Nous sommes le Mer Janvier 20, 2021 04:32


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 217 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Janvier 09, 2021 18:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 294
« Comme si le Diable était à ses trousses... »

Ape Canyon est une faille du volcan Mont Saint Helens dans l'État de Washington. Le Mont Saint Helens est bien connu pour son éruption il y a 40 ans qui a tué 57 personnes et soufflé 520 millions de tonnes de cendres dans les airs.

Printemps 1950. Jim Carter, 32 ans, skieur et alpiniste expérimenté, fait l'ascension avec 20 autres membres d'un groupe d'escalade de Seattle. Nommé photographe du groupe, Carter prend de l'avance et se rend à un point de repère nommé Dog’s Head avec l’intention de prendre des clichés de ses collègues alors qu’ils se dirigent à la lisière d'une forêt. Dog’s Head, situé à 2400 m d’altitude, a plus tard été détruit lors de l’éruption du volcan.

Jim Carter disparaît brutalement et mystérieusement. Seule sa caméra est retrouvée. Pas moins de 75 personnes passent les cinq jours suivants à fouiller le canyon, sans succès.

Le Dr Bob Lee, du club alpin international, conseiller sur des expéditions américaines dans l'Himalaya, et membre du Seattle Mountain Search and Rescue, est l'un des premiers secouristes à monter sur place. Il repère vite des traces de l'homme porté disparu, qui semble avoir skié jusqu'en bas de la montagne dans une grande panique, « prenant des risques qu'aucun skieur de son calibre ne prendrait, à moins d'être poursuivi. »

Lee décrit la recherche de Jim Carter comme « l'expérience la plus étrange » qu'il ait jamais eu. « Je pouvais sentir les cheveux sur ma nuque se dresser là-haut. Je me sentais comme observé. C'était étrange. Je n'étais pas armé, sauf de mon piolet et, croyez-moi, je ne l'ai jamais lâché. »

Plusieurs hommes des équipes de recherche ont également déclaré avoir eu le sentiment inconfortable d'être « observés » sur les pentes du volcan. Selon le Dr Bob Lee, la victime « a sauté par-dessus deux ou trois grandes crevasses, comme si le Diable était à ses trousses. » Qu'est-ce qui chassait exactement cet homme pour le faire détaler aussi vite, défiant la mort sur un flanc de montagne accidenté ? Nous ne le saurons probablement jamais. Jim Carter a disparu dans des circonstances pour le moins mystérieuses...

Ape Canyon veut littéralement dire le « canyon du singe », et doit son nom à un étrange fait divers qui s'est déroulé en 1924 : des mineurs ont été attaqués par des « hommes-sauvages » ou « démons des montagnes », laissant deux cents dollars d'équipement de forage derrière eux. L'incident a déclenché une vague d'hystérie dans la région à l'époque, attirant de nombreux chasseurs pour tuer les « grands singes » (le mot « Bigfoot » n'existait même pas encore !) :arrow: http://www.paranormal-fr.net/forum/affaire-ape-canyon-1924-t25561.html

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Janvier 11, 2021 18:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Novembre 07, 2012 23:17
Messages: 319
Localisation: Ça dépend
Cette histoire ne peut qu'interpeller, je discutais ce WE avec une amie d'endroits ou l'on se sentait mal sans pouvoir expliquer pourquoi... nous sommes dans l’irrationnel certes mais ça existe et même pour des personnes très rationnelles, comment expliquer çà ?

Le lieu peut être chargé d'histoire mais pas toujours, force est de constater que ces situations existent.

_________________
« Si j'ai l'occasion, j'aimerais mieux mourir de mon vivant ! »
Coluche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Janvier 12, 2021 10:49 
Hors ligne

Inscription: Lun Août 18, 2014 09:46
Messages: 47
Ca m'interpelle ça, je lis souvent ici, ou entends dans les vidéos de Mr Nightmare des gens qui se sentent observés, mais moi jamais de ma vie je ne me suis senti observé où que ce soit, j'ai même plutôt l'impression d'être l'homme invisible quand je sors :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Janvier 12, 2021 19:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Novembre 07, 2012 23:17
Messages: 319
Localisation: Ça dépend
Se sentir tout le temps épié, si tu n'es pas super VIP et/ou exposé dans les médias, c'est une maladie :mrgreen:

Par contre de manière occasionnelle, ça peut être le résultat d'une perception instinctive et non l'aboutissement d'une analyse pragmatique, l'instinct sauve souvent les êtres vivants dans des situations dangereuses, ce serait une intelligence plus câblée qu'analytique...

Dans le monde des humains, on appelle parfois çà pudiquement l'intuition en prétendant qu'elle est majoritairement féminine, c'est bien connu, les femmes à défaut d'intelligence s'appuient sur des instincts proches des animaux :wink: (cinquième degrés bien sur).

Un sens que les animaux sauvages maîtrisent bien voire développent encore alors que les humains le perde.

Ce n'est bien sur que mon point de vue 8)

_________________
« Si j'ai l'occasion, j'aimerais mieux mourir de mon vivant ! »
Coluche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Janvier 14, 2021 07:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 294
Il existe des lieux chargés d'énergies, où certains ressentent des "choses" ou des "picotements"...J'en fais l'expérience quand je monte en randonnée dans le massif de la Sainte Baume, entre les Bouches-du-Rhône et le Var.

La Sainte Baume est très ancienne (66 millions d’années) et a toujours été chargée d'histoire; par le passé on y pratiquait des rites barbares sur des autels dans la forêt. L'eau des sources aurait aussi des bienfaits sur la fertilité, et attire les femmes ayant l'espoir d'avoir des enfants quand la nature leur a refusé cette faculté. Il y a aussi la grotte de Sainte-Marie-Madeleine, lieu de pèlerinage chrétien mondialement connu.

La forêt domaniale de la Sainte Baume m'a toujours fait quelque chose. Pourtant, je ne suis ni devin, ni médium, ni spirituel, ni quoi que ce soit....Mais j'ai ressenti, et je ressens encore, des "énergies", du "courant", des "choses" qui passent entre les pierres. Je ne sais pas ce que c'est. Chaque fois que je quitte le sentier pour m'enfoncer dans les bois, mon corps est "sur les nerfs" et traversé de "décharges". Le plus étonnant, c'est que j'ai trouvé beaucoup de pierres empilées les unes sur les autres, de cercles en bois, de pentagrammes, de constructions bizarres... Comme si le site attirait encore les cultes païens pour des cérémonies sacrées anonymes...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Janvier 15, 2021 19:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Novembre 07, 2012 23:17
Messages: 319
Localisation: Ça dépend
Sympa ! j'y ferai un tour :wink:

_________________
« Si j'ai l'occasion, j'aimerais mieux mourir de mon vivant ! »
Coluche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Janvier 16, 2021 14:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 294
pyj a écrit:
Sympa ! j'y ferai un tour :wink:
Oui, c'est un lieu magnifique !

------------------------------------------

Red Rock-Secret Mountain Wilderness est une zone sauvage située dans la forêt nationale de Coconino, Arizona.

Image

19 mai 1998. A seulement 22 ans, David Barclay Miller est un employé très apprécié du Service des Forêts. Ce jour-là, il laisse une note dans une station de Ranger pour sa patrouille de routine dans la montagne. Il salue quelques collègues, monte dans sa voiture et roule jusqu'à Vultee Arch Trail, un sentier de 5,8 kilomètres très fréquenté et accessible toute l'année. De là, il gare son véhicule, empoigne son sac à dos puis commence à marcher. Plus le jeune homme s'enfonce dans la forêt, plus le sol devient meuble et la végétation dense. Le sentier est bien ombragé, ce qui est agréable en cette période de printemps où l'air est déjà chaud et sec, et serpente à travers des pins ponderosa et des genévriers à écorce d'alligator, espèces de plantes typiques d'Amérique du nord.

David Barclay Miller n'est jamais revenu de sa patrouille. Il a disparu sans laisser de traces, malgré des recherches intensives. Ce fut un choc pour sa famille et ses amis, car le jeune homme était connu pour être un randonneur expérimenté qui connaissait bien la région...

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 217 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO