Nous sommes le Dim Octobre 21, 2018 12:13


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mer Octobre 05, 2011 18:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
Heu... et c'est censé nous démontrer quoi ? :oops:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mer Octobre 05, 2011 20:15 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 17, 2006 15:45
Messages: 5658
Localisation: dans mon esprit.
Zefram Cochrane a écrit:
Bonjour,
Excusez-moi du tard de ma réponse. Mais je devais défendre ma théorie des bulles spatiotemporelles sur Futura.Eh non, elle n'est pas morte, malgré les maths de niveau collège.
.


Pourrais-tu nous copier/coller le lien vers le topic ? Merci par avance.

_________________
«Caressez un cercle et il deviendra vicieux», Ionesco


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mer Octobre 05, 2011 23:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 09, 2011 15:01
Messages: 769
Bonsoir,
j'avais profité de l'occasion pour relancer le débat sur la constance ou non de la vitesse de la lumière dans le vide.
http://forums.futura-sciences.com/comme ... re-27.html

malgré la référence, mtheorie m'a répondu ce message:
http://forums.futura-sciences.com/comme ... re-28.html

En réponse j'ai transmis ce message (dernière correction le 04/10 à 17H15 dur dur le Latex)
http://forums.futura-sciences.com/comme ... re-45.html
A priori je n'ai plus qu'une cartouche dans mon revolver. C'est rock'n roll la physique :lol:

En annexe je met le message que j'ai laissé sur l'interprétation géométrique chapitre 2.4 du cours.
http://forums.futura-sciences.com/comme ... re-30.html

_________________
300 000 km dans le subespace, c'est -1 seconde dans l'hyperespace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Sam Novembre 05, 2011 09:21 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... or=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20111105-[ACTU-dernieres_nouvelles_des_neutrinos__transluminiques_]

Le dépassement de la vitesse de la lumière n'est plus si sûr. D'autres tests sont en train d'être menés.

L'article est un peu long et pas toujours facile à comprendre mais la fin est intéressante. En gros, ils remettent en question la façon dont les neutrinos ont été produits.
Citation:
Chaque impulsion dure environ 10.500 nanosecondes, ce qui est beaucoup si on la compare à l’avance de 60 nanosecondes mesurée pour les neutrinos. Les caractéristiques de cette impulsion ont fait l’objet d’une évaluation statistique et c’est justement là où le problème pourrait se trouver selon certains. Une petite erreur dans l’évaluation des caractéristiques de ces impulsions pourrait expliquer les résultats d’Opera.

C’est pourquoi des impulsions durant seulement de 1 à 2 nanosecondes sont maintenant employées, séparées par 500 nanosecondes. Selon les chercheurs, on devrait ainsi pouvoir relier le temps de vol d’un seul des neutrinos mesurés au Gran Sasso à un seul paquet de protons créé au Cern. Si une erreur systématique sur l’évaluation du temps de vol se trouve à ce niveau, on devrait le savoir très prochainement !

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Novembre 18, 2011 11:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 16, 2011 00:25
Messages: 116
Localisation: Je tire ça monte, je pousse ça descend!
Breaking News...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... id=1605848


Citation:
L'annonce avait fait grand bruit : les chercheurs de l'expérience internationale Opéra ont détecté, en septembre, des neutrinos, capables de se déplacer plus vite que la lumière. Vendredi 18 novembre, les mêmes chercheurs confirment ces résultats, après avoir mené une seconde expérience.

_________________
Looking down on people since 1903 !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Novembre 18, 2011 11:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 17, 2009 00:19
Messages: 2630
C'est fantastique.

Par contre l'important n'est-il pas que d'autres équipes valident également ces résultats ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Novembre 18, 2011 12:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 16, 2011 00:25
Messages: 116
Localisation: Je tire ça monte, je pousse ça descend!
nirfosca a écrit:
C'est fantastique.

Par contre l'important n'est-il pas que d'autres équipes valident également ces résultats ?



Absolument, et c'est d'ailleurs ce que mentionne l'article.
L'important maintenant c'est l'obtention de résultats identiques ou non, pour confirmer ou infirmer ces recherches par des équipes indépendantes.
Cela dit, l'article mentionne que le procédé utilisé cette fois-ci, ait été très légèrement modifié, mais menant tout de même à des résultats similaires.

A suivre donc...

_________________
Looking down on people since 1903 !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Novembre 18, 2011 14:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 07, 2005 12:18
Messages: 2533
Localisation: ici ou ailleurs, qu'importe?
En effet affaire à suivre mais comme l'à dit Nirfosca: "c'est fantastique".

_________________
« Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent. »

Bouddha


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Novembre 18, 2011 17:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 09, 2011 15:01
Messages: 769
Bonsoir,
Il faut encore attendre les résultats de l'équipe américaine,
mais après, il faudra ss'interroger sur le pourquoi.
Je sens qu'on va bien rigoler
cordialement,
Zefram

_________________
300 000 km dans le subespace, c'est -1 seconde dans l'hyperespace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Jeu Février 23, 2012 15:47 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12892
Localisation: Genève
Citation:
Les particules plus rapides que la lumière : une erreur expérimentale ?


D'après la revue Science, la découverte de particules plus rapides que la lumière serait en fait due à une erreur expérimentale, plus précisément à un mauvais branchement entre un GPS et un ordinateur.

C'est un rebondissement totalement inattendue. En septembre dernier, des physiciens du CERN et du CNRS avaient fait une découverte révolutionnaire. Au cours d'une expérience, ceux-ci avaient observé que des particules étaient capables de se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière, une limite normalement considérée comme infranchissable. Annoncée, la découverte avait alors bouleversé le monde de la science, suggérant que la théorie de la relativité d'Einstein pouvait être erronée. Au cours des semaines suivantes, les chercheurs ont renouvelé leur expérience mais rien n'y a fait : les neutrinos se sont encore déplacés plus rapidement que la lumière.

Aujourd'hui, toutefois, la revue Science révèle sur son site internet que cette découverte révolutionnaire pourrait n'être en fait que le fruit d'une erreur expérimentale. En effet, il pourrait s'agir d'une mesure erronée due à un mauvais branchement entre le récepteur d'un GPS et la carte électronique d'un ordinateur utilisés au cours des expériences, selon "des sources proches" des travaux.

La revue Science explique ainsi qu'en arrangeant le branchement, les chercheurs auraient constaté que les données arrivaient 60 nanosecondes plus tôt que supposé. Un laps de temps qui expliquerait la "supervitesse" des particules, supérieure de 6 kilomètres par seconde à la vitesse de la lumière.

Suite à cette annonce, James Gillies, porte-parole du CERN, a confirmé l'information. "C'est une explication possible. Mais nous n'en saurons pas plus avant d'avoir effectué de nouveaux tests", a-t-il dit. Les chercheurs s'apprêtent donc à renouveler les expériences pour savoir si oui ou non il s'agissait bien d'une erreur.


http://www.maxisciences.com/vitesse-de- ... 22031.html

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Jeu Février 23, 2012 16:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 07, 2006 17:13
Messages: 1129
Localisation: Grand Est
Excusez par avance mon ignorance, mais quelles seraient les conséquences et retombées d'une telle découverte si elle s'avérait confirmée définitivement? Remonter le temps?
En gros à quoi ça va nous servir?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Jeu Février 23, 2012 19:50 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
Pour nous modos, à modérer les trolls du forum avant qu'ils ne postent ! :lol:

Cherchez pas, je ne suis plus là !
:arrow:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Février 24, 2012 09:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2011 12:15
Messages: 4171
Ça c'est de la vulgarisation scientifique, merci Arkayn ! :mrgreen:

_________________
Envoyé de mon Commodore 64


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Février 24, 2012 10:43 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5142
Localisation: Paris-Strasbourg
shikamaru a écrit:
Excusez par avance mon ignorance, mais quelles seraient les conséquences et retombées d'une telle découverte si elle s'avérait confirmée définitivement? Remonter le temps?
En gros à quoi ça va nous servir?



Je dirais l'espoir de pouvoir un jour construire des vaisseaux spaciaux pour faire les Star Streck :mrgreen: :arrow:

_________________
"Internet est un don de Dieu mais aussi une grande responsabilité"
pape François


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Février 24, 2012 10:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 07, 2007 13:31
Messages: 233
Localisation: Paris
Stars Streck et Hutch ?

:oops: :arrow:

_________________
"L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Février 24, 2012 16:39 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Moi, ce que j'aime ce sont les vaisseaux spatiaux dans Star Trek. :wink:

J'adore ces séries et films.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Lun Février 27, 2012 14:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 09, 2011 15:01
Messages: 769
Bonjour,
shikamaru a écrit:
Excusez par avance mon ignorance, mais quelles seraient les conséquences et retombées d'une telle découverte si elle s'avérait confirmée définitivement? Remonter le temps?
En gros à quoi ça va nous servir?

Si les neutrinos étaient des particules supraluminiques sela pourrait ouvrir la voie aux voyages interstellaires à la Star Trek ou à la Star War.
Sinon, il y aussi la possibilité du moteur d'Alcubierre qui s'inspire très nettement de Star Trek:
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9trique_d'Alcubierre

Mais si les neutrinos, et accessoirement un vaisseau spatial, vont a une vitesse supérieure à C ils ne remontent pas le temps pour autant car plus on regarde loins, plus on regarde vers le passé. Si tu projettes des neutrinos vers une étoile située à 100 AL, que tu vois donc telle qu'elle était il y a 100 ans, si tu te place du point de vue de cette étoile, les neutrinos ne font que rattraper le retard du temps du fait de la vitesse limitée des photons. DU point de vue du Soleil les neutrinos ne font qu'envoyer une image neutrinonique du Soleil décallé en avance par rapport à l'image lumineuse.

Maintenant, Prenons le cas d'un vaisseau entouré d'une bulle supraluminique lui permettant de voyager "plus vite que la lumière". S'il est arrêté par rapport à la Terre. Si on néglige les effets de dilatation du temps dus à la gravitation, le temps s'écoule à la même vitesse à bord du vaisseau que sur Terre.

Si tu entoures le vaisseau d'une bulle supraluminique, le temps va s'écouler plus vite à bord du vaisseau que sur Terre. Ce qui fait que des photons provenant d'une étoile situés à 100 AL de la Terre et qui devraient traverser la bulle entourant le vaisseau mettront moins de 100 ans pour arriver sur Terre.

Puisque, plus la vitesse du vaisseau est proche de la vitesse de la lumière et moins le temps s'écoule vite à bord, il existe une vitesse V telle que le temps s'écoule à la même vitesse à bord du vaisseau entouré d'une bulle supraluminique que sur Terre.

Zefram

_________________
300 000 km dans le subespace, c'est -1 seconde dans l'hyperespace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mar Mars 13, 2012 17:16 
L'expansion de l'humanité à travers la galaxie, la colonisation d'autres planètes habitables, l'exploitation de ressources etc...
Mais bon, le jour où on va construire des vaisseaux capables d'effectuer de tels voyages, hélas ce ne sera pas de notre vivant.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mer Mars 14, 2012 02:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 12, 2008 21:32
Messages: 52
C'est pour cela que je dis toujours qu'on est dans une période " Inintéressante " que ce soit au plan scientifique, culturel, médical etc .... la seule avancée dont je suis pratiquement sur de connaitre l'aboutissement c'est la guérison et la vaccination du sida ( Allez dans 20/30 ans ça sera fait ^^ ).

Je sais même pas si on connaîtra notre première Intelligence virtuelle opérationnelle .... :(

Enfin bref qui vivra verra, attendons et nous verrons ! :p


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Mer Mars 14, 2012 13:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
Pour quelqu'un qui vivait il y a un siècle, notre époque est extraordinaire. Je suis sûr que si nous vivions dans un futur où les voyages spatiaux sont monnaie courante, nous trouverions cela monotone et espérerions des découvertes fabuleuses, comme le voyage dans le temps ou la sauce universelle que l'on peut mettre aussi bien sur les crêpes, les oeufs durs, le poisson ou les gâteaux à la crème...

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Mars 16, 2012 21:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 12, 2008 21:32
Messages: 52
D’ailleurs j'ai vu un film trés intéressant sur ce thème et je m'attendais pas du tout à ça, c'est " Minuit à paris " de Woody Allen ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Ven Mars 16, 2012 22:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 15, 2012 02:37
Messages: 57
Nickounet a écrit:
C'est pour cela que je dis toujours qu'on est dans une période " Inintéressante " que ce soit au plan scientifique, culturel, médical etc ....


Inintéressante ? Je ne sais pas ce qu'il te faut... :)
Au hasard, Internet : il n'est pas répandu et démocratisé depuis si longtemps que cela (cinq ou dix ans), on est en plein dans son expansion. La période que nous sommes en train de vivre, on en parlera dans les livres d'Histoire dans des décennies. C'est quelque chose d'absolument unique, du jamais vu dans l'Histoire !

Il faut aussi réaliser deux choses :
  • Les répercutions de chaque avancée, et c'est encore plus vrai pour le domaine culturel, ne se voient que des décennies plus tard : il faut le temps à la nouvelle de se propager (ce qui est extrêmement rapide avec, justement, Internet) et surtout de faire son effet, au-delà de quelques lignes dans un journal. Bref, il faut du recul - et à cette échelle-là, un recul d'un siècle au moins.
  • Des personnages comme De Vinci ont pu exister parce qu'à l'époque, tout était à portée de main : il suffisait de se baisser, ou presque, pour découvrir ou inventer quelque chose, ce qui permettait de couvrir beaucoup de domaines. Aujourd'hui, à moins d'avoir bac +15 et vingt ans d'expérience, on ne trouve rien parce que tout ce qui reste à trouver est extrêmement complexe.

Et puis, comme l'a dit Arkayn, tout est relatif. Revenons 150 ans en arrière (autrement dit à peine un battement de paupière, même à l'échelle humaine) et le monde n'a plus rien à voir : nous serions incapables de vivre à cette époque.

Tout ça pour dire que si tu limites "notre époque" aux années 2000, effectivement ce n'est pas palpitant : mais c'est bien trop peu pour rendre compte d'une véritable époque. :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Dim Mars 18, 2012 03:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 12, 2008 21:32
Messages: 52
Oui j'ai bien compris :)

Je pensais pas du tout à Internet pourtant moi sans internet ... :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Sam Juin 09, 2012 08:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
C'est confirmé. Les neutrinos ne vont pas plus vite que la vitesse de la lumière !

Futura Sciences a écrit:
C’est officiel, les quatre détecteurs enfouis sous le Gran Sasso, dont celui de la fameuse expérience Opera, ont rendu leur verdict. Les neutrinos muoniques ne violent pas la théorie de la relativité en allant plus vite que la lumière. Les résultats précédents d’Opera qui semblaient donner tort à Einstein sont dus au branchement défectueux d’un câble de synchronisation optique des horloges de précision employées.

On se souvient de la bombe médiatique qui avait explosée en septembre 2011 lorsque des membres de la collaboration Opera avaient annoncé leur perplexité devant la mesure du temps de vol de neutrinos muoniques entre le Cern et le détecteur enfoui sous le Gran Sasso. Malgré tous leurs efforts, ils n’étaient pas parvenus à trouver une erreur dans leur chaîne de mesure qui aurait pu expliquer pourquoi ces neutrinos semblaient avoir parcouru les quelque 730 km séparant les deux laboratoires en dépassant la vitesse de la lumière. Bien conscients des multiples contraintes issues des tests portant sur la relativité restreinte et la physique des neutrinos, les chercheurs s’abstenaient avec prudence de toute interprétation théorique des résultats qui en feraient des signes d’une nouvelle physique au-delà du modèle standard.

Il semblait en effet bien peu probable que les mesures effectuées ne soient autre chose que le produit d’une erreur systématique quelconque. Il existe pourtant des théories spéculatives laissant entendre que l’on peut parfois défier Einstein et le mur de la lumière. Ainsi, tout en ne prenant pas vraiment au sérieux ce résultat, on ne pouvait s’empêcher de rester ouvert et de se poser la question : « Et si l’expérience Opera était l’équivalente de celle de Michelson et Morley ? ».

Toutefois, on n’allait pas tarder à apprendre d’une part que les expériences IceCube et Icarus n’étaient pas compatibles avec les mesures d’Opera et d’autre part que des doutes sérieux portaient sur le branchement d’un câble de synchronisation optique des horloges de précision employées pour mesurer le temps de vol. Après le redémarrage du LHC en début d’année, il était prévu que de nouvelles mesures soient effectuées avec Opera en mai.

Aujourd’hui à Kyoto, à l’occasion de la 25e Conférence internationale sur la physique du neutrino et l’astrophysique, la collaboration Opera et celles de Borexino, Icarus et LVD, toute les quatre voisines sous le Gran Sasso, ont annoncé par l’intermédiaire de Sergio Bertolucci avoir mesuré de manière cohérente une vitesse des neutrinos compatible avec celle de la lumière. Il s’agissait bien d’un problème de branchement défectueux d’un câble. Einstein triomphe !

Neutrinos transluminiques : une erreur et non une faute

Mais que penser au final de toute cette histoire ? Sans aucun doute la même chose que Jacques Martino, directeur de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules du CNRS lorsqu’il a déclaré dans un communiqué du CNRS : « On ne peut que se réjouir de la résolution rapide de l’énigme posée par une vitesse des neutrinos semblant dépasser celle de la lumière. Comme cela a été noté dans la presse française et étrangère, ainsi que le magazine Nature, cette démarche critique constitue un bel exemple du fonctionnement de la science et du doute scientifique. La science et les chercheurs acceptent le questionnement de principes, même et surtout les plus fondamentaux, et se basent avant tout sur l'expérience et l’examen par les pairs afin de faire progresser notre connaissance des lois de la nature.

Il me semble important d'apporter notre soutien et notre confiance aux chercheurs d’Opera et en particulier aux chercheurs français qui ont joué un rôle important dans cette mesure, pour l'attitude de rigueur scientifique qu'ils ont toujours suivie dans cette analyse. Si in fine nous avons affaire à une erreur expérimentale, il est impossible de parler de faute. L’annonce par Opera de nouveaux résultats sur l’oscillation des neutrinos, but scientifique principal d’Opera, montre que ce soutien et cette confiance sont mérités »
.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 12:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 09, 2011 15:01
Messages: 769
Merci à Arkayn pour l'info.
http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-d ... luminiques
j'ai trouvé ce lien.
Il y a une petite phrase qui m'interpelle quand même. Les neutrinos vont à la vitesse de la lumière, ni plus, ni moins.
Normalement, ces neutrinos sont sensés avoir une masse (faible) et donc aller à une vitesse très légèrement inférieure à la vitesse de la lumière. Je suis donc surpris qu'une ou plusieurs équipes scientifiques aient pu faire une telle déclaration.
Dire que les neutrinos n'ont en aucun cas dépassé la vitesse de la lumière est une chose, dire qu'ils vont à la vitesse de la lumière en est une autre.
Cordialement,
Zefram

_________________
300 000 km dans le subespace, c'est -1 seconde dans l'hyperespace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La vitesse de la lumière n'est plus un frein...
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 12:57 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14512
C'est le journaliste qui a écrit ça. Cela ne fait pas partie des déclarations des chercheurs. Je pense que le raccourci utilisé est simplement maladroit.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO