasse (beaucoup de gibiers) parsemés de lacs, ils entendirent forcément parler des légendes indiennes qui répétaient comme à l'envie que chaque lac avait son monstre : celui-ci ressemblait jamais à un dragon et encore moins à un plésiosaure mais plutôt à des tortues, des serpents, voire des escargots géants ou autre bêtes hybrides du folklore local comme des êtres mi poisson mi ours ou mi raton laveur et je ne sais quelle autre fantaisie rattachée tout de même à des animaux qu'ils connaissaient bien !

Le Ponik est lié à la construction d'une route au bord de ce même lac il y a environ 55/60 ans et tout ce remue ménage qui lui est lié (on balança tout de même de la dynamite en grosses quantités sur les berges !) et cela fit remonter des choses étranges du fond de ce lac (amas de troncs d'arbres) et l'imagination fit le reste.

A noter que cette région fut durant deux décennies une zone militaire et qu'un fort anglais fut installé à moins de 10 kilomètres du lac Pohénégamook et que ce fort, lui-même, était installé au bord d'un lac exactement identique (et dénommé lac Temiscouata) au lac Pohénégamook et que la même légende courrait à propos de ce second lac (d'ailleurs plus grand et plus profond) mais que les militaires qui sillonnèrent la région durant les guerres anglo-américaines du début du XIXème siècle ne virent jamais rien alors qu'ils passaient leurs journées à scruter cette frontière passant quasiment au milieu de chacun de ces deux lacs...Etrange non ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mer Septembre 02, 2015 11:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Août 14, 2015 20:15
Messages: 3
Mathias13 a écrit:
Bonjour à toutes et tous !

Il y a un temps je me passionnait beaucoup pour la cryptozoologie surtout le yéti, nessie et le mokélé mbembé. Mais depuis quelques temps, j'y crois de moins en moins. Voilà la raison : nous n'avons toujours aucune preuve de leur existence.
Bien sûr, nous avons des témoignages et des photos mais elles ne prouvent rien. Un phénomène naturel mal expliqué, une erreur d'observation, un canular, etc.
Ce qu'il nous faudrait c'est l'animal lui-même ou une carcasse. Et je trouve cela étrange que malgré les nombreuses expéditions lancées à la recherche de ces animaux, jamais personne n'est parvenus à ramener un cadavre de ces animaux.
Etant donné qu'ils semblent traverser les âges, ils doivent donc être plusieurs pour se reproduire. Et si ils sont tellement nombreux, on devrait en retrouver ou au moins leurs carcasses. Or ce n'est pas le cas.
Qu'en pensez-vous ?


En décembre 2014, un poisson translucide d'origine inconnue a été découvert dans la Fosse des Mariannes à plus de 8.000 mètres de profondeur. Même si l'on reste obstinément loin de la découverte d'un Kraken, d'un Léviathan ou de Cthulhu, le fait de débusquer des formes de vie évoluées dans les endroits les plus incléments et inavouables du globe en dit long sur les potentialités de la vie universelle. La cryptozoologie, qui signifie littéralement "étude des animaux cachés", inclut également les espèces de petite taille. Même un protozoaire non-référencé peut présenter un intérêt scientifique. :)

http://www.maxisciences.com/poisson/un- ... 34040.html

Certaines contrées inexplorées regorgent encore d'espèces animales et végétales jusqu'ici inconnues (en Amazonie, notamment). À ce titre, Dieu seul sait quelles étranges créatures peuvent sommeiller dans les vastes étendues océaniques qui nous entourent. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Lun Novembre 23, 2015 21:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 23, 2015 19:38
Messages: 22
Arkayn a écrit:
Je suis en vacances actuellement et loin de ma bibliothèque. Mais je possède un livre sur le "Montre du Loch Ness et autres montres".


Si je ne me trompe pas, il doit s'agir de : A la recherche des monstres lacustres de Peter Costello. L'analyse zoologique des différents cas est un peu poussive, mais pour ce qui est de l'intérêt historique des différentes bêtes, ce livre est génial - avec photos d'époque.

Et puis je rebondis sur ce que dit Foxy, c'est vrai que de nouvelles espèces restent à découvrir. La déception que l'on peut avoir quant aux succès de la cryptozoologie dépend du trait sensationnelle de ses vedettes : Loch Ness, Yéti, BigFoot, etc. Plus que des cryptides, ce sont devenus des mythes relatifs à notre imaginaire. Cachées dans l'ombre de ces "géants", il y a des espèces plus discrètes (et pas moins dignes d'intérêt) qui ont d'avantage de chance d'être découverte mais dont le public n'est pas très friand...

_________________
"Une image vaut mieux que mille paroles" Confucius "Un os vaut mieux qu'une image" Cryptozoologue


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Sam Décembre 12, 2015 16:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 198
Mathias13 a écrit:
Il y a un temps je me passionnait beaucoup pour la cryptozoologie surtout le yéti, nessie et le mokélé mbembé. Mais depuis quelques temps, j'y crois de moins en moins. Voilà la raison : nous n'avons toujours aucune preuve de leur existence.
Bien sûr, nous avons des témoignages et des photos mais elles ne prouvent rien. Un phénomène naturel mal expliqué, une erreur d'observation, un canular, etc.
Ce qu'il nous faudrait c'est l'animal lui-même ou une carcasse. Et je trouve cela étrange que malgré les nombreuses expéditions lancées à la recherche de ces animaux, jamais personne n'est parvenus à ramener un cadavre de ces animaux.

Ce n'est pas parce qu'aucun cadavre n'a été rapporté que l'animal en lui-même n'existe pas. Souviens-toi toujours que :

- L'Okapi n'a été découvert que par hasard au Congo, au début du 20e siècle. Et c'est pourtant une bête qui fait 1,80 m au garrot et 300 kg.

Image

- Le cœlacanthe était censé avoir disparu depuis des millions d'années.

Image

- Le calmar géant est censé être un mythe. Mais un spécimen a été filmé dans son état naturel en 2012 par une équipe scientifique.

Image

Le monde est grand. L'impossible reste à découvrir :wink: .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Voilà pourquoi je ne crois plus trop à la cryptozoologie
MessagePosté: Mar Décembre 15, 2015 12:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 23, 2015 19:38
Messages: 22
Voilà de quoi nous rassurer ! Je rajouterai seulement que les découvertes de ces trois compères ne sont pas dues à la cryptozoologie : le coelacanthe a été découvert complètement par hasard et l'okapi, en revanche, a été officiellement reconnu grâce à une démarche anticipative : La crypto n'existait pas à l'époque, mais le mode de recherche était similaire.

Le jour où l'on pourra s'extasier surviendra quand une bestiole sera découverte par un type se revendiquant cryptozoologue : de mémoire, ce n'est pas arrivé souvent...

_________________
"Une image vaut mieux que mille paroles" Confucius "Un os vaut mieux qu'une image" Cryptozoologue


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO