Nous sommes le Mar Octobre 24, 2017 10:43


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Mai 10, 2017 15:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juillet 21, 2005 16:22
Messages: 1262
Pochel a écrit:
alekine
a écrit:
je ne vois rien de vraiment paranormal bien qu'on ne sait jamais.

C'est justement le sens de mon argument : si on peut disparaître aussi longtemps dans les Cévennes, rien d'étonnant à ce que ce soit le cas dans des espaces beaucoup plus vastes et moins peuplés aux Amériques.


Je me rappelle de quelqu'un qui me disait :"j'ai vu le grand canyon mais les Cévennes sont plus impressionnantes"
Je pense qu'elles sont aussi grandes que certaines forêts US.
On l'a trouvé assez vite 3 mois ce n'est pas grand chose pour cette superficie.
Mais je comprends ton argumentaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Mai 10, 2017 17:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 09, 2010 17:37
Messages: 504
Localisation: entre ici et nulle part...
En lisant tous ces exemples donnés plus haut, j'ai l'impression de lire les scénarios des prochains films sur "Blair Witch" :D

C'est quand même impressionnant le nombre de personnes qui disparaissent sans laisser de traces... Et la suspicion de crime pédophile ne tient pas vraiment quand il s'agit de disparition d'adultes

_________________

"- La voix ?
- La voix dans ma tête.
- Qu'est-ce qu'elle vous dit ?
- De ne pas avoir peur. Elle me dit qu'il ne lui arrivera aucun mal. Et qu'un jour, elle reviendra.
- Vous croyez ce que vous dit cette voix ?
- Je veux y croire."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Mai 11, 2017 09:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 06, 2015 22:29
Messages: 473
Localisation: Grande-Synthe (59)
Ces différentes histoires de disparitions mystérieuses me rappellent l'histoire de Sawney Bean et de sa famille troglodyte.

Alexander "Sawney" Bean vécut avec sa femme, ses enfants et ses petits-enfants pendant 25 ans dans une grotte, le long d'une route entre les communes de Girvan et Ballantrae, près de Galloway en Ecosse. Les habitants des deux communes limitrophes et de la région ignoraient l'existence de cette famille, qui a pu perpétré plus de 1000 meurtres en 25 ans, au XVIème siècle.

L'histoire de Sawney Bean a inspiré Wes Craven pour La Colline a des yeux.

_________________
Bierbucke, il voulait prendre son gamin sur ses genoux, mais il y avait déjà son ventre!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Mai 11, 2017 11:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Pochel a écrit:
Maia87 a écrit:
Les corps des trois victimes ont été retrouvés en novembre 2013, soit plus de 4 ans après leur disparition de la famille et à 4 kilomètres de la zone où le véhicule avait été abandonné. Les causes de leurs morts restent une énigme.

Des hypothèses ont-elles été émises ?

Crimes, secte, trafic de drogue, et autres explicitations rationnelles qui n'ont abouties à rien de concret...
Contrairement à une autre famille disparue dans les mêmes circonstances en 2010, les McStay, où un suspect a été incarcéré après que son ADN ait été trouvé sur les lieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Mai 11, 2017 14:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 03, 2013 18:04
Messages: 37
Bonjour Maia, tu aurais d'autres histoire comme ça traduites en français ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Mai 11, 2017 18:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
J'en ai d'autres en réserve, que je posterai prochainement. :wink:
Sinon, je te recommande le livre-enquête "Disparus Dans la Nature" du français Lionel Camy.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Mai 11, 2017 23:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 03, 2013 18:04
Messages: 37
D'accord :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Mai 12, 2017 10:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Maia87 a écrit:
J'en ai d'autres en réserve, que je posterai prochainement. :wink:

Avec plaisir !

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 13, 2017 13:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
En mai 1999, Carl Landers, 69 ans, disparaît en pleine ascension du mont Shasta.
Il campait avec deux amis sur un plateau appelé 50/50, où les randonneurs peuvent se reposer avant de continuer vers le sommet qui culmine à 4317 m. Il est ensuite parti en avance vers un autre camp. Ses amis ne l'ont plus jamais revu.
Carl Landers était connu pour être un grimpeur très expérimenté, donc il est peu probable qu'il ait chuté. Le service du shérif du comté de Siskiyou a immédiatement entrepris les recherches avec la Garde nationale. Aucune trace de la victime n'a été trouvée. Pas de corps, pas de sac à dos, ni de vêtements.

Le mont Shasta est un peu la Mecque des amateurs de phénomènes paranormaux aux États-Unis...Les peuples Shasta, les Modoc, les Ajumawi et les Wintu croyaient que l'endroit était « le centre de la Création »...

Image

----------------------------------

Un après-midi de juin 2013, Dale Stehling, 51 ans, visite le parc national de Mesa Verde (Colorado).
Le lieu, site des vestiges du peuple Anasazi, est fréquenté par les touristes, et pourtant Stehling disparaît sans laisser de traces. Sa femme donne l'alerte. Des rangers et des pompiers fouillent le parc à pied et par hélicoptère; sans succès.
48 heures après sa disparition, un homme est entendu crier deux fois près du sentier touristique. Immédiatement depêchés sur place avec les chiens, les enquêteurs sont incapables de trouver un indice. Aucune trace de Dale Stehling n'a été trouvée depuis.

Image

Image
----------------------------------

En juillet 2015, à la veille de ses 19 ans, Joseph Lloyd Keller fait un road-trip avec deux amis.
Après être passé par Las Vegas, San Francisco, ou le Grand Canyon, ils décident de se reposer chez l’oncle et de la tante de Joseph, situé dans le comté de Conejos (Colorado).
Joseph disparaît un après-midi dans les bois derrière le ranch. On fouille la zone avec des chiens, des drones, et un hélicoptère.
Les autorités abandonnent les recherches après 13 jours. La famille Keller engage alors deux détectives privés et monte la récompense à 25000 dollars.
Le corps de Joseph est finalement retrouvé un an plus tard, en juillet, dans une zone déjà fouillée, à moins de 3 kilomètres du ranch.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Mai 14, 2017 08:31 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5058
Localisation: Paris-Strasbourg
muskar a écrit:
Pourquoi uniquement dans les parcs nationaux US ?

On nous refait le coup du triangle des Bermudes ? :wink:



Il semblerait effectivement que ce ne soit pas qu'aux USA, il y aurait le même phénomène au Japon (j'en avais parlé dans un autre topic).

_________________
Le pouvoir sans humilité, c'est comme boire du gin à jeun, la tête tourne, et bonjour les dégâts !
Pape François Ier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Mai 15, 2017 22:32 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 17, 2006 15:45
Messages: 5628
Localisation: dans mon esprit.
Pour les Jamison, il suffit de lire les articles sur internet ..... :cry:

_________________
«Caressez un cercle et il deviendra vicieux», Ionesco


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Mai 17, 2017 08:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Jusqu'où un enfant de 21 mois peut-il marcher, et à quelle vitesse, au point d'échapper aux secouristes ?

C'est l'un des cas les plus insolites qui a eu lieu en Caroline du Sud...Un petit garçon de 21 mois était dans sa maison avec sa mère et le chien de la famille. La mère a quitté momentanément la pièce et, d'une manière ou d'une autre, le bébé et le chien sont sortis.
Il y avait un grand champ ouvert autour de la résidence avant d'atteindre la lisière d'un bois. La femme n'a trouvé aucune trace de son fils et du chien. Le shérif a été contacté et des secouristes ont commencé à arriver en masse.
Rien n'a été trouvé la première nuit.
Le lendemain matin, un adjoint du shérif et un agent des ressources naturelles étaient en kayak sur une rivière à 3 km de la résidence. Un hélicoptère volait au-dessus de la zone à la recherche d'un corps. La rivière était gonflée par les pluies de la veille.
Il était 14h30 quand les deux agents ont découverts l'enfant. Il était allongé sur un banc de sable au beau milieu de la rivière, sain et sauf. Ils ont immédiatement appelé l'hélicoptère pour le récupérer. Le pilote chevronné a confirmé qu'il venait de voler sur cette partie de la rivière quelques minutes auparavant et que l'enfant n'était PAS sur ce banc de sable.

Le bébé ne souffrait pas d'hypothermie malgré avoir passé une nuit dehors et traversé une rivière. Le chien a finit par revenir à la maison, comme si de rien n'était.

Comment un enfant de 21 mois peut-il traverser une cour, puis un champ, passer un bois, entrer dans une rivière en crue et monter sur un banc de sable ?...Pourquoi l'enfant n'a-t-il pas répondu aux appels des centaines de chercheurs qui se trouvaient dans les bois la première nuit ?

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Mai 17, 2017 19:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
C'est étonnant, ça !... Il n'y a pas moyen que l'enfant ait traversé la rivière sur un tronc, qui aurait ensuite été emporté par la rivière en crue ?

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Mai 21, 2017 18:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 20:25
Messages: 258
Localisation: Ici et ailleurs...
Sujet assez passionnant que voilà, bien que malheureusement les histoires finissent mal... :cry:

Il est effectivement assez facile de se perdre en pleine forêt, l'esprit humain a tendance à vite paniquer et à confondre l'environnement qui l'entoure.

Comme dit précédemment, plusieurs épisodes d'X-Files ont plus ou moins traité du sujet : "Darkness Falls", saison 1 où plusieurs groupes de bûcherons ont disparus dans la même forêt (état de Washington si je ne me trompe pas, à moins que ce ne soit l'Oregon ?), les disparitions s'étalant sur plusieurs décennies.

L'épisode conclut finalement que les victimes ont été piégées par des micro-organismes s'apparentant à des lucioles et "dévorant" leurs proies.

Un autre épisode également, saison 5 ou 6 : "Détour" où Mulder et Scully devant se rendre à une "convention" (qui ne les enchante guère) font halte au bord d'une route car des rangers effectuent des recherches pour retrouver un géomètre disparu.

Les deux agents du FBI trouvent là l'occasion rêvée de louper leur rendez-vous et d'apporter leur aide aux équipes de recherches.

Les disparitions vont se poursuivre jusqu'à ce qu'on découvre qu'un "peuple" hante les bois, ces créatures humanoïdes pouvant se confondre avec la végétation, de la même manière que les caméléons.

Ces êtres aux yeux rouges seraient des humains ayant depuis longtemps élus domicile dans les bois, et ayant adopté des capacités hors du commun.

Un message gravé sur un arbre indique "Ad Noctum", "vers l'obscurité".

Un épisode "éprouvant" car "l'ennemi" est parfaitement invisible hormis ce regard terrifiant qui fixe sa proie avant de la faire disparaître :twisted:

Seb, fan d'X-Files :lol:


Dernière édition par Seb' le Lun Mai 22, 2017 07:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Mai 21, 2017 19:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Ah oui, j'avais oublié cet épisode, tiens !... Merci de l'avoir rappelé à mon bon souvenir :)

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Mai 23, 2017 07:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Seb' a écrit:
Seb, fan d'X-Files :lol:

Ou quand la réalité rejoint la fiction. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 27, 2017 16:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 28, 2010 14:24
Messages: 374
Localisation: Matheysine
Assez intriguant et intéressant tous ça! Merci camarade de partager ça! :)

pfioulala, ça faisait longtemps que j'avais pas posté... :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 13, 2017 12:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Le week-end du 4 juillet 1938, le jeune Alfred Beilhartz disparaît dans les Rocheuses (Colorado).
Il accompagnait son père pour se baigner dans une rivière, puis a décidé de rejoindre deux amis de la famille à environ 150 mètres en amont. En rentrant au camp, ces derniers se sont aperçus que le garçon manquait à l'appel.

Plus de 100 membres du Corps civil de protection de l'environnement lancent aussitôt les recherches. On pense au début à une noyade, mais l'enfant est pourtant bien sorti de l'eau. Les chiens flairent une piste avant de tourner en rond.

Le lendemain, à près de 10 kilomètres de là, un couple de randonneurs peine à avancer sur une pente très accidentée. Soudain, ils aperçoivent au-dessus de leur tête un gamin, perché sur un promontoire rocheux. L'enfant est assis là-haut, tout seul, les jambes dans le vide, avant d'être comme « tiré en arrière » et de disparaître.
La description de l'enfant correspond avec celle du jeune Alfred disparu. Le temps que les randonneurs redescendent la vallée, cherchent un poste le plus proche (je rappelle que nous sommes dans les années 30), et que les autorités montent au sommet en passant par un terrain forestier jonché de rochers, de buissons épineux et de grands arbres, l'enfant s'évanouit dans la nature.

Pour les gardes-forestiers, impossible d’accéder là-haut sans un équipement d'escalade, compte-tenu de la difficulté du terrain et de la montée abrupte jusqu'à la crête. La zone est nommée « The Devil's Nest » (le nid du Diable).

Comment le jeune Alfred a-t-il réussi à disparaître sous le nez de ses parents sans un bruit ? Comment a-t-il pu marcher pendant 9,6 km à travers un terrain périlleux implacable en si peu de temps, puis monter au sommet d'une montagne ?...Quoi qu'il en soit, après plus d'une semaine de recherche, l'enfant n'a jamais été retrouvé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juin 19, 2017 17:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Dans la nuit du 14 mai 2008, un étudiant de 19 ans, Brandon Swanson, sort d'une fête dans le Minnesota et, sur le chemin de la maison, projette malencontreusement sa voiture dans un fossé. Saint et sauf, il appelle aussitôt ses parents pour donner sa position.
Ces derniers se mettent en route, mais sont incapables de trouver leur fils qui dit être près d'une petite ville appelée Lynd.
Ils rappellent Brandon et lui demandent d'expliquer où il se trouve, mais, même après arrivés à l'endroit où il prétend être, ne peuvent le localiser. Après avoir parlé au téléphone pendant environ 45 minutes, Brandon s’impatiente et décide de se diriger vers Lynd où habite l'un de ses copains. Il est bientôt 1 heure du matin. L'étudiant dit apercevoir les lumières de la ville au loin, et le clapotis d'une rivière. Il s'écrie tout à coup: « Oh m**de ! » et coupe brusquement la ligne.

Une recherche impliquant des centaines de personnes va durer environ 4 mois dans une zone de 160 km carrés, sans succès. Sa voiture est retrouvée à plus de 30 km du lieu où il prétendait être. Ses parents pensent qu'il s'est perdu dans l'obscurité.
Les autorités déclarent qu'il n'y a aucune preuve d'un enlèvement, d'un meurtre, ni aucune indication selon laquelle Brandon Swanson aurait organisé sa propre disparition. L'étudiant venait juste d'être diplômé de son lycée technique, où il travaillait sur des éoliennes.
Il ne sera plus jamais revu.

Image

---------------------------------------

Le 25 septembre 1981, Thelma Pauline Melton, âgée de 58 ans, fait de la randonnée avec deux de ses amies près d'une zone appelée Deep Creek Campground, près de Bryson City (Caroline du nord) .
Thelma est en surpoids et souffre d'hypertension artérielle ainsi que de nausées pour lesquelles elle prend des médicaments. Elle marche à un rythme tranquille, sur un sentier qu'elle connaît bien depuis 20 ans...et, pourtant, va disparaître en quelques minutes au nez et à la barbe de ses collègues.
Une recherche massive est lancée, mais aucun signe de la randonneuse, qui ne possédait même pas de clef de voiture pour revenir au parking.
Sa chaussure gauche avait apparemment une fissure notable dans la semelle qui aurait rendu ses traces distinguables et faciles à différencier de celles des autres randonneurs. Néanmoins, à ce jour, personne ne sait ce qui est advenu de Thelma Melton. Son corps n'a jamais été retrouvé.

---------------------------------------

Jenny Bennett, âgée de 62 ans, écrivain prolifique et randonneuse, connue pour sa vaste et intime connaissance du parc national de Great Smoky Mountains, disparaît le 1er juin 2015.
On a supposé qu'elle avait prévue de faire une dernière randonnée en solitaire le long de Porters Creek, une région qu'elle connaissait très bien, avant son déménagement dans le Vermont pour se rapprocher de sa soeur.
On retrouve son corps une semaine après sa disparition, assis contre un rocher, les pieds dans l'eau d'une rivière glacée, comme si elle s'était simplement reposée là. Bien qu'elle eût des bleus mineurs compatibles avec une chute, il n'y avait aucun signe apparent de blessure grave.
Jenny était une tête brulée et adorait conquérir les grands espaces et les terrains accidentés. Chose curieuse, la zone où son corps a été trouvé est considérée comme relativement facile d'accès - voir ennuyeuse aux yeux des randonneurs chevronnés.
Le coroner a conclu à une hypothermie provoquée par son immersion partielle et son exposition à l'eau glaciale du ruisseau, en combinaison avec un niveau toxique d'antihistaminique et d'aide au sommeil, bien que rien ne peut déterminer si le surdosage était intentionnel. Les détails de la mort de Bennett sont encore troubles et le cas demeure en grande partie non résolu.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 20, 2017 10:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 548
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Merci de continuer à partager ça avec nous, Maia87 :) Ce genre d'histoires mystérieuses excite mon esprit critique et fait frissonner mon goût du récit d'épouvante.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juin 26, 2017 11:11 
Hors ligne

Inscription: Dim Juillet 15, 2012 13:53
Messages: 56
''Selon elle, elle n'était pas seule dans les bois. « J'ai vu des gens. J'ai appelé à l'aide, mais ils ne m'entendaient pas (…) Des gens se cachaient dans les buissons. C'étaient des personnes bizarres, vraiment très bizarres. »'''

Moi c'est cette phrase qui me paraît le plus bizarre, personne n'a rebondi dessus, est-ce que nous avons plus de précisions?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juin 26, 2017 23:35 
Peut être des tribus amérindiennes qui se cachent encore de "l'homme blanc" ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juin 26, 2017 23:55 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12741
Localisation: Genève
Hypothèse extrêmement peu probable, pour ne pas dire impossible.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 00:09 
C'est tout ce que je voit , où des junkies ?
Pour les enfants qui se déplacent vite c'est peut être car un animal les a prit sous son aile


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 09:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
BobbyWayne a écrit:
''Selon elle, elle n'était pas seule dans les bois. « J'ai vu des gens. J'ai appelé à l'aide, mais ils ne m'entendaient pas (…) Des gens se cachaient dans les buissons. C'étaient des personnes bizarres, vraiment très bizarres. »'''

Moi c'est cette phrase qui me paraît le plus bizarre, personne n'a rebondi dessus, est-ce que nous avons plus de précisions?
Il n'y a pas plus d'informations. On a tenté de rationaliser l'histoire de cette femme en prétendant qu'elle aurait ingéré des baies toxiques, menant à l'hallucination...Mais il n'y avait pas de poison dans son organisme après un check-up.
LDm a écrit:
Pour les enfants qui se déplacent vite c'est peut être car un animal les a prit sous son aile
Pas d'empreintes, de sang, ni d’éléments permettant de prouver une attaque.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 12:42 
Je parle d'enfants aidés par les animaux


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 13:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2011 12:15
Messages: 4125
Là, tu nages en pleine science-fiction :lol:

_________________
Envoyé de mon Commodore 64


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 14:24 
Hors ligne

Inscription: Sam Avril 29, 2017 00:00
Messages: 63
LDm a écrit:
Je parle d'enfants aidés par les animaux

Un peu comme Romulus et Rémus ! :lol:

_________________
« Mmmh~, CC's ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 17:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
LDm a écrit:
Je parle d'enfants aidés par les animaux
C'est intéressant, car il y a effectivement des cas où de jeunes victimes prétendent avoir été "maternées" par une sorte d'animal.

En 1868, une fillette de 3 ans disparaît du campement de son père dans le nord du Michigan. Les chasseurs se repèrent à ses cris et observent soudain une "énorme silhouette sombre" s'enfuir sur la rivière asséchée. La fillette est retrouvée dans un buisson, et déclare avoir été nourrie par "Monsieur Loup" (Mr Wolf) qui lui apportait des fruits dans sa "patte".

Dans la nuit du 2 juillet 1955, dans le Montana, Mme Curtis voit ce qu'elle dira être un "ours énorme" enlever sa fille de 2 ans, Ida, en la "soulevant avec sa patte avant". Le 4 juillet, après une recherche menée par 350 hommes sous de fortes pluies, la fillette est retrouvée saine et sauve dans un abri grossièrement construit sur la berge d'une rivière. Ida racontera avoir été "réconfortée" par l'ours.

Bien sûr, aucun ours n'a ce genre de comportement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juin 27, 2017 17:20 
Peut être un grand singe à 4 pâtes.
Il suffit qu'un couple s'enfuie et qu'il y ait des petits .
Ces grands singes peuvent materner des bébés mais aussi tuer des adultes qui ne se soumettent pas


Haut
  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO