Nous sommes le Dim Septembre 22, 2019 23:58


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: rêves inexplicables
MessagePosté: Dim Avril 14, 2019 21:56 
Hors ligne

Inscription: Dim Avril 14, 2019 20:48
Messages: 2
Bonjour, je suis nouvelle dans ce forum.

Je tiens à vous racontez un truc très bizarre qui s'est produit lorsque j'étais petite, et qui me laisse encore perplexe ces temps-ci. Je me rappelle très clairement que je m'étais réveillé avec une douleur atroce au niveau de ma nuque qui m'empêchait de pleurer ou de dire quoi que ce soit, je me suis glissé hors de mon lit et je devais rampé hors de ma chambre pour voir mes parents qui étaient assis au salon, j'ai vu mon père s'approché et m'a pris dans ses bras et je ne me rappelle plus de la suite, tout est devenu flou. Ensuite, j'ai fais un rêve bizarre, j'étais dans une salle obscure, je voyais mon petit corps allongé sur le lit de l'ambulance entouré d'infirmiers, ils allaient me placé dans le lit d'hôpital qui était juste à côté où j'étais allongé, je flottais au dessus d'eux, j'ai balayé mon regard autour de la salle, tout les murs étaient lisses tel un miroir, il faisait noir et seule la porte blanche au fond éclairait la salle, la porte était éblouissante et tout s'arrête là. Cette histoire me laisse encore perplexe aujourd'hui et j'y pense presque chaque jours.
Une partie de mon enfance me laisse incertaine, parce que je la raconte souvent à ma mère, et la pose parfois des questions à ce sujet et elle me répond toujours ''ce n'est jamais produit ça, je ne sais pas d'où tu tiens ces histoires'', surtout avec l'histoire de l'hospitalisation, elle dit que je n'ai jamais été amené à l'hôpital étant petite. Et je me rappelle très clairement qu'elle s'était cassée une jambe qu'elle avait une plâtre et des béquilles, mais elle nie souvent cette histoire disant qu'elle ne s'est jamais cassée une jambe.

De plus, je ne me sens pas vraiment proche de mes propres parents et de ma famille, en fait, je n'ai jamais vraiment été proche de ma propre famille, je me sens différente et bizarre. Je vis à part de mes parents depuis très longtemps et ils ne me manquent vraiment pas du tout. Je suis une personne très silencieuse et souvent dans la lune, parce que je passe mon temps à réfléchir et j'ai une grande fascination pour la science et des histoires paranormales. J'ai seulement deux amies, dont une seule que je suis très proche mais sans vraiment ressentir de réelles connexions avec elle. Me faire des amis de m'intéresse guère, j'aime être seule dans mon propre monde, je n'aime pas que l'on me touche. J'adore regardé les étoiles, ça me fait sentir bien et jamais je ne me suis sentis à ma place ici.

Est-ce qu'il y aura des gens comme moi avec une histoire similaire ? Ou est-ce que vous auriez des théories au sujet de mon histoire ? J'adorerais comprendre un peu ce qui cloche avec moi.

Merci de m'avoir lu. :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Lun Avril 15, 2019 08:10 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 15, 2019 13:46
Messages: 8
Bonjour,

Déjà, j'aimerai savoir ton âge puis savoir si tu habites encore chez tes parents. Tu dis que tu ne te sens pas proche de tes propres parents, ça veux dire que tu es adopter ou placer dans une famille d' accueil?
Ce qui serait génial aussi, c'est que tu écrive ton rêve avec tous les détails dont tu te souviens pour pouvoir analyser ton rêve. :) Est ce que tu décris ton songe comme un rève ou un cauchemar?


Je pourais t'aider à faire l'analyse de ton rève X) Mais va falloir être patient"e" parce que là, je file au boulot (^_-)
Si tu as peur de dire beaucoup de chose comme cela, MP moi directement. Au plaisir de te relire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Lun Avril 15, 2019 16:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1284
Localisation: Klow Syldavie
Bonjour Pegslmt et bienvenue sur ce forum.

La douleur atroce au niveau de la nuque évoque une méningite suivi d'une perte de conscience.
Ce que tu racontes ensuite comme un rêve ressemble à ce que peuvent raconter les personnes ayant vécu une EMI expérience de mort imminente ou NDE Near Death Experience en anglais.

On pourrait donc en déduire que tu aurais échappée à la mort, mais dans ce cas pourquoi tes parents refuseraient-ils de t'en parler :?:

Lyrena tony il serait dommage d'utiliser le MP sur un sujet qui peut intéresser tout le monde. D'autre part tu proposes d'analyser le rêve, aurais tu des connaissances particulières pour le faire ?

_________________
Le doute est le commencement de la sagesse (Aristote)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Lun Avril 15, 2019 22:15 
Hors ligne

Inscription: Dim Avril 14, 2019 20:48
Messages: 2
Bonjour Lyrena Tony, merci de ta réponse.

Premièrement, j'ai eu 18 ans en février et je ne vis pas avec mes parents depuis mes 4 ans environs, j'ai toujours vécu avec ma grand-mère et c'est elle qui m'a élevée avec ma tante (soeur de mon père), même si mes parents vivent dans la même ville que moi, je ne les ai pas vus depuis l'année dernière et je ne ressens aucune envie de les visités, pas que je ne les aime pas non plus.

Au sujet de mon rêve, je vais essayé d'écrire plus de détails possible, bien que je ne me rappelle qu'une partie de celui-ci. Bref, je me rappelle m'être retrouvé dans une salle, j'étais étendu sur une civière, il faisait bizarrement très noir (on peu bien le comparé comme un néant), ensuite, je me suis retrouver flotté dans le vide, j'ai observé les médecins qui contournaient la civière dans laquelle j'étais allongé, je les ai écoutés sans rien comprendre, il y avait également le lit d'hôpital juste à côté de la civière. J'étais un peu perdu, mais étrangement je trouvais la situation parfaitement normale, parce que j'assumais que cette salle existait dans les hôpitaux, il y avait une porte blanche très éblouissante au fond de la salle qui attirait beaucoup mon attention, mais encore là, j'étais certaine que si je franchissais cette porte, il y aura simplement le corridor de l'hôpital et tout est devenu flou par la suite...et je me rappelle avoir porter un collet cervical pendant un moment. C'est tout ce dont je m'en souviens. Je ne suis pas certaine si cela peut avoir un lien avec ma grande phobie des hôpitaux, surtout l'hôpital que je connais en particulier (j'ai toujours une sensation d'angoisse quand je suis dans les hôpitaux). Et étant petite, je me rappelle être souvent aller à l'hôpital de façon fréquemment et je trouve simplement ça bizarre que ma mère ne se souvienne rien de ça, elle niait souvent ces histoires. Je l'avais demandé également à ma tante si elle savait des trucs à ce sujet, mais rien non plus, elle m'avait simplement répondu '' Je sais pas, nous t'avons simplement eu qu'à 4 ans, c'est ta mère qui sait. '', ceci étant dit, tout cette histoire me dérange beaucoup, et j'aimerais beaucoup comprendre d'où ces souvenirs proviennent si ils n'ont réellement jamais existé ou c'est simplement juste mon imagination qui a crée tout ça, malgré que je me souvienne très clairement que ceux-ci se sont produis...quoique, ma mère refusera-t-elle de m'en parler ? je sais plus...

J'espère que j'ai été claire, merci de m'avoir lu encore une fois.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Mar Avril 16, 2019 06:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14944
Si vraiment tu as été hospitalisée, il en restera des traces. Il te suffit d'aller à l'hôpital et de demander à voir ton dossier.

Sinon, je suis d'accord avec Muskar. Des symptômes médicaux peuvent expliquer ton témoignage.

Il faut que tu saches qu'il existe des hallucinations (cela n'a rien à voir avec la folie ou la psychiatrie) qui peuvent paraître très réels mais qui ne sont que des "rêves". Elles peuvent être provoquées par le stress, la fatigue, un forte fièvre...

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Mar Avril 16, 2019 18:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1284
Localisation: Klow Syldavie
Pegslmt, il y a des éléments dans ton témoignage qui me laissent penser qu'il s'est passé dans ton enfance des événements que te cachent tes parents. Déjà le fait que tu aies été élevée par ta grand-mère et ta tante est en soit un événement qui doit être perturbant pour un enfant de 4 ans. J'ai l'impression que les éléments rêve, phobie des hôpitaux, et éloignement des parents sont liés. Une chose que tu pourrais essayer c'est l'hypnose. Un psychothérapeute hypnotiseur pourrait, sous hypnose, te faire revivre les événements qui se sont déroulés dans ton enfance et ainsi séparer le vrai du faux. Mais, attention aux charlatans, il peut être dangereux de faire remonter à la surface ce que notre inconscient a enfoui.

_________________
Le doute est le commencement de la sagesse (Aristote)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: rêves inexplicables
MessagePosté: Mer Avril 24, 2019 13:35 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9762
Localisation: Alsace
Bonjour Pegslmt,

En te lisant, il apparaît chez toi une très forte tendance à la solitude qui, à mon humble avis, n'est pas fait pour arranger les choses. Ce besoin de mise à l'écart que tu compenses sans doute, d'une certaine façon, par un fort attrait pour la science et le paranormal, te conduit à ressasser des événements (en l’occurrence d'anciens rêves) auxquels la majorité d'entre nous n'auraient accordé aucune importance particulière en temps normal.

Je préfère ne pas me prononcer sur l'épisode de la douleur à la nuque qui semble s'être produit de façon isolée et pour lequel il serait franchement trop hasardeux d'émettre une hypothèse en l'état.

La question de l'interprétation des rêves demeure tout aussi délicate. D'une part parce qu'elle couvre une période de ton enfance, les années ayant probablement pu affecter ta représentation de ces rêves. Et d'autre part par le caractère très aléatoire des interprétations que l'on peut en tirer. Le rêve étant, par définition, une expérience totalement personnelle, il perd nettement de son sens dès lors qu'on le traduit simplement par des mots. De fait, il existe une multiplicité de catégories dans lesquelles peuvent se ranger les rêves, ceci venant s'ajouter au contexte social, culturel et évolutif du rêveur. Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi l'interprétation des rêves n'est pas un exercice aussi simple qu'il y paraît.

Pegslmt a écrit:
Cette histoire me laisse encore perplexe aujourd'hui et j'y pense presque chaque jours.
Une partie de mon enfance me laisse incertaine, parce que je la raconte souvent à ma mère, et la pose parfois des questions à ce sujet et elle me répond toujours ''ce n'est jamais produit ça, je ne sais pas d'où tu tiens ces histoires'', surtout avec l'histoire de l'hospitalisation, elle dit que je n'ai jamais été amené à l'hôpital étant petite.


C'est tout le problème de l'interprétation des rêves. Tu semble être resté braqué(e) sur un rêve en particulier auquel tu accordes une importance quasi démesurée, le ressassant au point de le relier avec un éventuel complot familial au sein duquel tes proches te cacheraient des événement passés. Comme si, au fond, tu tentais de te raccrocher à ce que te suggère ton imagination pour combler un déficit affectif au sein de ta famille. Cela te conduit jusqu'à accorder un crédit absolu à tes rêves (dont le souvenir peut reposer sur des bases fragiles), au risque de douter de tes propres parents. La rupture, physique et symbolique avec eux paraît effectivement consommée :?

Le malaise général que tu ressens semble assez profond, au point de t'être enfermé(e) dans une bulle protectrice. C'est un réflexe courant et compréhensif, mais qui, par voie de conséquence, t'écarte de belles expériences de vie que tu pourrais pourtant expérimenter. Peut-être y aurait-il un travail à faire pour t'aider à sortir de cette zone de confort dans laquelle tu t'es réfugié(e), afin de trouver un but, un sens qui apporterait à ta vie un souffle nouveau :wink:

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO