Nous sommes le Sam Mars 28, 2020 21:39


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Addiction aux jeux en ligne: Vous en pensez quoi ?
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 11:40 
Bonjour à tous !

Comme surement beaucoup de parents, je suis confronté au phénomène "world of warcraft" avec un de mes fils. Je ne peux pas parler vraiment d'addiction à son sujet car maintenant il sait être raisonnable par rapport à ce jeu (ce ne fut pas toujours le cas), mais jamais autant intoxiqué qu'un de ses amis qui ne voulait même plus se faire une soirée ciné entre potes. Mais ceci étant dit, hier mon fils m'a montré un extrait vidéo du journal de Tf1 avec l'ineffable PPDA et j'avoue être vernis que son comportement à lui n'ai jamais dégénéré comme le montre le reportage: http://www.nomalz.net/TF1_et_les_jeux_videos.avi

Alors visionnez le et dites moi si TF1, à votre avis, a encore essayé de faire de l'alarmisme et du sensationnel outre mesure en montrant des cas, sommes toutes, isolés ou si vous croyez vraiment que cette addiction est beaucoup plus monnaie courante qu'on ne veut le dire ? Bien sur tout le monde a en mémoire la vidéo de ce jeune allemand qui pète complètement les plombs en jouant à "unreal tournament" mais ce genre de cas, ou ceux montrés sur TF restent-il isolés à votre avis ?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 13:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Décembre 01, 2006 20:11
Messages: 61
Ecoutes, mon compagnon jouait à ce jeu. Ca a mis en péril notre couple.
Beaucoup de ses collègues de boulot y jouent, idem de leur coté, leur femmes étaient malheureuses!
C'est une vrai drogue. Et il suffit qu'on dise que c'est une drogue aux joueurs pour qu'ils vous disent le contraire!
"Meuh nooooon! je peux trés bien m'en passer! c'est pas une drogue!" véritables paroles de toxico quoi!
Je pourrais en parler pendant des heures je crois tellement j'ai été malheureuse à cause de ce jeu.
Depuis, il s'est désabonné. Mais ça a pris 1 an et demi! de toute façon c'tait ça ou je faisait mes valises ou bien je prenais un amant lol
Et oui... il ne mangeait plus... plus de sortie, oubliait les coup de fil important.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 14:00 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 10, 2005 17:00
Messages: 3411
Localisation: Down in Dragontown.
C'est ce qu'on appelle des "no-life", des personnes qui ne vivent plus que reclus dans une chambre close (pour un meilleur contraste) et n'ont plus de contact qu'avec un monde virtuel.

Ce monde virtuel peut être celui des jeux en ligne mais aussi les chats-rooms ou canaux irc, pendant ma première période de chômage je passais beaucoup de temps en ligne, comme on ne se rend pas compte de la fatigue on ne voit pas l'heure passer et on finit par se coucher à 6h du matin.

J'ai vu des personnes qui étaient quasiment connectées 24h/24, des couples qui ne communiquaient plus qu'à travers le web, des personnes qui plaquaient toute leur vie pour rejoindre un coup de coeur rencontré au hasard du web et se rendent compte que la vie à deux en vrai n'est pas du tout la même.

Pour les jeux du genre "WoW", comme la vie virtuelle continue il y a très certainement aussi l'angoisse de ne pas être là au bon moment, si l'on joue avec une équipe de québecois on doit se faire à leurs horaires (note : n'y jouant pas je ne sais pas si c'est possible).

Même avant le web, combien de fois je me suis relevé la nuit pour jouer sur la console pour terminer un niveau, puis un deuxième, et un troisième dans la foulée.

_________________
"Dieu est mort" - Nietzsche
"Nietzsche est mort" - Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 14:18 
Taper sur les jeux vidéo, ça a toujours été un sport très apprécié.
Depuis que des études (me demandez pas de références) ont finalement montré qu'ils étaient loin d'être nocifs et permettaient même de développer certaines facultés chez le joueur comme les réflexes ou l'attention (oui oui), la nouvelle cible s'appelle le jeu en ligne.

Le cas souvent cité pour bien alarmer les parents, c'est celui du japonais (pas certain qu'il soit japonais en fait, alors je vais dire asiatique pour pas me planter) mort devant son écran après y avoir passé un nombre d'heures assez incroyable sans s'alimenter.

Alors le jeu en ligne est-il addictif ?
Oui.
Mais pas plus que n'importe quel autre centre d'intérêt.

Je pense que Fleepy aura vécu le fameux "-A table -oui j'arrive dans 2 minutes" et le "-On va se coucher ? -oui j'arrive dans 2 minutes" assez classique, où les 2 minutes se transforment rapidement en 20 minutes puis 2 heures.
Sauf que ce genre de chose, ça arrive avec n'importe quel autre loisir, et pas seulement les loisirs.
La lecture, jouer à la bourse, le travail à la maison...
On retrouve les mêmes réactions avec tout et n'importe quoi.

Alors au lieu de taper sur le jeu en ligne, peut être faut-il plutôt regarder le joueur.
Certains ne se contrôlent pas, mettent le jeu au sommet de leurs priorités, etc...
Mais là ce sont les joueurs qui ont un problème à la base, et ce problème aurait très bien pu se révéler avec autre chose que le jeu en ligne.

Le jeu en ligne est dangereux et addictif ?
Pourquoi alors, sur les millions de joueurs, l'immense majorité conserve une vie sociale saine ?

Jef32, concernant ton cas personnel, voici mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut. Je ne suis ni spécialiste de l'enfance ni du jeu en ligne (mis à part mon expérience de joueur).
Les enfants et adolescent ont en général un peu de mal à contrôler leur temps de jeu, à fortiori sur un jeu en univers persistant puisqu'il faut alors accepter le fait que nos compagnons de jeu continuent l'aventure sans y participer.
Si tu laisses faire ton enfant, il est clair qu'il va se ruer dessus dès qu'il le pourra.
C'est donc à toi de bien fixer les règles à ce sujet (ce que tu sembles déjà faire, puisque tu notes une amélioration dans son comportement).
Qu'il ne puisse jouer que dans certaines conditions (les devoirs sont faits, pas plus qu'une certaine durée, etc...), mais surtout qu'il comprenne bien pourquoi ces conditions sont importantes et qu'ils ne les considère pas uniquement comme des obstacles au jeu (dont il se libérerait totalement s'il venait à quitter ton domicile).
En clair, tu es en ce moment en train de faire son éducation sur ce sujet.
Sans limites, il se retrouverait plus tard dans le cas du compagnon de Fleepy.

J'espère avoir pu aider un minimum.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 14:28 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
Klher a écrit:
Taper sur les jeux vidéo, ça a toujours été un sport très apprécié.


En effet, les médias aiment beaucoup diaboliser les jeux vidéos. Je suis surpris que nous n'ayons pas encore été atteints par la mode "contre la violence dans les jeux vidéos" très à la mode aux États-Unis ces derniers mois - mais que fait Jack Thompson ?

Citation:
Le cas souvent cité pour bien alarmer les parents, c'est celui du japonais (pas certain qu'il soit japonais en fait, alors je vais dire asiatique pour pas me planter) mort devant son écran après y avoir passé un nombre d'heures assez incroyable sans s'alimenter.


Coréen, je crois (ou était-ce Chinois ?). Pour lutter contre ça, le gouvernement du pays a paraît-il installé un système qui fait que les joueurs de MMORPG subissent des pénalités s'ils jouent trop d'heures de suite. :lol:

Citation:
Alors le jeu en ligne est-il addictif ?
Oui.
Mais pas plus que n'importe quel autre centre d'intérêt.

Je pense que Fleepy aura vécu le fameux "-A table -oui j'arrive dans 2 minutes" et le "-On va se coucher ? -oui j'arrive dans 2 minutes" assez classique, où les 2 minutes se transforment rapidement en 20 minutes puis 2 heures.
Sauf que ce genre de chose, ça arrive avec n'importe quel autre loisir, et pas seulement les loisirs.
La lecture, jouer à la bourse, le travail à la maison...
On retrouve les mêmes réactions avec tout et n'importe quoi.


Je n'irais tout de même pas jusque là, il est beaucoup plus facile de poser un livre, d'arrêter de jouer de la flûte ou de mettre un jeu offline en pause le temps d'aller manger que de quitter sa partie à World of Warcraft en plein raid.

Citation:
Alors au lieu de taper sur le jeu en ligne, peut être faut-il plutôt regarder le joueur.
Certains ne se contrôlent pas, mettent le jeu au sommet de leurs priorités, etc...
Mais là ce sont les joueurs qui ont un problème à la base, et ce problème aurait très bien pu se révéler avec autre chose que le jeu en ligne.


Tout à fait d'accord.

Citation:
Le jeu en ligne est dangereux et addictif ?
Pourquoi alors, sur les millions de joueurs, l'immense majorité conserve une vie sociale saine ?


Mentionnons tout de même que MMORPG demandent généralement de jouer beaucoup plus longtemps (et surtout, de jouer beaucoup plus longtemps s'en s'arrêter) pour arriver à des résultats tangibles que la plupart des autres jeux. Ce n'est pas vraiment le genre de jeu dans lequel un "casual gamer" peut prospérer.

Citation:
Jef32, concernant ton cas personnel, voici mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut. Je ne suis ni spécialiste de l'enfance ni du jeu en ligne (mis à part mon expérience de joueur).
Les enfants et adolescent ont en général un peu de mal à contrôler leur temps de jeu, à fortiori sur un jeu en univers persistant puisqu'il faut alors accepter le fait que nos compagnons de jeu continuent l'aventure sans y participer.
Si tu laisses faire ton enfant, il est clair qu'il va se ruer dessus dès qu'il le pourra.
C'est donc à toi de bien fixer les règles à ce sujet (ce que tu sembles déjà faire, puisque tu notes une amélioration dans son comportement).
Qu'il ne puisse jouer que dans certaines conditions (les devoirs sont faits, pas plus qu'une certaine durée, etc...), mais surtout qu'il comprenne bien pourquoi ces conditions sont importantes et qu'ils ne les considère pas uniquement comme des obstacles au jeu (dont il se libérerait totalement s'il venait à quitter ton domicile).
En clair, tu es en ce moment en train de faire son éducation sur ce sujet.
Sans limites, il se retrouverait plus tard dans le cas du compagnon de Fleepy.

J'espère avoir pu aider un minimum.


+1

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 14:31 
Apparement, vu les avis déjà exprimés sur ce topic, j'ai de la chance que mon fils soit moins accro que ça. Pourtant il y passe du temps, et en passait encore beaucoup plus avant, et ne savait plus parler que de celà et je pensais déjà qu'il était sur le chemin de la dépendance. Maintenant il y rejoue depuis l'apparition de l'add-on permettant de continuer la progression de son personnage, mais tant que je ne constate pas de baisse au niveau des notes, je ne dis rien. Je me suis mis aussi à pratiquer le jeu sur le net depuis très peu de temps (Déc 2006) mais rien à voir avec WoW, puisque je pratique la simulation de voltige sur avions de chasse, en réseau le lundi soir. Mais en aucun cas je n'ai l'impression de pouvoir vivre sans celà. Tant qu'il ne s'agit que d'un soir par semaine et que je suis disponible pour le couple et la famille, le reste du temps, ça va, bien que depuis maintes années, je vole offline, mais dans ce cas on est pas tributaire d'autres participants et on peut immédiatement être disponible pour la famille. Le problème, avec ces jeux, c'est que l'on devient accro sans s'en rendre compte et je ne voudrais pas que mon épouse puisse me faire les mêmes reproches que tu as fait à ton compagnon, Fleepy.

Je te remercie de tes conseils Klher mais c'est plutot l'arrivée au niveau max du personnage de mon fils, qui a calmé ses vélléités. Je ne voudrais pas que l'installation de l'add-on "burning crusade" permettant de continuer à augmenter le niveau de son perso, fasse retourner mon fils dans un état où il était il y a un an (même si j'insiste qu'il a toujours été très très loin de ce qui est montré sur le reportage, mais il passait des nuits blanches en période de vacances scolaires) et je ne voudrais pas que poltergeist binoclard m'associe à une association bien connue, plutot bien à droite politiquement et à tendance catho dans le sens extremiste du terme, et dont les représentantes, souvent en tailleur strict et foulard Hermès autour du cou, passent, entre autre, leur temps à diaboliser les jeux vidéos et rêveraient de tous les interdire. Je suis plus du coté de l'avis de Marcel Ruffo, pédopsychiatre célèbre, en ce qui concerne les jeux violents: c'est un défouloir, un exutoire et moi-même, j'ai parcouru des milliers de kilomètres virtuels dans les couloirs de doom, half-life, unreal, fear, far cry et j'en passe. J'ai tué des centaines de soldats allemands virtuels dans les épisodes de "call of duty" et "médal of honor" mais ma question de départ n'est pas axée su la violence des jeux mais l'addiction aux jeux qui continuent sans le joueur puisqu'il s'agit de mondes persistants, qu'ils soient violents ou non. Un first person shooter, si il n'est pas en ligne, style counter strike, s'arrête lorsque le joueur revient sous windows. Rien ne se passe sans lui. Avec WoW et les autres, il y a toujours un "dongeon" une "quete", une guilde que l'on ne peut pas laisser tomber en pleine partie contre ceux du camp adverse. Je sais qu'il y a la possibilité d'un contrôle parental avec code mais je ne veux pas l'utiliser car je reconnais à mes enfants, l'honneteté de ne jamais avoir transgressé les interdits lorsque j'infligeais ce genre de punition, et si, pour cause de baisse de notes, je dis à mon fils de ne plus toucher à WoW sauf le WE après les devoirs, je sais qu'il respectera celà même si je ne suis pas là pour le fliquer. Je suis simplement effaré qu'une addiction, même psychologique puisqu'il ne s'agit en aucun cas de prise de produits stupéfiants ou d'alcool ou de tabac, peut mener à transformer les gens en zombie tel que celui qui est cité dans le reportage et qui se croyait invisible. Justement, mon fils est comme lui, un elfe de la nuit, mais jamais je ne l'ai vu, se croire invisible (normal puisque s'il l'était vraiment je l'aurai pas vu :wink: lol ).


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 15:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Janvier 23, 2007 14:38
Messages: 335
Localisation: dijon
Bonjour je suis moi même fan de world of warcraft depuis deux ans donc je me permet d'intervenir.

Mon opinion, qui ne doit pas être objectif est le suivant:

Je pense que c'est un bon moyen de détente, de rigolade et aussi un excellent jeux video car il fait apprendre l'anglais, et il développe pas mal de relation amicales..chose que l'ont trouve pas dans beaucoup de jeux.

Après c'est comme tout loisirs, il faut savoir modérer, et ne pas en abuser..et surtout il faut garder en compte que la vie IRL ( in the real life) est plus importe que la vie IG ( In game)..

Donc si j'etait père de famille je préfererai voir mon enfant jouer 2,3 ou 4 h par jour à un jeux de ce genre plutôt que de le voir trainer dans les rues, le laisser boire fumer..etc

Enfin TF1 à travers ce reportage montre l'extrême, mais pas rare, cas de personnes que l'ont qualifies de NO LIFE..et c'est navrant pour ces personnes..mais après tout, ne sommes nous pas tous accroc à quelquechose?(argent,voyage,collection,mangas,boisson,tabac,sexe etc..) chaucun ces choix, tant que ces personnes ne font pas de mal, pourquoi les critiquer?

_________________
La philosophie ne consiste-t-elle pas, après tout, à faire semblant d'ignorer ce que l'on sait et de savoir ce que l'on ignore ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 15:49 
gaelclad a écrit:
Donc si j'etait père de famille je préfererai voir mon enfant jouer 2,3 ou 4 h par jour à un jeux de ce genre plutôt que de le voir trainer dans les rues, le laisser boire fumer..etc

Ah, donc soit on laisse son gamin jouer pendant 4 heures, soit il devient délinquant.
Sympa le choix...
Bizarrement moi je tenterai de trouver une solution moins tranchée, m'enfin, c'est qu'un avis hein... :roll:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 15:50 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
Je crois que c'était plutôt un exemple de "moins mauvais de deux choix".

Bien sûr, aucun de ces extrêmes n'étant pas bon, un juste milieu est souhaitable...

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 15:56 
Certes, c'est ce que j'avais compris, mais quand il y a un père de famille qui est confronté à ce problème et qui demande conseil, je ne pense pas que dire que c'est un moindre mal soit très constructif, bien au contraire.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 15:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Janvier 23, 2007 14:38
Messages: 335
Localisation: dijon
J'entendais par la que je préfère avoir mes enfants à la maison sous ma surveillance..

Mais vous savez à mon avis la pire des addiction c'est la TV....

_________________
La philosophie ne consiste-t-elle pas, après tout, à faire semblant d'ignorer ce que l'on sait et de savoir ce que l'on ignore ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 16:03 
Hors ligne

Inscription: Mer Octobre 04, 2006 21:03
Messages: 637
au moins, tant qu'il est devant l'écran, il ne fait pas de bêtise.

_________________
There is no spoon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 16:07 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
Hihi, y'avait eu le même genre d'histoire concernant les jeux de rôle IRL quand j'étais ado (si bien que quand je m'y suis mise une fois adulte, mes parents ont cru que j'allais virer psychopathe :x ).

En fait, pour avoir de fortes tendances à ce genre d'addiction, je me pose des limites: pas de jeu ONLINE pour moi, priorité à ma vie IRL (ne jamais refuser une sortie pour rester jouer, pas de jeu les veilles des jours où je bosse et une virée à l'extérieur tous les jours ). Etant vigilant, on évite la dérive (contrairement à la clope ou à la drogue).

Dans certant cas malheureusement, il s'agit souvent de garçons jeunes et timides qui n'ont pas trouvé de moyen pour s'affirmer dans la vie réelle et qui peuvent enfin attirer l'attention des gens sur eux dans leur vie virtuelle (et parfois même se trouver une copine par internet interposé). Bref, Jef32 si tu veux éviter (même si je pense que ta vigilence montre qu'il y a peu de chance que ton fils ait ce genre de problème), communique le plus possible avec lui et encourage le à sortir etc... Je pense que le seul remède à ce type d'adiction est une vie sociale satisfaisante...

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 20:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 10, 2006 20:43
Messages: 60
Localisation: SoMeWhErE WiTh.....UnE JaPoNaIsE !!
C'est vrai que j'ai des amis qui jouent à WoW et y passent un certains temps,même étant adultes, ils ne savent pas gérer non plus et y passent assez de temps.
Quant à moi, je n'ai pas envie de payer un abonnement en plus de l'achat du jeu pour pouvoir jouer, je préfère la bonne vieille console de salon ^^
Mais je joue aussi à un jeu online gratuit, sans graphismes pour les fans de RP (Role Play) : ceux qui aiment jouer à Dungeons and Dragons, Everquest et autres....
C'est un jeu assez intéressant niveau adictique car il y a quelque chose limitant le temps de jeu : les P.A (points d'actions) qui sont regagnés au fur et à mesure mais ça prend du temps. Alors ca stoppe le temps de jeu, donc j'y joue pas plus d'une demi-heure tout les 3 jours ^^

Je crois qu'il y as aussi la fatigue sur WoW non ? (je m'y connais pas trop mais mes amis y jouant m'en ont parlé^^). Mais bon,ca se regagne vite apparemment.

Après, pour, si c'est les parents qui payent l'abonnement, ils peuvent menacerde ne plus payer mais ce n'est pas très pédagogique ^^

Pour le Burning Crusade, on peut monter jusqu'au level 75 je crois . Ca dépend donc à la vitesseà laquelle on monte les niveaux sur WoW et ça, je ne sais pas ^^

D'ailleur, si ça interresse des gens,on pourrais dire à quel jeuxon jouent sur un autre post et en parler ça ferais un sujet de discussion en plus ! :D

_________________
Vas y Shinzô.........Transperce!!
Après si je peux me permettre, je suis un peu de l'avis de tout le monde moi ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 20:42 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 07, 2003 12:00
Messages: 2744
Localisation: Sous-sol du FBI, Washington
Mon copain un est adepte de ce jeu depuis un an et demi je crois... il gère plutôt bien, parce que c'est pas facile de jouer toute la nuit et de bosser le lendemain...

Je pense que cela dangereux quand tu commences à prendre congé pour jouer à ton jeu en ligne et retrouver tes copains virtuels. Ou se faire porter pâle. Là je pense que le danger est réel. Mais tant que tu peux sortir, voir du monde, aller au ciné, mener une vie normale, il n'y a pas de quoi s'inquiéter pour les proches. Ou évidemment que tu fais passer le jeu avant ta vie de couple, tes enfants, ect, là il faut réagir si le temps de jeu est énorme et prend trop de place.

_________________
"Le bonheur et la souffrance dépendent de votre esprit, de votre interprétation. Ils ne viennent pas d'autrui, ni de l'extérieur. Tous les bonheurs, toutes les souffrances ne dépendent que de vous, ils sont créés par votre esprit." Lama Zopa Rinpoche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juillet 25, 2006 17:25
Messages: 373
Localisation: ici ou là....
Il me fait bien rire ce topic!
J'ai la malchance" de côtoyer énormément de techniciens informatique, qui, en plus de réparer des pc pendant et après le travail,sont des vrais dingues de jeux (que ce soit on-line ou sur console).
Et bien je peux vous dire qu'ils en sont accros :cry:
Mon petit ami refuse d'acheter WOW parce qu'il SAIT qu'il ne le lâcherait plus (en même temps j'ai eu la mauvaise idée de lui acheter la WII donc c'est WII tous les soirs :evil: ) et un de ses collègues et sur WOW de 16H qu'il rentre a 2/3H.
D'où le fait que moi je traîne sur le net (et il ose m'engueuler en plus!) ou qu'on se fasse plein de soirées entre filles délaissées (ben oui, les regarder jouer toute la soirée c'est très vite soûlant).
Donc, en gros, je pense qu'en effet les "gamers" accroc sont des gens qui ont des "problèmes " à la base (timide, introverti etc...) mais que les jeux sont faits de telle sorte que vous êtes "obligés" de continuer.
Je veux dire, si WOW avait était totalement nul niveau graphique ou histoire, il n'y aurait pas d'accroc!

_________________
Foufi, Swan...je vous aime tellement mes bébés!

"N'ayez d'intolérance que vis à vis de l'intolérance"
Hippolyte Taine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:22 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
Oulà... Diablo 2 c'était nul en tout mais y'avait des gros accroc tout pareil...

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Baldur's Gate était mieux
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
Xnedra, je pense que c'est subjectif et que ce genre de remarque risque de t'attirer plus d'ennuis qu'autre chose. :P

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:32 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
Vivi certes... Je serais peut-être pardonnée si je dis que j'y ai beaucoup joué?

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:33 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
Je crois que les choses se passeront d'autant mieux qu'on en reviendra rapidement à la question des MMORPG. ;)

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:39 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
Bah alors revenons en au sujet: mon humble exemple... Prenons une partie typique de Diablo 2 ...

Tu te dis; bon je finis ma quête... Tu arrives à la fin de ta quête mais il te manque plus tellement d'XP pour passer ton niveau... Donc tu continues histoire de passer ton niveau... Sauf que quand le niveau est enfin passé, il serait trop bête de ne pas essayer ton personnage ainsi amélioré? Non? SI! Donc tu continues encore... Et ainsi de suite... De quête, en niveau, en artefacts et autre test de tout ça... Bah il est 5h du mat'...

Ce que je veux démontrer (et qui illustre mon propos un poil décrié) c'est que la beauté graphique et l'histoire ne sont pas tellement important pour accrocher si le système de jeu fait que tu te sens obliger de d'obstiner...

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:42 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
C'est un élément. Ajoutons-y le fait que, contrairement à Diablo 2, dans WoW et de nombreux MMORPGs, il est pratiquement essentiel de jouer en groupe pour progresser dans World of Warcraft, qu'il faut du temps pour trouver un groupe et qu'on a rarement envie de l'abandonner, que certaines quêtes prennent pas mal de temps, ...

Bref, pour un joueur un tant soit peu "consciencieux", il doit être assez difficile de se déconnecter.

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juillet 25, 2006 17:25
Messages: 373
Localisation: ici ou là....
Ok Xnedra, merci pour ta démonstration. :lol: Je retire donc ce que j'ai dit : Un jeu mal fait peut attirer autant de monde qu'un jeu bien fait (encore pire que ce que je croyais...).

_________________
Foufi, Swan...je vous aime tellement mes bébés!

"N'ayez d'intolérance que vis à vis de l'intolérance"
Hippolyte Taine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 22:55 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
De rien lapuce ^^
Ceci dit j'ai pas dit "mal fait" en fait je voulais parler de graphisme moyen et de scénario inexistant... Le système de jeu n'est pas si mal vu que des millions de gens y ont joué...

(Faut que j'apprenne à ne pas caricaturer mes propos moi)

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 23:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juillet 25, 2006 17:25
Messages: 373
Localisation: ici ou là....
Xnedra a écrit:
De rien lapuce ^^
Ceci dit j'ai pas dit "mal fait" en fait je voulais parler de graphisme moyen et de scénario inexistant... Le système de jeu n'est pas si mal vu que des millions de gens y ont joué...

(Faut que j'apprenne à ne pas caricaturer mes propos moi)


Non, là, pour le coup, c'est moi qui ai caricaturé...c'est ce que je voulais dire aussi mais "mal fait " est plus rapide! :lol:
On s'est donc bien compris Xnedra! :lol:

_________________
Foufi, Swan...je vous aime tellement mes bébés!

"N'ayez d'intolérance que vis à vis de l'intolérance"
Hippolyte Taine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Février 01, 2007 23:07 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 21, 2007 15:58
Messages: 2314
ok

_________________
Pour la carotte, le lapin représente le mal absolu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Février 02, 2007 00:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juin 30, 2006 16:19
Messages: 223
Localisation: Marchin, Belgique
Et un témoignage de plus, un :

Je suis dans la vie quelqu'un de très timide et introverti. Je vis seul. Et j'ai eu, disons, certains problèmes (que je ne relaterai pas, on n'est pas là pour ça).
Je suis un vrai drogué de l'ordi, je ne conçois pas de vivre sans mon ordinateur. Et je joue aussi à des jeux en ligne (FPS, pas MMORPG). Il y a eu un moment où je jouais très souvent, même pendant la journée (je n'avais pas de boulot) et c'était pendant une vilaine période. Mais je m'en suis rendu compte et je me suis calmé. Et si j'avais une visite imprévue, je cessais immédiatement d'y jouer.
De plus, j'ai une aversion pour la violence REELLE. Je suis proprement écoeuré quand je regarde les infos, toute cette violence me fait presque avoir honte d'être humain. Je ne suis même pas certain de pouvoir tuer des animaux (sauf les mouches et les araignées, et encore, j'essaye en général de les mettre dehors sans les tuer, je vous jure :roll: ).Par contre, la violence dans les jeux, et bien je trouve ça assez drôle, mais j'ai aussi la maturité pour comprendre que je ne fais de mal à personne, que ce n'est qu'un jeu, et que je peux tuer la moitié du monde si ça me chante sans pour autant provoquer un génocide réel. C'est un exutoire pour moi. Mais si je devais arrêter de jouer, jamais je n'irais flinguer les gens dans la rue sous prétexte qu'il me faut ma dose de violence (il est bon d'admettre tout de même que si je devais arrêter, ça ne me ferait pas plaisir). :twisted:
Bien sûr, les jeux provoquent une addiction, mais le joueur doit apprendre à la contrôler, ou s'il est trop jeune ou trop fragile psychologiquement pour ça, son entourage doit prendre en main ce contrôle.
Attaquer les jeux, c'est donc se tromper de cible. Il faut sensibiliser les gens sur ce problème, et inciter les joueurs à une grande prudence.

_________________
Ben ouais, j'ai mis une heure pour les écrire, j'croyais qu'y faudrait une heure pour les lire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Février 02, 2007 02:07 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 02, 2007 01:24
Messages: 190
Bonsoir je suis nouveau sur le forum.

Je joue moi-meme en réseau sur DAOC (Dark Age Of Camelot pour ceux qui connaissent) et ce depuis 2004.
Ni moi ni mes amis n'etions portés sur ce genre de jeux: notre interet allait plus vers le foot,les consoles a la limite, et les nuits dehors.
Et en 2004 j'ai decouvert non seulement les jeux en réseau mais aussi tout simplement l'informatique (non je n'habite pas dans une région reculée ou on ne connait pas l'eau courante et l'electricité :mrgreen: mais je ne m'y interessais pas).

Durant plusieurs mois,à la suite d'un décès qui m'a beaucoup affecté et qui a changé sensiblement ma vie je me suis mis à jouer de manière assez régulière. Voir un peu trop.Sans dire que je passais des journees entières sur ce jeu j'y passais de nombreuses heures. Je peux meme dire que je n'arrivais plus à m'en passer,et le simple fait de ne pas avoir ma "dose" quotidienne me rendait plus ou moins agressif. Je ne pourrais pas vous dire si cet interet soudain était du au deces dont je vous ai parlé mais il doit y avoir de ca.

Au bout de quelques mois j'ai retrouvé une vie plus stable, notamment en m'installant avec ma compagne.A partir de là j'ai continué à y jouer mais en voyant ce jeu comme un simple amusement, sur lequel je peux me connecter pour arreter 5 min apres si je ne m'amuse pas.

Tout cela pour dire que ces jeux me semblent faits pour immerger le joueur, ce qui peut poser problème quand on est en perte de répères dans la vie réelle: on se rattrape comme on peut.Mais je pense que le fait d'avoir un cadre de vie stable (surtout pour des ados) peut beaucoup aider a voir ces jeux comme de simples passe-temps, bref à les prendre pour ce qu'ils sont: des jeux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Février 02, 2007 08:43 
Je vous remercie de vos témoiganges.Je vois que j'ai su limiter mon fils suffisament pour qu'il ne tombe pas dans les excès montrés sur le reportage Tf1. Je me posais la question surtout de savoir si TF1 n'avait pas "embelli" les choses. Il est vrai que si au lieu d'avoir 16 ans quand il a commencé à jouer, mon fils avait été un adulte placé sous sa propre autorité et non celle de sa mère et moi, il aurait peut-être basculé dans cette addiction montrée dans le reportage. Si j'ai fait ce topic, c'est que ce qui était montré dans la vidéo, me paraissait tellement gros, que j'avais peine à y croire et que je voulais donc d'autres avis. De même que j'ai peine à croire que des gens sont morts car un jeu leur a fait complètement occulter le besoin de nourriture et de sommeil. Il est vrai, si le choix m'était imposé, si mon fils avait déjà les prédispositions d'un délinquant en puissance, que je préfèrerai voir mon fils derrière un écran, plutot que de trainer dans les rues à faire n'importe quoi, même du répréhensible. Il n'en est rien car ce genre de chose s'apprend beaucoup beaucoup plus tot. Je pense qu'éduquer des enfants, c'est en premier lieu leur donner la notion du bien et du mal. Si bien que lorsqu'ils sont confrontés à des jeux vidéos, qu'ils soient ou non online, où sont permises les violences, ils savent très bien que cette violence n'est que virtuelle et doit jamais dépasser la dalle de l'écran. Mais j'avoue que parfois, malgré tout, je trouvais qu'il exagérait un peu, en se couchant aux lueurs de l'aube, en vacances et c'est lui qui m'a trouvé le reportage pour me montrer qu'il était effectivement bien loin de cette imprégnation. Mais à cause certainement du conflit des générations, j'ai du mal à concevoir que l'on puisse se coucher à de telles heures pour rester devant un écran. J'ai 47 ans et lorsque j'avais son age, quand je me couchais à ces heures là, en vacances (sinon j'avais pas le droit) , c'était pour causes de soirées en bande, surboums etc, enfin que des choses beaucoup plus socialisantes.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Février 02, 2007 10:13 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 02, 2007 01:24
Messages: 190
Passer des nuits blanches dehors avec les copains c'etait exactement mon cas...et ca l'est toujours mais moins souvent :wink: (hier soir par exemple avant de poster mon message, meme si je suis pas rentré trop tard).

Maintenant ce que je vais dire va peut etre sembler exagéré à certains mais je le tire de mon expérience de joueur: j'ai remarqué qu'on a souvent a faire dans ce type de jeu a des personnes completement immergees.J'entends par la qu'elles peuvent avoir un comportement désagréable voir agressif avec les nouveaux joueurs ou quand un joueur fait une erreur.Ca m'a d'ailleurs valu certaines prises de bec.C'est peut etre aussi tout simplement une question de caractere.Ces joueurs veulent du résultat avant tout laissant finalement le coté ludique de coté.

De plus,le jeu dont j'ai deja parlé est basé sur une guerre.Et j'ai parfois eu l'impression, en jouant avec certaines personnes, que cette guerre virtuelle etait plus qu'un jeu pour elles, qu'elles prenaient vraiment parti.Ce n'est peut etre pas le cas mais au vu de certains propos,pas forcement vulgaires mais assez extremes, lancés par les dits joueurs,je me suis posé des questions.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO