Nous sommes le Mer Mars 03, 2021 09:06


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Mer Janvier 05, 2011 21:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 28, 2010 22:17
Messages: 530
Voilà on va pas en débattre côté Nessie

Citation:
Elle a fait un bébé toute seule

Si cette seule phrase évoque pour certains, voire beaucoup, une bluette des années 80-90, c'est une réalité pour les boas constricteurs. Etonnamment, les femelles peuvent donner naissance à une progéniture sans père, ni acte de reproduction.


Si la reproduction asexuée est commune chez les invertébrés, il n'en est pas de même pour les vertébrés. Jusqu'à maintenant, seul le Dragon de Komodo (le varan) avait montré que des œufs non fertilisés pouvaient arriver à maturité par parthénogenèse (multiplication de gamètes femelles).

Le cas des boas a été découvert dans une boutique de vente de boas constricteurs d'élevage. Une portée possédait une couleur caramel. Cette teinte est rare chez les boas et surtout elle ne pouvait être le résultat du croisement de la mère et des pères potentiels. Tout comme les yeux bleus chez les humains, la couleur caramel n'est possible que par transmission du gène par la mère et par le père. On parle alors de caractère récessif du gène, qu'on oppose aux gènes ou caractères dominants (la couleur marron des yeux est dominante chez l'homme, ainsi, une personne aux yeux marrons peut donc très bien posséder une paire de gènes bleu-marron). Mais revenons à notre portée de boas. Toute la portée était femelle.

Des tests génétiques plus approfondis ont montré qu'une « petit » boa n'avait pas de gènes communs avec les mâles. La progéniture n'est cependant pas un clone de leur mère, puisqu'elle ne possède que de la moitié de son génome. Un élément vient conforter la preuve de l'autoreproduction est la caractère sexuel des descendants. Les boas mâles possèdent une paire de chromosomes sexuels ZZ tandis que les femelles possèdent une paire ZW. Les boas étudiés possèdent une paire WW ce qui est impossible par reproduction naturelle et défie les lois actuelles de la génétique « classique ».

Si cette étude est une bonne nouvelle pour la préservation des espèces reptiliennes en voie d'extinction, il reste un certain nombre de questions: peut-on observer cette parthénogenèse chez d'autres reptiles? Pourquoi ce mode de reproduction alors que des mâles étaient disponibles? Sans compter que ce mode de reproduction divise par deux la diversité du génome et nous savons que c'est cette diversité qui permet à une espèce de survivre et de s'adapter aux changements d'environnement.


Voici la source
Science café du web
http://sciences.cafeduweb.com/lire/1225 ... seule.html

Citation:
In a finding that upends decades of scientific theory on reptile reproduction, researchers at North Carolina State University have discovered that female boa constrictors can squeeze out babies without mating

More strikingly, the finding shows that the babies produced from this asexual reproduction have attributes previously believed to be impossible.

Large litters of all-female babies produced by the "super mom" boa constrictor show absolutely no male influence -- no genetic fingerprint that a male was involved in the reproductive process. All the female babies also retained their mother's rare recessive color mutation.

This is the first time asexual reproduction, known in the scientific world as parthenogenesis, has been attributed to boa constrictors, says Dr. Warren Booth, an NC State postdoctoral researcher in entomology and the lead author of a paper describing the study. He adds that the results may force scientists to re-examine reptile reproduction, especially among more primitive snake species like boa constrictors.

The study is published online in Biology Letters, a Royal Society journal.

Snake sex chromosomes are a bit different from those in mammals -- male snakes' cells have two Z chromosomes, while female snakes' cells have a Z and a W chromosome. Yet in the study, all the female babies produced by asexual reproduction had WW chromosomes, a phenomenon Booth says had not been seen before and was believed to be impossible. Only through complex manipulation in lab settings could such WW females be produced -- and even then only in fish and amphibians, Booth says.

Adding to the oddity is the fact that within two years, the same boa mother produced not one, but two different snake broods of all-female, WW-chromosome babies that had the mother's rare color mutation. One brood contained 12 babies and the second contained 10 babies. And it wasn't because she lacked options: Male snakes were present and courted the female before she gave birth to the rare babies. And the versatile super-mom had previously had babies the "old-fashioned way" by mating with a male well before her two asexual reproduction experiences.

Booth doubts that the rare births were caused by environmental changes. He notes that while environmental stresses have been associated with asexual reproduction in some fish and other animals, no changes occurred in the mother boa's environment or routine.

It's possible that this one snake is some sort of genetic freak of nature, but Booth says that asexual reproduction in snakes could be more common than people think.

"Reproducing both ways could be an evolutionary 'get-out-of-jail-free card' for snakes," Booth says. "If suitable males are absent, why waste those expensive eggs when you have the potential to put out some half-clones of yourself? Then, when a suitable mate is available, revert back to sexual reproduction."

A reptile keeper and snake breeder, Booth now owns one of the young females from the study. When the all-female snake babies reach sexual maturity in a few years, Booth will be interested to see if they mate with a male, produce babies without a mate, or -- like their mother -- do both. In any case, these WW-chromosomed females will continue their version of "girl power," as any baby they produce will also be female.

Drs. Coby Schal and Ed Vargo co-authored the paper. Co-author Sharon Moore raised the snakes in the study. Co-author and veterinarian Daniel Johnson provided surgical sex testing on the snakes. NC State's Department of Entomology is part of the university's College of Agriculture and Life Sciences.


Science Daily
http://www.sciencedaily.com/releases/20 ... 111210.htm


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Mer Janvier 05, 2011 21:41 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Ah, oui, intéressant.
Comme je le disais dans le topic sur Nessie, la parthénogénèse avait déjà été constaté chez certains lézards américains du genre Cnemidophorus. La population est exclusivement composée de femelles, qui possèdent certaines adaptations chromosomiques qui rendent possibles la reproduction sexuée. En revanche, les lézard(e)s continuent à faire des parades nuptiales et à avoir des comportements sexués avant leur période de reproduction.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Mer Janvier 05, 2011 21:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juin 23, 2008 21:26
Messages: 2482
Localisation: Lausanne
HS ON : Je me souviens d'un épisode dans Dr House où il était question de parthénogénèse. Pour finir c'était le Docteur House qui a donné ce faux diagnostic à une patiente pour éviter que son compagnon pense qu'elle l'a trompée. :lol: HS OFF

C'était assez intéressant car quand House expliquait le phénomène il y'avait une simulation qui donnait une idée de ce qui se passait. En vérité, je trouvai ça gonflé dans le scénario d'imaginer un truc pareil avant de découvrir le pot aux roses de ce sacré Greg !

_________________
"Life ? don't talk to me about life..." - Marvin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Mer Janvier 05, 2011 21:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 17, 2009 00:19
Messages: 2631
Oui, comme je te le disais ailleurs, merci pour cette info surprenante.

Nombre d'ouvrages d'herpethologues chevronnés que j'ai lu sur les mœurs du boa constrictor, aucun n'en fait mention. Par conséquent, je suppose qu'il doit s'agir d'un fait rarissime.

photo d'un boa constrictor issu du site http://www.boa-constrictors.com
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Mer Janvier 05, 2011 21:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 28, 2010 22:17
Messages: 530
nirfosca a écrit:
Par conséquent, je suppose qu'il doit s'agir d'un fait rarissime.


Effectivement c'est ce qu'il y a marqué dans le science et vie mais bon c'est dommage qu'ils n'ont pas plus développé ce sujet ><.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Jeu Janvier 06, 2011 13:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Octobre 31, 2010 21:13
Messages: 44
Même qu'il y a des mâles dans l'espèce, peut être que ces boas étaient majoritairement des femelles dans cet élevage qui a donc fait apparaître ce phénomène.
Je ne sais pas trop si ça se peut, mais c'est peut être ça, une sorte de "défense" pour prolonger l'espèce. :D

Spoiler :
Même si dans jurassic parck, il changeaient de sexe. C'est possible, ça? Enfin, j'ai pensé à ça pour donner ma petite idée.


Dernière édition par Tourni' le Jeu Janvier 06, 2011 18:19, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Jeu Janvier 06, 2011 13:57 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Le changement de sexe est un phénomène qui apparaît effectivement chez certaines genres de batraciens, lorsque les mâles viennent à manquer dans une population...

Cela dit, il y a une très nette nuance entre un changement de sexe (qui est suivi d'une reproduction sexuée, entre deux individus) et la parthénogenèse (qui elle est une reproduction asexuée d'un seul individu).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parthogénèse du Boa constrictor femelle
MessagePosté: Jeu Janvier 06, 2011 14:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 02, 2008 00:40
Messages: 1755
Localisation: Au gré de mon imagination...
J' ai toujours été fascinée par les reptiles et les amphibiens.
Qui plus est, je trouve ça beau... ( En fait aucun animal n' est réellement laid à mes yeux ; tous sont tirés des merveilles de la nature et tous possèdent un certain charme...). Enfin, sauf les araignées, dont j' ai des frissons rien qu'en écrivant le mot.

C' est incroyable ce que certaines espèces sont capables de faire.

_________________
" La Sagesse est d' être fou lorsque les circonstances en valent la peine. "

Opium ; Cocteau.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO