Nous sommes le Mar Avril 20, 2021 17:25


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 211 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Mai 16, 2009 01:29 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
« La Conspiration des Anges ». Tome 1 : Les Contrôleurs ».
(En deux volumes : « tome 1. Première partie » et « tome 2. Deuxième partie »)

« Quand on lui proposa de résoudre l’interrogation « Les ovnis et les extraterrestres existent-ils ? », René Alexandre accepta le défi.
(...)
Le secret des Templiers, l’Expérience de Philadelphie, l’énigme du Triangle des Bermudes, l’Incident de Roswell, l’Affaire Ummo et l’échéance de 2012 se télescopent dans l’univers occulte de sociétés secrètes dirigées par d’anciens dieux sumériens, les Annunaki.
Toutes vos certitudes y seront bouleversées à jamais car René Alexandre a choisi pour vous la pilule rouge.
Mais attention, le réveil risque d’être brutal !
Les Contrôleurs vous observent, vous surveillent.
Ne les cherchez pas, ils sont déjà là. »

Un roman de Thomas Allen.

Derrière ce pseudonyme, inspiré par le nom d’un mathématicien, se dissimule un maître de conférence à l’origine particulièrement sceptique (au sens « zététique » du terme), bien décidé à « déboulonner » la croyance aux OVNI et aux E.T., et qui vit finalement un jour s’effondrer devant lui sa conception « ordinaire » du monde et de la réalité, comme les murs de Jéricho devant Josué…
Devenu ufologue, il a décidé d’utiliser ses dizaines d’années d’expérience, notamment dans le domaine de l’ufologie, pour raconter son histoire, parler et certaines de ses enquêtes et mésaventures vécues dans ce domaine depuis quelques années, sous forme d’un « Roman-Vérité » :

Image

D’aucun reconnaîtront d’ailleurs certains « ufologues » et amateurs d’OVNI d’aujourd’hui derrière certains personnages croisés au fil du roman, aux pseudos évocateurs (par exemple, un certain « Paul Garnier » pour… « P.G. » de Marseille)

Vendu pour l’instant par publication à compte d’auteur, ce roman intéresserait, semble-t-il, déjà certaines maisons d’édition réputées.

Un site Web vient de s’ouvrir :

[Adresse effacée par la modération]

Cliquez sur l’image pour entrer.
(Réessayez si le lien ne fonctionne pas, car le site est en construction : il peut y avoir des bugs).

Ou alors, vous pouvez directement écrire à l'auteur par mail à :

[Mail et adresse effacées par la modération]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Mai 16, 2009 10:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Janvier 31, 2006 13:19
Messages: 5618
Localisation: Invalides
Tiens ça rejoins un peu Dan Brown ça.

_________________
"La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir."
Condorcet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Mai 16, 2009 20:37 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
Moi, je trouve qua ça ressemblerait plutôt à du Jimmy Guieu...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Août 27, 2010 17:57 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
Voilà, juste ce petit message pour vous dire que "La conspiration des anges" (Tome 1) est désormais disponible auprès des éditions Persée :

[Adresse effacée par la modération]

Le tome 2 est en cours d'écriture.

Pour mémoire, Thomas Allen avait déjà été interviewé :
il apparaît sous le pseudonyme de "Josué" dans le livre "OVNI. E.T. La vérité cachée" ("Terre, ta civilisation fout le camp"), car il affirme avoir tenu en mains propres les débris d'un vaisseau extraterrestre aux propriétés physiques surprenantes...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Août 27, 2010 20:42 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Vous avez le droit de ce discuter de ce livre, mais la publicité mercantile est formellement interdite. Les liens vers le site de l'éditeur, ainsi que le mail et l'adresse de l'auteur ont donc été effacés.

Betel a écrit:
Derrière ce pseudonyme, inspiré par le nom d’un mathématicien, se dissimule un maître de conférence à l’origine particulièrement sceptique (au sens « zététique » du terme), bien décidé à « déboulonner » la croyance aux OVNI et aux E.T., et qui vit finalement un jour s’effondrer devant lui sa conception « ordinaire » du monde et de la réalité, comme les murs de Jéricho devant Josué…

Mon odorat me dit que ça sent le règlement de compte avec les zététiciens... 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Août 27, 2010 20:56 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
Alors ton odorat ne fonctionne pas correctement.
C'est simplement le récit de son parcours, tel quel...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Août 27, 2010 21:10 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Oui, enfin, confondre "zététique" et "scepticisme", c'est quand même un peu fort de café (surtout de la part d'un ancien zététicien supposé)... :P

Pour le bouquin lui-même, je ne l'ai pas lu (forcément !)... mais j'avoue que le mélange des "meilleurs dossiers" des théories conspirationnistes (Nouvel Ordre Mondial, Illuminati), de l'ufologie (affaire Ummo, Roswell) et du new-age (2012, les Annunakis) me semble bien indigeste.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Août 27, 2010 21:38 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
Pourquoi alors ne pas tenter le coup et le lire, histoire d'être sûr ?
Et nous en faire une critique positive/négative après ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Août 28, 2010 12:53 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Hmmm. En général, je n'achète pas les livres dont la 4ème de couverture ne me convainc pas -je ne suis pas masochiste.

Et pour être un peu piquant : je dirais que si j'ai envie de lire une méta-théorie sur "les Illuminati hériters des templiers qui complotent pour dissimuler la mise en place en 2012 d'un Nouvel Ordre Mondial dirigé par les extraterrestres", je trouve sans problème ce qu'il faut sur le Net... :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 11:42 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Bonjour,

Je suis l'auteur de "la conspiration des anges" et ne cherche pas à faire du commerce.
Je ne suis pas et n'ai jamais été zététicien, simplement un grand sceptique du monde de l'ufologie.
Mais après avoir cherché, en toute honnêteté intellectuelle, à montrer les erreurs d'interprétation que la plupart des ufologues faisaient à propos du phénomènes ovni (approche scientifique physique, puisque c'est ma formation et mon métier), j'ai été amené à tracer l'historique de l'électronique et je me suis aperçu d'un réel hiatus à propos de la découverte de l'effet transistor (je m'en explique dans le roman).
Et puis, de fil en aiguille, à force d'étudier de nombreux cas résistant à l'analyse, et diverses enquêtes dont je me suis personnellement occupé (avec quelques amis également scientifiques), j'ai finalement fini par changer de camp (bien que j'ai toujours des réserves sur le sujet, je conserve toujours un côté rationaliste qui insupporte parfois certains de mes collègues) et j'ai investi de ma personne, de mon temps et de mes fonds propres (créations de logiciels médicaux et télétransmission pour financer cette activité pour laquelle je ne disposais d'aucun "points chercheur") depuis le milieu des années 80, pour officiellement constituer une cellule de recherche, en 1995, dans le cadre de mon poste de maître de conférences, mais si elle ne fut pas du goût de tout le monde. Mon accord avec l'université m'interdisait de m'exprimer dans des revues scientifiques conventionnelles, et pourtant, au fils des ans, ce besoin s'est montré vorace. Et puis, un événement, que je relate dans le roman, a coïncidé avec la nécessiter de rendre public le résultats de mon travail. Ainsi m'est venu l'idée de le faire passé sous la forme d'un roman (je fais aussi des conférences, et j'ai même monté dans une école d'ingénieur réputée un cours d'épistémologie et d'histoire des sciences qui me permet d'évoquer certains sujets tabous), que j'ai financé personnellement (et je cherche simplement à rembourser mes prêts bancaires pour continuer cette saga).
Il ne s'agit donc pas de construire une méta-théorie sur l'ensemble des sujets qui couvrent l'ufologie, mais de rendre compte ce qu'il m'est réellement arrivé (avec d'autres protagonistes que j'ai anonymisés) à partir d'expériences personnelles, et REELLES (et tant pis si des doutes subsistent, ce qui est tout à fait normal, je fonctionne également de cette façon, mais au moins j'aurai laissé une trace de tout ça), qui ont révélé, par un surprenant syncrétisme, un paysage conspirationniste (que je ne partage pas forcément, mais que je retranscris tout de même) composé des thèmes et dossiers les plus connus (ou peu).
Vous ne connaissez pas la trajectoire que j'ai dû emprunter et n'avez pas idées des difficultés et épreuves rencontrées (difficiles à faire paraître ici), alors ne soyez pas si sévère ou catégorique dans votre jugement. Je précise au passage que le tome 1 est resté en libre téléchargement pendant 1 an 1/2 (mon éditeur actuel ne me le permet plus).
Actuellement, j'ai trouvé un lien pertinent sur la rédaction du Livre d'Urantia et l'Affaire Ummo.
Je suis prêt à rencontrer toute personne désireuse d'en savoir davantage.
Il peut arriver qu'on agisse par simple besoin de vérité, sans arrière pensée, sans intérêt pécuniaire, et de chercher à faire en sorte que l'avenir de nos enfants (j'ai une fille de 19 ans) soit meilleur que celui qui se profile à l'horizon. Ne croyez pas que je délire, mais j'ai pu, par infiltrations et immersions, côtoyer certains qui ont participé à tirer quelques ficelles, et actionner des leviers par ambitions et recherche du profit, des complices du NOM (qui n'est pas une vue de l'esprit, je ne saurais jamais assez commet le crier). Je paye encore de ma personne, et suis même considéré par certains comme parjure.
S'il m'est permis, je pourrais livrer mon adresse e-mail pour aller un peu plus loin.

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 13:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 30, 2006 16:55
Messages: 3195
Localisation: DEAUVILLE
thomas13012 a écrit:

Je suis l'auteur de "la conspiration des anges" et ne cherche pas à faire du commerce.
S'il m'est permis, je pourrais livrer mon adresse e-mail pour aller un peu plus loin.

Thomas Allen


Mon chien se marre tellement, qu'il se roule par terre les pattes croisées sur le ventre. :lol:

_________________
Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux c'est son gouvernement !

Saint-just.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 13:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juin 28, 2009 15:18
Messages: 133
Cher « Thomas Allen »,

Ravi de vous retrouver par hasard en ce lieu. Je ne suis qu’à moitié étonné par la publication de vos ouvrages, ni par votre besoin de partager votre cheminement et vos observations en les couchant sur papier.

N’ayant pas pris connaissance de votre livre je ne peux malheureusement pas vous transmettre mon opinion, mais reste convaincu de l’intérêt et la qualité de son contenu.

Amicalement,

L.M.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 15:28 
Quel est le rapport entre les anges et les ovnis ? :oops:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 16:00 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Bonjour cher LM,

Ravi de vous retrouver "par hasard" après toutes ces années.
Vous qui me connaissez, puisque mon identité vous est connue (l'ayant percé par devers moi), savez bien que je dis vrai.
Rien de nouveau sous le soleil, ceux qui se contentent de fréquenter les forums, confortablement installés derrière leur écran, à l'abri, une boîte de beignets dans les mains, des morceaux de brioche plein la bouche, sont toujours les plus sarcastiques, les moins impliqués, d'ici à Deauville, comme au bon vieux temps.
Pour connaître la suite des événements (et mes conclusions) sur l'affaire dont vous avez suivi les débuts, la lecture de ce roman vous édifiera (le tome 2 sortira en fin d'année).

Que pensez-vous du Livre d'Urantia et de son promoteur le Dr William Sadler ?

Une personne du forum demandait le lien entre ovnis et anges. Pour faire simple, je lui réponds que dans l'aviation militaire américaine un ange est le nom de code d'un ovni. Mais en fait, c'est un peu plus compliqué que cela....

Amicalement,

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 16:18 
Merci Thomas d'avoir répondu :)


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 11, 2010 00:23 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
thomas13012 a écrit:
Rien de nouveau sous le soleil, ceux qui se contentent de fréquenter les forums, confortablement installés derrière leur écran, à l'abri, une boîte de beignets dans les mains, des morceaux de brioche plein la bouche, sont toujours les plus sarcastiques, les moins impliqués, d'ici à Deauville, comme au bon vieux temps.

Si on avait été à un match d'improvisation théâtrale, j'aurai sifflé un coup de kazoo pour marquer le bon vieux gros cliché éculé. :P

Quoi qu'il en soit, merci pour votre message. Cela dit, je note qu'en dehors de beaucoup d'arguments d'autorités et de "je le raconte plus en détail dans mon livre", vous ne nous expliquez pas grand'chose justement...
... Et j'avoue avoir du mal à croire que vos expériences personnelles aient pu mêler, je cite, le secret des Templiers, l’Expérience de Philadelphie, l’énigme du Triangle des Bermudes, l’Incident de Roswell, l’Affaire Ummo, la fin du monde de 2012, les Illuminati et les théories du Sitchin sur les Annunakis. Ça fait quand même beaucoup.

Puisque vous êtes une telle sommité dans le domaine de l'ufologie (et de la physique , si l'on en croit ce que vous nous dites), souffririez vous de nous donner votre vraie identité ? Par MP si cela vous dérange de la révéler au vu et au su de tous sur le forum, ce que je comprendrais... Ça nous permettrait de savoir à qui nous avons affaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 11, 2010 11:27 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Ar Soner a écrit:
thomas13012 a écrit:
Puisque vous êtes une telle sommité dans le domaine de l'ufologie (et de la physique , si l'on en croit ce que vous nous dites), souffririez vous de nous donner votre vraie identité ? Par MP si cela vous dérange de la révéler au vu et au su de tous sur le forum, ce que je comprendrais... Ça nous permettrait de savoir à qui nous avons affaire.


Tout d'abord, non je ne suis pas une sommité dans le domaine de l'ufologie, ni de la physique - je n'ai rien prétendu de tel. Je me suis investi dans l'ufologie, dès 1986, avec une approche scientifique (je suis réellement maître de conférences dans un secteur spécifique de la physique), alors même que j'étais chargé d'en démonter les rouages (en quelques mois, ben voyons :lol: !) pour mettre au grand jour ses impostures et ses contrevérités. Je m'y suis cassé les dents, j'ai viré ma cuti et suis toujours immergé dans ce dossier à l'heure actuelle, ce qui m'a valu des contrariétés de carrière et l'interdiction d'obtenir un poste de professeur (mais je ne m'en plains pas, ce fut un choix personnel). Qu'importe si les apparences virent au poncif, mais j'ai reçu récemment des menaces indirectes, et actuellement je protège ma fille, qui a provisoirement déménagé, dans la ville où elle se trouve désormais suivant un protocole que j'ai organisé avec quelques relations qui m'aident. En fin juillet, j'ai pu obtenir, en comparution immédiate, l'incarcération d'un individu qui a tenté d'assassiner sa meilleure amie (les assises ont été évitées pour contourner une instruction qui aurait provoqué une libération du prévenu dans l'attente de son procès), après plusieurs épisodes musclés. Alors non, je ne vous livrerai pas mon identité, pas pour le moment.
Cela dit, la personne qui a parlé de moi sur ce forum me connaît personnellement. Si vous la connaissez vous même, je l'autorise à vous la révéler en privé sous réserve que vous ne la clamiez pas.
Si vous avez failli siffler à travers un kazoo, personnellement je n'en utilise pas pour transformer ma voix. Je suis sincère, c'est à vous de le ressentir... ou pas.

Si vous voulez me voir, je serai le 2 octobre prochain à la librairie Arcadia 13012 Marseille pour une séance de dédicaces. je suis prêt à discuter avec vous entre 12h et 13h30 pendant la pause (non, ce n'est pas de la pub, mais une invitation)

Que vous dire de plus ?

Cordialement,

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 11, 2010 11:38 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Une dernière précision que j'ai omise dans mon précédent message.
Ce mélange des genre - le secret des Templiers, l’Expérience de Philadelphie, l’énigme du Triangle des Bermudes, l’Incident de Roswell, l’Affaire Ummo, 2012 (je n'ai pas parlé de fin du monde), les Illuminatis (j'en ai vraiment rencontré en loge maçonnique, puis ailleurs, étant moi-même maçon) et les théories de Sitchin sur les Annunakis (dont certains poèmes babyloniens, après l'occupation du pays de Sumer, s'en font l'écho),... - ne proviens pas d'une initiative personnelle, mais c'est ce que nous avons réellement obtenus (mon groupe de recherche et moi) au cours d'expériences que je dévoile (bien que leur contenu soit encore à mes yeux suspect, j'en conviens, alors que nous avons eu orgie de preuves, mais trop c'est trop, et la manipulation n'est pas loin). Je suis le seul de mon groupe à chercher la faille dans toute cette histoire... je suis encore lucide, enfin je crois.

Cordialement,

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 11, 2010 14:39 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
thomas31012 a écrit:
Tout d'abord, non je ne suis pas une sommité dans le domaine de l'ufologie, ni de la physique - je n'ai rien prétendu de tel. Je me suis investi dans l'ufologie, dès 1986, avec une approche scientifique (je suis réellement maître de conférences dans un secteur spécifique de la physique), alors même que j'étais chargé d'en démonter les rouages (en quelques mois, ben voyons :lol: !) pour mettre au grand jour ses impostures et ses contrevérités. Je m'y suis cassé les dents, j'ai viré ma cuti et suis toujours immergé dans ce dossier à l'heure actuelle, ce qui m'a valu des contrariétés de carrière et l'interdiction d'obtenir un poste de professeur (mais je ne m'en plains pas, ce fut un choix personnel)

"Sommité" n'était pas à prendre au pied de la lettre, c'était un superlatif -un tantinet ironique je l'avoue- pour faire passer mon idée. Ce n'est pas souvent que l'on a des ex-maîtres de conférence en physique faisant également de l'ufologie qui passent sur le forum...

En fait, le seul que je connaisse répondant à ces critères, c'est Jean-Pierre Petit... qui a au demeurant des théories très similaires aux vôtres. Coïncidence, ou source d'inspiration plus ou moins lointaine ?

thomas13012 a écrit:
Si vous avez failli siffler à travers un kazoo, personnellement je n'en utilise pas pour transformer ma voix. Je suis sincère, c'est à vous de le ressentir... ou pas.

Ma remarque faisait allusion au fait que le kazoo est traditionnellement utilisé par les arbitres des matchs d'improvisation théâtrale, lorsqu'ils doivent sanctionner un cliché trop appuyé ou caricatural. C'était le cas ici.

Quand à me fier aveuglement à la sincérité des gens sur Internet (et surtout sur des forums consacrés au paranormal), c'est une naïveté qui peut se révéler dangereuse.

thomas13012 a écrit:
Si vous voulez me voir, je serai le 2 octobre prochain à la librairie Arcadia 13012 Marseille pour une séance de dédicaces. je suis prêt à discuter avec vous entre 12h et 13h30 pendant la pause (non, ce n'est pas de la pub, mais une invitation)

Je m'y serais volontiers rendu mais Marseille n'est pas vraiment la porte d'à côté par rapport à Toulouse -et ce d'autant plus que je serai en déplacement dans le Nord de la France à ce moment-là...

thomas13012 a écrit:
Ce mélange des genre - le secret des Templiers, l’Expérience de Philadelphie, l’énigme du Triangle des Bermudes, l’Incident de Roswell, l’Affaire Ummo, 2012 (je n'ai pas parlé de fin du monde), les Illuminatis (j'en ai vraiment rencontré en loge maçonnique, puis ailleurs, étant moi-même maçon) et les théories de Sitchin sur les Annunakis (dont certains poèmes babyloniens, après l'occupation du pays de Sumer, s'en font l'écho),...

Il y aurait beaucoup, beaucoup à dire sur chacun des sujets dont vous vous faites échos ici. Ce n'est pas le but du topic, je ne m'y attarderai donc pas.

Cela dit ! Je ne pense pas être un sceptique "acharché" comme certains... mais je ne peux pas cependant m'empêcher de noter que vous avez pris comme références des sujets qu'il est très difficile de prendre aux sérieux. Entre les théories de Sitchin qui sont absurdes et incorrectes d'un point de vue archéologique (c'est parfois à se demander s'il s'est seulement intéressé un peu aux textes originaux mésopotamiens avant d'écrire ses livres), le triangle des Bermudes auquel il est dur de croire de nos jours, et le reste...

thomas13012 a écrit:
ne proviens pas d'une initiative personnelle, mais c'est ce que nous avons réellement obtenus (mon groupe de recherche et moi) au cours d'expériences que je dévoile (bien que leur contenu soit encore à mes yeux suspect, j'en conviens, alors que nous avons eu orgie de preuves, mais trop c'est trop, et la manipulation n'est pas loin). Je suis le seul de mon groupe à chercher la faille dans toute cette histoire... je suis encore lucide, enfin je crois.

... et pourquoi ne pas avoir rendu le contenu de vos "recherches" public, s'il est vraiment si troublant que cela ?

J'avoue que je m'interroge un peu sur l'intérêt d'écriture un livre qui soit une "semi-fiction", un peu à l'instar du Da Vinci Code que Dan Brown présente dans son préambule comme étant basé sur des faits réels (alors que ce n'est manifestement pas le cas).
Si je devais me faire l'avocat du diable (et j'avoue, cela m'arrive parfois), je dirai que c'est une solution bien pratique au final :

(1) un roman permet de ne pas avoir à présenter ses informations avec rigueur, en citant ses sources et en développant son argumentaire et ses preuves... puisqu'un roman est une fiction, pas un essai scientifique, et qu'il ne faut pas barber le lecteur avec des détails trop techniques.
Le souci, c'est que ce genre de "semi-fiction" se revendique comme étant inspirée de la réalité. C'est d'ailleurs d'autant plus flagrant que votre livre n'est ni plus ni moins qu'une sorte d'autobiographie déguisée (arrêtez moi je me trompe ?)... et où vous y faites des allusions à peine voilées à des personnages et événements y existant réellement. Le lecteur est donc naturellement poussé à croire ce qui est écrit ce type de roman.

(2) Dans l'éventualité où l'on reprocherait justement à un tel livre d'affirmer des idées a priori fausses (contradiction avec les faits) ou invérifiables (manque d'éléments pour les démontrer), il est très facile pour l'auteur de se retrancher derrière l'argument : "c'est une fiction, libre à chacun de prendre ce qu'il veut dans mon roman et d'y croire ou non".

Bref... C'est la solution idéale qui permet d'affirmer ce qu'on veut, avec les avantages de chaque cas de figure (fiction/documentaire) sans en avoir les inconvénients. :P

Finalement, c'est un peu ce que je reproche à toute cette histoire : on ne dispose concrètement d'aucune information sérieuse sur ces "preuves" résultant de vos recherches et démontrant vos théories ; pas plus que l'on en a sur vous ou sur votre groupe de recherche.
Et je doute que l'on en dispose davantage après la lecture de votre livre....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Sam Septembre 11, 2010 17:17 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Ar Soner a écrit:
"Sommité" n'était pas à prendre au pied de la lettre, c'était un superlatif -un tantinet ironique je l'avoue- pour faire passer mon idée. Ce n'est pas souvent que l'on a des ex-maîtres de conférence en physique faisant également de l'ufologie qui passent sur le forum...

L'avantage, ou la perversion, de l'ironie c'est qu'on peut la tourner dans tous les sens. Il faut donc à un moment être explicite pour éviter qu'un ex-second degré devienne plus tard un premier sous-sol.
Les jeux de lego ne m'intéressent pas.
Ar Soner a écrit:
"En fait, le seul que je connaisse répondant à ces critères, c'est Jean-Pierre Petit... qui a au demeurant des théories très similaires aux vôtres. Coïncidence, ou source d'inspiration plus ou moins lointaine ?

En fait, JJP (qui n'a jamais été maître de conférences, mais directeur de recherche au CNRS, bien qu'il ait collaboré avec l'université dans le domaine du calcul et de l'informatique) est un ami personnel (il me semblait l'avoir dit) et il connaît particulièrement le contenu de mes expériences personnelles, pour y avoir assister, et être un témoin scientifique compétent.
Il n'y a donc pas de plagiat, ni source d'inspiration, seulement des faits expérimentaux dûment contrôlés et validés.
Ar Soner a écrit:
Ma remarque faisait allusion au fait que le kazoo est traditionnellement utilisé par les arbitres des matchs d'improvisation théâtrale, lorsqu'ils doivent sanctionner un cliché trop appuyé ou caricatural. C'était le cas ici.

Vous placez le kazoo dans votre contexte, j'ai le droit de le déplacer vers le mien, où cet instrument (également nommé gazou ou mirliton) sert à déformer la voix, pour la rendre nasillarde, un peu comme les voix ummites 8) .
Ar Soner a écrit:
Quand à me fier aveuglement à la sincérité des gens sur Internet (et surtout sur des forums consacrés au paranormal), c'est une naïveté qui peut se révéler dangereuse.

Je ne peux qu'adhérer à cette précaution. Mais je vous ai donné l'occasion de me rencontrer, ou d'en débattre avec quelqu'un qui me connaît, à savoir Betel.
Enfin, je fais des conférence 3 (et parfois 4) fois par an. La prochaine aura lieu en fin octobre, ou novembre. la date m'est encore inconnue, j'attends le planning de la présidente de l'association qui m'invite depuis quelques années. Je pourrai(s) vous la communiquer. Convenez que je fais des efforts.
Ar Soner a écrit:
Je m'y serais volontiers rendu mais Marseille n'est pas vraiment la porte d'à côté par rapport à Toulouse -et ce d'autant plus que je serai en déplacement dans le Nord de la France à ce moment-là...

C'est vraiment pas de chance... Ce n'était pourtant pas prémédité de ma part.
Mais si quelqu'un peut vous remplacer, il sera convenablement reçu (sans mauvais jeu de mot).
Ar Soner a écrit:
Il y aurait beaucoup, beaucoup à dire sur chacun des sujets dont vous vous faites échos ici. Ce n'est pas le but du topic, je ne m'y attarderai donc pas.

C'est vous qui voyez. On a le topic qu'on mérite.
Ar Soner a écrit:
Cela dit ! Je ne pense pas être un sceptique "acharché" comme certains... mais je ne peux pas cependant m'empêcher de noter que vous avez pris comme références des sujets qu'il est très difficile de prendre aux sérieux. Entre les théories de Sitchin qui sont absurdes et incorrectes d'un point de vue archéologique (c'est parfois à se demander s'il s'est seulement intéressé un peu aux textes originaux mésopotamiens avant d'écrire ses livres), le triangle des Bermudes auquel il est dur de croire de nos jours, et le reste...

J'étais autrefois un sceptique "acharné". Vous n'avez pas idée :roll: .
Plutôt que les traductions de Sitchin, je me suis intéressé à celles de Samuel Noah Kramer, mais aussi de Jean Bottéro (je l'avoue). Par contre, il existe des bas-reliefs de temples sumériens, ainsi que toute une statuaire que l'on ne peut pas négliger. J'ai aussi d'autres arguments trop longs à développer ici (en partie liés aux travaux du généticien André Langaney publiés dans "Les Hommes, passé, présent, conditionnel"). A ce titre, j'ai fait une conférence intitulé : "OVNI : l'histoire commence aussi à Sumer (les hommes de Hu)".
Ar Soner a écrit:
... et pourquoi ne pas avoir rendu le contenu de vos "recherches" public, s'il est vraiment si troublant que cela ?

Cela se voit que vous ne connaissez pas l'intimité du monde universitaire et des grandes écoles. Je suis encore en activité et je dois jouer l'équilibriste, pour ne pas dire le funambule.
J'ai essayé d'embarquer de nombreux collègues, mais n'ayant rien à gagner pour leur carrière (bien au contraire), la plupart se sont rétractés. L'un des rares à m'avoir suivi (Sylvain Naudin dans le roman), est actuellement sous surveillance rectorale, et le DRH de l'Académie d'Aix-Marseille l'a tout simplement menacé de révocation. Eh oui ! ça marche comme ça au pays des droits de l'homme...
JPP pouvait se le permettre, car étant au CNRS, il n'avait pas de contact direct avec le public, n'étant pas chargé de cours. Il pouvait donc être maintenu, même si ses crédits avaient été bloqués.
En revanche, on ne vous pardonne rien si vous êtes susceptible d'influencer la jeunesse. On m'a néanmoins autorisé à construire un cours (de 24h) sur l'Epistémologie et l'histoire des sciences, où je peux m'exprimer assez librement. Mais ce cours optionnel concerne peu d'étudiants et ne fait pas partie des sciences dites dures.
Ar Soner a écrit:
J'avoue que je m'interroge un peu sur l'intérêt d'écriture un livre qui soit une "semi-fiction", un peu à l'instar du Da Vinci Code que Dan Brown présente dans son préambule comme étant basé sur des faits réels (alors que ce n'est manifestement pas le cas).
Si je devais me faire l'avocat du diable (et j'avoue, cela m'arrive parfois), je dirai que c'est une solution bien pratique au final :

(1) un roman permet de ne pas avoir à présenter ses informations avec rigueur, en citant ses sources et en développant son argumentaire et ses preuves... puisqu'un roman est une fiction, pas un essai scientifique, et qu'il ne faut pas barber le lecteur avec des détails trop techniques.
Le souci, c'est que ce genre de "semi-fiction" se revendique comme étant inspirée de la réalité. C'est d'ailleurs d'autant plus flagrant que votre livre n'est ni plus ni moins qu'une sorte d'autobiographie déguisée (arrêtez moi je me trompe ?)... et où vous y faites des allusions à peine voilées à des personnages et événements y existant réellement. Le lecteur est donc naturellement poussé à croire ce qui est écrit ce type de roman.

(2) Dans l'éventualité où l'on reprocherait justement à un tel livre d'affirmer des idées a priori fausses (contradiction avec les faits) ou invérifiables (manque d'éléments pour les démontrer), il est très facile pour l'auteur de se retrancher derrière l'argument : "c'est une fiction, libre à chacun de prendre ce qu'il veut dans mon roman et d'y croire ou non".

Bref... C'est la solution idéale qui permet d'affirmer ce qu'on veut, avec les avantages de chaque cas de figure (fiction/documentaire) sans en avoir les inconvénients. :P

Finalement, c'est un peu ce que je reproche à toute cette histoire : on ne dispose concrètement d'aucune information sérieuse sur ces "preuves" résultant de vos recherches et démontrant vos théories ; pas plus que l'on en a sur vous ou sur votre groupe de recherche.
Et je doute que l'on en dispose davantage après la lecture de votre livre....

Je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit. A l'origine, j'ai commencé à écrire un mémo sur mon vécu et les recherches de mon groupe qui permettait d'en faire une synthèse et ainsi d'avoir un recul suffisant, pour un petit cénacle dans un premier temps.
Puis le texte s'est étoffé pour convenir à la lecture d'un grand nombre de personnes qui m'entouraient.
Enfin, les éléments pour en faire un récit me permettant d'élargir l'audience se sont accumulés avec les années. Et finalement la structure d'un roman s'est dégagée avec des parties fictionnelles (qui ne sont pas les plus invraisemblables) pour alimenter l'aspect romanesque, sans en altérer la substance.
Il s'agissait simplement de faire partager des événements, particulièrement controversés, avec des inconnus, afin de les rendre plus curieux que convaincus. Distraire et provoquer l'envie de chercher à comprendre, c'est là ma seule ambition. Il ne s'agit pas d'une publication avec comité de lecture scientifique, mais d'une vision romanesque du conspirationnisme telle que certains l'on vécue (et en ce jour du 11 septembre...).
Ne m'accusez pas à priori de me retrancher, de prétexter, de me réfugier,... c'est un procès d'intention.
Vous ne pouvez pas juger le contenu de ce roman à priori. Pour le coup, ce n'est pas très rationnel.
Et pour l'acheter, vous pouvez toujours vous regrouper, ce n'est pas un achat hors de prix (23 €), en regard du travail fourni. Lapidez-le si vous voulez, mais dans les règles d'un vrai critique.
J'ai passer beaucoup de temps à vous répondre.
Je ne voudrais pas sombrer dans la joute oratoire, qui nous conduirait nulle part, sauf à permettre à nos ego de ferrailler. Car, sur le fond, rien n'a été dit...

Bien cordialement,

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Dim Septembre 12, 2010 14:37 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
thomas13012 a écrit:
Enfin, je fais des conférence 3 (et parfois 4) fois par an. La prochaine aura lieu en fin octobre, ou novembre. la date m'est encore inconnue, j'attends le planning de la présidente de l'association qui m'invite depuis quelques années. Je pourrai(s) vous la communiquer. Convenez que je fais des efforts.

C'est indéniable...
Mais outre le fait que je suis un peu occupé en ce moment, votre secteur géographique ne correspond pas vraiment au mien. Ça va être compliqué. Et je ne vois pas trop qui je pourrais envoyer à ma place, mon entourage s'intéressant peu au paranormal (je n'ai pas encore désigné de "vice-Ar Soner" pour me représenter lorsque je suis indisponible). :P

Indépendamment de cela, j'avoue ne pas être un grand amateur des rencontres "en chair et en os" (même si certaines personnes, comme JPP, ne jurent que par cela). J'en ai déjà fait quelques unes qui m'ont laissé un souvenir désagréable : il n'y avait ni échange ni débat d'idées, mais des personnes "fortes en gueule" cherchant à imposer leur théories en étalant leur curiculum vitae. Et je n'aime pas crier ni parler fort.
Même si l'anonymat (très superficiel) qui règne sur Internet est parfois un problème, surtout lorsqu'il sert de "couverture" à des personnes malveillantes... les discussions sur forum présentent cet avantage -lorsqu'elles sont sérieuses- que n'importe qui peut y exposer ses idées et être jugé en fonction de la pertinence de ses arguments, indépendamment de son âge, niveau d'étude, appartenance, sociale...

Je précise que ce dernier paragraphe (vis à vis des rencontres "parasitées" par des personnes envahissantes) ne vous concerne aucunement, il s'agissait plus d'une remarque générale, en passant et tant que je m'exprimais sur ce sujet.

thomas13012 a écrit:
Plutôt que les traductions de Sitchin, je me suis intéressé à celles de Samuel Noah Kramer, mais aussi de Jean Bottéro (je l'avoue). Par contre, il existe des bas-reliefs de temples sumériens, ainsi que toute une statuaire que l'on ne peut pas négliger. J'ai aussi d'autres arguments trop longs à développer ici (en partie liés aux travaux du généticien André Langaney publiés dans "Les Hommes, passé, présent, conditionnel"). A ce titre, j'ai fait une conférence intitulé : "OVNI : l'histoire commence aussi à Sumer (les hommes de Hu)".

De bonnes références, et plus sérieuses que Sitchin en tout cas...

Cela dit, l'étude des bas-reliefs et artefacts anciens se heurte souvent à la subjectivité de l'homme moderne qui les regarde.
C'est ainsi que certains verront dansles gravure de Valcamonica des cosmonautes en scaphandre, tandis que d'autres y verront des dieux à la tête entourée d'une auréole.
Parfois même les textes anciens font explicitement référence à des machines volantes relevant d'une technologie supérieure (je pense particulièrement aux vimanas des épopées indiennes) ; que penser ? Que les anciens indiens ont vu de telles machines ? Ou que le texte est une pure fiction, et une oeuvre métaphorique ?...

L'archéologie tranche et choisit la seconde solution.

thomas13012 a écrit:
Cela se voit que vous ne connaissez pas l'intimité du monde universitaire et des grandes écoles. Je suis encore en activité et je dois jouer l'équilibriste, pour ne pas dire le funambule.
J'ai essayé d'embarquer de nombreux collègues, mais n'ayant rien à gagner pour leur carrière (bien au contraire), la plupart se sont rétractés. L'un des rares à m'avoir suivi (Sylvain Naudin dans le roman), est actuellement sous surveillance rectorale, et le DRH de l'Académie d'Aix-Marseille l'a tout simplement menacé de révocation. Eh oui ! ça marche comme ça au pays des droits de l'homme...
JPP pouvait se le permettre, car étant au CNRS, il n'avait pas de contact direct avec le public, n'étant pas chargé de cours. Il pouvait donc être maintenu, même si ses crédits avaient été bloqués.
En revanche, on ne vous pardonne rien si vous êtes susceptible d'influencer la jeunesse. On m'a néanmoins autorisé à construire un cours (de 24h) sur l'Epistémologie et l'histoire des sciences, où je peux m'exprimer assez librement. Mais ce cours optionnel concerne peu d'étudiants et ne fait pas partie des sciences dites dures.

Je n'ai pas envie d'exposer en détail mon parcours personnel mais je connais le milieu de la recherche scientifique pour y avoir fait mes études et avoir toujours le nez dedans (mais de façon plus lointaine).

L'impression que j'en ai retiré est qu'un chercheur pouvait penser beaucoup de choses ; il peut même les dire, mais pas trop fort, s'il a des arguments solides pour les défendre.
...En revanche, les crier sur tous les toits et les présenter aux étudiants, non, c'est complètement interdit... ce qui peut se comprendre en un sens : je ne suis pas sûr qu'il soit pertinent de présenter des théories marginales et/ou très critiquables (comme celle des anciens astronautes, ou du complot autour des attentats du WTC ) à des jeunes.

J'ai également tendance à penser que beaucoup de théories sont publiables dans les revues scientifiques, mais qu'il y a l'art et la manière de le faire -qualité que les ufologues, conspirationnistes et partisans de la théorie des anciens astronomes ne possèdent pas. Ou très rarement (puisqu'on parle de lui, il me semble que JPP a déjà réussi à publier quelques articles sur la MHD dans des revues à comité de lecture).

La difficulté vient du fait qu'il vaut avancer prudemment, avec précaution et en évitant tous les biais épistémologiques (du type effet cerceau, effet cigogne, effet bi-standard... pour reprendre la classification d'Henri Broch). Or, à titre d'exemple, les ufologues français ont bien souvent du mal à l'aller à l'encontre du dogme : OVNI = extraterrestres, et à ne pas sauter trop vite sur cette conclusion.
Partant de là, il est "normal" qu'aucun d'entre eux n'ait jamais pu publier d'articles scientifiques.

thomas13012 a écrit:
Ne m'accusez pas à priori de me retrancher, de prétexter, de me réfugier,... c'est un procès d'intention.
Vous ne pouvez pas juger le contenu de ce roman à priori. Pour le coup, ce n'est pas très rationnel.

Je ne juge pas du contenu et du fond de votre livre... puisque je ne l'ai pas lu de toute façon. Je jugeais de la forme -la création d'un roman semi-fictionnel pour partager votre vécu. C'est ça que je reproche car de mon point de vue, cela s'apparente à une solution de facilité.

Et je précise que je ne vous accuse pas pour autant d'avoir volontairement choisi cette formule à des fins malveillantes, dans le but de tromper vos lecteurs. Je comprend bien que vous avez vos raisons de l'avoir fait, et je ne doute pas de l'honnêteté de vos motifs.
Reste le fait que j'estime cette formule discutable.

thomas13012 a écrit:
J'ai passer beaucoup de temps à vous répondre.
Je ne voudrais pas sombrer dans la joute oratoire, qui nous conduirait nulle part, sauf à permettre à nos ego de ferrailler. Car, sur le fond, rien n'a été dit...

C'est bien ce que je regrette : ne pas pouvoir discuter du fond de vos théories...

Quoi qu'il en soit, merci d'avoir bien voulu vous prêter au jeu de mes nombreuses interrogations. Je suis forcé de reconnaître que vous défendez plutôt bien votre steack -si vous voulez bien me passer l'expression. :p


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 12:40 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Bonjour Ar soner,

Je vous réponds, en dépit de ce que j'avais annoncé en raison d'un emploi du temps que j'ai de plus en plus de mal à gérer, car votre réponse m'a plu.
Je souscris tout à fait à vos remarques concernant les confusions apportées par la théorie des anciens astronautes. Les artifices de l'imposture (auxquels vous faites allusion, et je les connait bien :) ) sont en effet applicables, et d'un façon générale ils sont également applicable dans l'autre sens :wink: , mais je faisais référence à des éléments plus concrets figurant dans d'anciens textes évoquant des connaissances astronomiques incompatibles avec la culture de l'époque (cela mérite un réel débat,) Je vous suggère de lire, si vous ne l'avez pas déjà fait, L'Histoire secrète de l'espèce humaine (un titre trop accrocheur j'en conviens, le titre original étant Forbidden Archeology) de Michael Cremo et Richard Thomson, qui ne sont tout de même pas des illuminés (évitions l'argument d'autorité :lol: ).
Je me suis bien informé sur les cas mentionnés, et pour ceux auxquels j'ai pu avoir accès, ils sont vrais.
Par ailleurs, je me suis rapproché de collègues géologues spécialistes de la datation, j'ai éprouvé leurs méthodes avec leur collaboration, et j'ai pu constater un authentique embarras sur les hypothèse formulées concernant les radio-éléments et leur solubilité dans l'eau, la marge d'erreur est considérable, en ne tenant compte que d'un seul épisode d'immersion des eaux, et là on est en plein argument d'autorité (vous voyez ça marche dans les deux sens)...

Je suis également d'accord avec votre jugement sur les "fortes gueules" qui étalent leur cv, et ne daignent accorder la parole qu'à ceux qui disposent d'au moins une thèse (et dont on se fiche du contenu du reste). Je connais bien JJP, et je peux me permettre de dire qu'il est un peu comme ça, mais je ne lui en veux pas, il a d'autres qualités, dont celle d'être mon ami (on est presque dans l'effet cigogne :D ). Je ne suis pas de ce bois-là, je n'aime pas vociférer (sauf, peut-être, contre les fascistes et les nazis de tous bords), et le parcours de chacun ne doit pas se résumer à l'obtention d'un titre universitaire (je suis de ceux qui pensent que la diversités des regards enrichit l'observation).
Je vomi les pédants, ils correspondent vraiment à l'effet puits.

Je ne développe pas non plus le syndrome du poulpe, ni celui de Galilée, mais je puis vous assurer qu'un chercheur ne peut pas dire ce qu'il veut lorsqu'il est confronté à des étudiants. Je connais un chercheur qui a perdu son cours de "mécanique des fluide" pour avoir seulement mentionné la notion d'éther afin de faire le lien avec le relativité générale.
Evidement, il ne s'agit pas de perturber l'esprit des étudiants par des théories fumeuses (celles auxquelles vous faisiez référence, bien que ces derniers soient suffisamment adultes et forts pour résister aux chants des sirènes), mais seulement d'envisager une sérieuse analyse pour éprouver par la raison, et notre connaissance des processus mentaux et biologiques, une confrontation avec une ethnie d'origine extraterrestres, après avoir démontré, s'il se doit, la probabilité forte qu'une vie extraterrestre ait pu se développer sur un système peu éloigné du nôtre et disposant d'une technologie leur permettant de nous rendre visite. J'ai fait une expérience psycho-sociologique dans ce sens, et j'ai dû la conduire en secret pour ne point subir les foudre de ma direction. Je l'ai ensuite reconduite en public, donc avec un autre échantillon de population, et le résultat fut identique : tout se passerait exactement comme dans l'affaire Ummo !

En revanche, je réfute toujours, avec bonne humeur, l'argument qui considère la rédaction d'un roman semi-fictionnel comme une solution de facilité, car c'est quelquefois (c'est en tous cas le mien) la seule solution pour s'exprimer. Le roman permet également au lecteur d'avoir suffisamment de recul par rapport aux événements, qui ne sont pas frappés du sceau de l'authenticité ("d'après des faits réels" permet une large interprétation de cette dernière), et qui peuvent engager une controverse sur leur réfutabilité. Ce me semble sain et salutaire. A preuve, ce roman a au moins permis, sur ce forum, notre discussion que je trouve constructive.

Je terminerai en vous disant qu'en octobre 2002, j'ai contacté Henri Broch et son équipe pour bénéficier de leur concours, en regard du phénomène auquel j'étais confronté. Je l'ai eu au téléphone, ainsi que certains de ses collaborateurs, à plusieurs reprises et pendant plusieurs mois. Face à des renvois permanents, en raison d'un calendrier de ministre, je me suis épuisé et lassé de relancer l'observatoire zététique... et j'ai fini par faire cavalier seul avec quelques autres.
Je ne me fais aucune illusion, mon roman est un coup d'épée dans l'eau... mais je ne veux rien regretter, et surtout pas de ne pas avoir jeté une bouteille à la mer. Je préfère le remord.

Avec mon amitié qui vous ait acquise.

Thomas Allen


Dernière édition par thomas13012 le Jeu Septembre 16, 2010 13:52, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 13:47 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Octobre 04, 2007 22:09
Messages: 5481
Localisation: Genf
C'est malin...

Avec tout ça ma curiosité est piquée et du coup j'ai bien envie de le lire, moi, ce livre...

(Cela dit je ne peux m'empécher de penser que je suis la pauvre victime innocente d'une stratégie marketing douteuse... :mrgreen: )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 13:56 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
thomas13012 a écrit:
Je terminerai en vous disant qu'en octobre 2002, j'ai contacté Henri Broch et son équipe pour bénéficier de leur concours, en regard du phénomène auquel j'étais confronté. Je l'ai eu au téléphone, ainsi que certains de ses collaborateurs, à plusieurs reprises et pendant plusieurs mois. Face à des renvois permanents, en raison d'un calendrier de ministre, je me suis épuisé et lassé de relancer l'observatoire zététique... et j'ai fini par faire cavalier seul avec quelques autres.

Je suppose que vous vous emmêlez les pinceaux : Henri Broch travaille au laboratoire de zététique de l'Université de Nice Sophia-Antipolis, il n'a pas de lien direct avec l'Observatoire de Zététique qui est une association grenobloise.

William Lee a écrit:
Avec tout ça ma curiosité est piquée et du coup j'ai bien envie de le lire, moi, ce livre...

(Cela dit je ne peux m'empécher de penser que je suis la pauvre victime innocente d'une stratégie marketing douteuse... )

J'avoue que ma curiosité est titillée... et sans connaître le fond du livre, la discussion est appelée à tourner en rond à plus ou moins long terme.

On se cotise ? :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 15:48 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
Ar Soner a écrit:
Je suppose que vous vous emmêlez les pinceaux : Henri Broch travaille au laboratoire de zététique de l'Université de Nice Sophia-Antipolis, il n'a pas de lien direct avec l'Observatoire de Zététique qui est une association grenobloise.


En effet, je parlais du Laboratoire, en raison du contexte universitaire. Mais, j'avais également contacté l'Observatoire (que j'avais aussi en tête), de mouvance moins dure, mais ayant plus d'expérience dans le domaine du paranormal. Et patatras, calamité (j'écris moins vite que je ne pense :lol: ), j'ai eu droit au lapsus calami. Mais dites-le avec des fleurs... sans épines s'il vous plait. C'est bien Broch et son labo que j'ai tant de fois relancés, bien plus que l'Observatoire (3 ou 4 appels).

Cela dit, ça ne change rien au problème. On se retrouve bien seul, quand on apporte des pièces à conviction (expérimentales) nues et têtues. J'ai essayé avec tant d'autres... et l'on vous rétorque "mieux vaut toi que nous". Rien à gagner, beaucoup à perdre, y compris sa réputation, sa santé et l'estime de ses pairs... sans parler du regard porté sur vos entreprises, et les problèmes quotidiens.
Serais-je victime du syndrome de Galilée :( :? :o :) :D ? En toute sincérité non, je ne me sens pas persécuté et cette affaire n'est pas révolutionnaire, mais vieille comme le monde.
Une chose : si vous vous intéressez au "phénomène", mais vraiment, sincèrement, alors, tôt ou tard, il s'intéressera à vous en retour. Il est très intrusif...

William Lee a écrit:
Avec tout ça ma curiosité est piquée et du coup j'ai bien envie de le lire, moi, ce livre...

(Cela dit je ne peux m'empécher de penser que je suis la pauvre victime innocente d'une stratégie marketing douteuse... )

Ar Soner a écrit:
J'avoue que ma curiosité est titillée... et sans connaître le fond du livre, la discussion est appelée à tourner en rond à plus ou moins long terme.

On se cotise ? :mrgreen:


La discussion oui, pas l'expérimentation. Eh oui ! le sujet s'y prête. Si, si.... 8)
Je n'ose vous proposer ma participation...
Mais à vous deux, j'offre le tome 2 quand il sortira (janvier ou février 2011)... allez, soyons fou, et le tome 3 que je suis en train d'écrire. J'ai la parole comme la mémoire : de fer et non de bois.

Bien à vous.

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 18:47 
Hors ligne

Inscription: Ven Mai 15, 2009 20:47
Messages: 247
Bonjour "Thomas",

A l'instar de LM, content de te voir ici... (oui, en effet, je connais personnellement Thomas.)
Peut-être pourrait-on suggérer au modérateur de rétablir au moins l'adresse mail de Thomas, non par mercantilisme, mais pour faciliter davantage encore les échanges entre lui et les visiteurs curieux ?
Sinon, comme on l'a vu au travers de ses messages, Thomas est très accessible "en personne" pour tout ceux qui voudrait le connaître, le rencontrer et discuter avec lui.

Comme écrit dans ton interview par Jimmy Guieu dans son livre posthume, il y a un aspect particulièrement intéressant de ton expérience personnelle dont tu pourrais parler ici (il me semble que cela a été un des moments saillant dans ton parcours): le fameux débris aux propriétés physiques déroutantes, que tu as tenu en mains propres.

A+ (au 25 ?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 21:50 
Hors ligne

Inscription: Lun Septembre 15, 2008 12:44
Messages: 53
Bonjour Monsieur Allen,

Pourriez-vous me contacter via PM une adresse électronique sur laquelle nous pourrions communiquer en privé?

Merci beaucoup d´avance.

Cordialement,

T_T_0


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Jeu Septembre 16, 2010 22:15 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Oui mais non, achetez-le le livre, zut, c'est pas comme si ça coutait la peau des fesses!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Septembre 17, 2010 07:33 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Octobre 04, 2007 22:09
Messages: 5481
Localisation: Genf
Pourquoi vouloir absolument discuter en privé de ce qui peut être discuté en public sur le forum et bénéficier ainsi au plus grand nombre?

PNFR est un forum de discussion où l'on débat, pas une liste de contact MSN... :|


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La conspiration des anges" : un roman ufologique
MessagePosté: Ven Septembre 17, 2010 09:35 
Hors ligne

Inscription: Sam Septembre 04, 2010 11:01
Messages: 39
William Lee a écrit:
Pourquoi vouloir absolument discuter en privé de ce qui peut être discuté en public sur le forum et bénéficier ainsi au plus grand nombre?

PNFR est un forum de discussion où l'on débat, pas une liste de contact MSN... :|


Vous avez tout à fait raison.

Thomas Allen


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 211 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO