Nous sommes le Lun Octobre 23, 2017 10:52


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 17:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Des singes aux États-Unis...?

LDm a écrit:
Peut être un grand singe à 4 pâtes.

Lire cette phrase a fait apparaître dans ma tête l'image d'un gorille portant quatre brins de spaghetti dans la main. Ça m'a amusé.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 18:07 
Un grand singe noir qui court à 4 pâtes ressemble à un ours et il peut construire un abri .
Il se serait échapé d'un zoo ou d'un cirque .


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 18:15 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14165
Peut-être un singe italien ?

LDM, on dirait que la différence entre pâtes et pattes t'échappe. :lol:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 22:23 
A désolé c'est mon tel qui ecrit pâtes au lieu de pattes :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Juillet 02, 2017 07:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 20:25
Messages: 258
Localisation: Ici et ailleurs...
Sujet que je continue à lire avec intérêt car, à la différence d'histoires "fantastiques" ou, à contrario, d'histoires de meurtres ou autres, là nous évoquons des disparitions qui semblent être avérées, depuis fort longtemps pour certaines, mais pour autant jamais (ou presque) résolues.

Et c'est bien ça qui me donne un léger frisson quand je lis les écrits de Maia87, c'est qu'il s'agit de disparitions, comme si les victimes s'étaient volatilisées, comme si elles n'avaient jamais existées.

C'est assez troublant en soit, et l'un des derniers témoignages de Maia concernant Brandon Swanson est vraiment intriguant... Le fait que les personnes semblent s'évanouir dans la nature sans pouvoir les retrouver donne un sentiment de mystère total...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juillet 04, 2017 09:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Tu décris et expliques exactement ce que je ressens face à ce sujet, Seb' !

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Juillet 13, 2017 14:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Même si ce n'est pas dans un parc national, un autre cas étrange de disparition concerne un William Hurley, 24 ans.
Le 8 octobre 2009, William assiste avec un collègue de travail à un match de hockey sur glace, qui se joue dans une salle omnisports du quartier de West End à Boston (Massachusetts).
Fatigué et ennuyé par le match, il quitte la salle et appelle sa copine pour lui demander de venir le chercher. Il avoue toutefois ne pas être certain de l'adresse exacte où il se trouve. Un passant l'oriente en lui donnant le nom de la rue, 99 Nasua street. Puis le téléphone de William se met à biper faute de batterie, et coupe.
Quelques minutes plus tard, sa compagne arrive sur les lieux mais il n'y a aucune trace de William. Elle roule dans la ville pendant une heure, interpelle des passants et des commerçants, s'arrête à tous les coins de rue. Rien. C'était comme si son petit ami avait simplement cessé d'exister...
Le 14 octobre, le corps de William Hurley sera retrouvé par les autorités dans une rivière, avec ses clefs, ses papiers et son argent toujours en poche. Il n'a subi aucune violence physique et n'était pas drogué ou alcoolisé. La thèse du suicide a été exclue, le jeune homme avait un emploi et venait juste d'emménager avec sa compagne. À l'heure actuelle, cette affaire reste un mystère.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Juillet 13, 2017 15:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Ça me rappelle une nouvelle de Stephen King, qui racontait aussi comment quelqu'un se perdait dans une simple rue qui se transformait lentement en monde parallèle...

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 17, 2017 09:29 
Hors ligne

Inscription: Sam Juillet 15, 2017 14:13
Messages: 11
Salut à tous! Je voudrais juste signaler qu'en France il y a 55 000 disparitions par an.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 17, 2017 11:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Cinquante-cinq milles, dame !... C'est beaucoup plus que je ne l'aurais pensé.
Et même le chiffre de cinq milles disparitions finissant de manière "dramatique", s'il est onze fois plus faible, me paraît énorme.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 17, 2017 11:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 06, 2015 22:29
Messages: 473
Localisation: Grande-Synthe (59)
Pochel a écrit:
Ça me rappelle une nouvelle de Stephen King, qui racontait aussi comment quelqu'un se perdait dans une simple rue qui se transformait lentement en monde parallèle...


Cela me rappelle également le roman d'Isaac Asimov, Cailloux dans le ciel (Pebbles in the sky), dans lequel Joseph Schwartz se ballade tranquillement dans une rue de Chicago dans les années 50, et se retrouve perdu, au même endroit, des siècles et des siècles plus tard, avec des facultés mentales décuplées.

_________________
Bierbucke, il voulait prendre son gamin sur ses genoux, mais il y avait déjà son ventre!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Juillet 19, 2017 06:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
ric a écrit:
Je voudrais juste signaler qu'en France il y a 55 000 disparitions par an.
Gros chiffre, mais l'article précise bien l'origine de ces disparitions : 45 000 sont des fugues d'adolescents, le reste vient des suicidaires, des amnésiques, des malades souffrant d'Alzheimer, des fuites, des enlèvements parentaux ou par des tiers.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Juillet 19, 2017 09:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Ça fait quand-même la totalité de la population de Cayenne qui disparaît chaque année !...
(Même si, en effet, beaucoup reviennent).

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Juillet 20, 2017 14:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Le 8 août 1958, Bobby Bizup, 10 ans, disparaît d'un camp pour jeunes catholiques dans le parc national de Rocky Mountain. Son corps sera retrouvé au pied du Mont Meeker, à 4 kilomètres de là.
Fait intéressant : 35 ans plus tard, le pape Jean-Paul II, en visite aux États-Unis, a tenu à rester seul pendant deux heures à l'endroit où le petit Bobby a disparu.

-----------------------------------

Samuel Boehlke, 8 ans, disparaît le 14 octobre 2006 à Crater Lake alors qu'il était avec son père. Il a suffit de quelques minutes pour que le garçon disparaisse. Pendant une semaine, les chercheurs des services de parcs nationaux ont parcouru la zone avec des chiens, des hélicoptères et des caméras thermiques, mais rien ne sera trouvé.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Juillet 29, 2017 17:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Le rêve de Geraldine Largay, une infirmière à la retraite d'une banlieue du Tennessee, était de compléter une randonnée du célèbre Sentier des Appalaches en solitaire.
Son voyage a commencé le 23 avril 2013 à Harper's Ferry, en Virginie-Occidentale. Il s'est tragiquement terminé dans les montagnes du Maine.

La dernière fois que Geraldine a été vue en vie, elle se reposait dans un refuge avec deux autres randonneuses croisées par hasard. Le lendemain, elle devait retrouver son mari en voiture, sur la route 27, non loin de Spaulding Mountain qui culmine à 1 222 m d'altitude.

Image

Quand elle n'est pas arrivée à l'heure, son mari a pensé qu'elle avait été retardée par les fortes pluies de ce jour. Après avoir dormi dans son véhicule à côté de la piste, et sans nouvelles de son épouse au petit matin, il a finalement appelé la police.

À la suite de sa disparition, l’État du Maine a lancé l'une des opérations de recherche les plus importantes et les plus étendues de son histoire. Pendant des semaines, des hélicoptères, des policiers, des gardes forestiers nationaux, et des secouristes avec des chiens et des chevaux ont quadrillé la zone...sans succès. Bientôt, Geraldine Largay ne fut plus qu'un visage sur des panneaux de signalisation.

Son corps sera finalement retrouvé en 2015, deux ans plus tard, totalement par hasard. Désorientée, elle serait morte de faim et de fatigue...à 30 minutes du sentier.

Des SMS non reçus

Pour une raison inconnue, deux SMS envoyés à son mari depuis son portable ne sont jamais arrivés :

"Suis dans le pétrin. Suis sortie du sentier. Maintenant perdue. Peux-tu appeler les secours pour voir si un guide de montagne peut venir m’aider. Quelque part au nord du chemin, dans les bois."

"Perdue depuis hier. Suis à 3 ou 4 miles en dehors du circuit. Contacte la police pour savoir quoi faire, stp."

Une zone restreinte par l'Armée

À quelques centaines de mètres de la section de la piste où Largay a disparue se trouve une base du SERE (Survival, Evasion, Resistance and Escape), un programme des forces armées pour la survie en milieu hostile. SERE implique des jeux de guerre élaborés au cours desquels les stagiaires sont chassés dans les bois et subissent de sévères techniques d'interrogatoire.

Au lendemain même de la disparition de Geraldine Largay commençait l'un de ce stages. La nature de l'exercice est telle que les participants doivent suivre les ordres des instructeurs, sans se soucier de ce qui se passe aux alentours, sous peine de torture.

Pendant que des centaines de personnes recherchaient activement Geraldine Largay, le stage ne s'est pas arrêté. Le terrain étant une propriété militaire hautement restreinte aux civils, la recherche a été fortement abrégée...La zone n'a pu été quadrillée avant deux semaines par les secouristes, officiellement pour « manque de personnel ».

Ainsi, pendant un jeu de guerre conçu pour aider les soldats à survivre, il semble qu'une ancienne infirmière soit morte dans l'indifférence totale des Marines. C'est une tragédie, et un véritable scandale.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Août 11, 2017 12:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Nouvelle disparition très récente : Jerry Walter Thomas, 70 ans, est porté disparu depuis mercredi (9 août 2017) dans l'Oregon.

- Il s'est volatilisé dans une forêt fédérale au centre de la Chaîne des Cascades, après s'être éloigné de ses amis pour chercher des baies sauvages. Des cas précédents de disparitions mystérieuses impliquaient déjà la cueillette de baies...
- Il ne souffrait en aucun cas de maladie type Alzheimer.
- Les chiens sont incapables de le localiser ou de suivre sa piste.
- L'hélicoptère de la Garde Nationale aurait du le retrouver dans les 12 heures suivant le premier appel de secours, compte tenu de son âge et de sa mobilité limitée.
- Aucun signe d'attaque animale.
- Cascade Range de l'Oregon est connu pour ses cas de personnes disparues depuis plus d'un siècle.

http://www.oregonlive.com/pacific-north ... river_home
http://www.statesmanjournal.com/story/n ... 556736001/
http://democratherald.com/news/local/se ... 504b5.html

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Août 11, 2017 20:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 20:25
Messages: 258
Localisation: Ici et ailleurs...
Encore un cas troublant que voilà. Surprenant également que l'affaire soit si récente. Il serait intéressant de suivre les recherches au fil des jours.

Je surveillais déjà ce topic avec intérêt, cet intérêt va se confirmer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Août 13, 2017 15:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Le monsieur a été retrouvé sain et sauf hier matin, à environ 4 kilomètres du lieu de sa disparition, selon le bureau du shériff.
La famille ne souhaite faire aucune déclaration aux médias.

http://www.statesmanjournal.com/story/n ... 562172001/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Août 24, 2017 08:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Dans la nuit du 30 août 2013, Bryce Laspisa traverse la Californie en voiture pour se rendre chez sa famille. Alors que son GPS lui indique encore 3 heures de route à 2h du matin, il appelle sa mère pour l'informer qu'il est trop fatigué pour continuer à conduire, et qu'il va dormir un peu avant de reprendre le volant.
Le chemin de Lake Huges Road, près du lac Castaic, est une route isolée qui parcourt une région montagneuse formant le Castaic Lake State Park. À une extrémité de cette route se trouve la petite ville de Castaic, et l'autre extrémité se termine Elizabeth Lake. Il n'y a rien entre ce tronçon de 32 km, et peu de circulation.
La voiture de Bryce sera retrouvée sur le bas-côté au petit matin, avec à l'intérieur son portefeuille, son téléphone et son ordinateur portable. Aucune preuve de ce qui est arrivé à ce jeune homme de 19 ans n'a jamais été trouvée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Août 24, 2017 23:05 
Peut etre des illuminés qui vivent reclus ?


Haut
  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO