Nous sommes le Mer Septembre 23, 2020 23:40


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Jeu Juillet 07, 2011 11:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 26, 2007 00:19
Messages: 98
Je me suis toujours posé une question en rapport avec toute la thématique du forum.
Il suffirait d'une fois, oui d'un seul phénomène paranormal pour ouvrir de nouvelle perspective sur ce monde !

Dans la masse d’événements explicables au cours de siècles, se pourrait-il qu'un cas sorte vraiment de l'ordinaire ?
On a tendance à vouloir assimiler l'existence d'une chose à la répétition. Mais si ce genre de phénomène relevait de l’exceptionnel ou de l'unique, il n'en demeurait pas moins que le phénomène en lui même existerait.
C'est valable pour les apparitions, ou les Ovni ( intelligent ) ou autres encore.
Il suffirait d'un cas inexplicable pour tout changer. Néanmoins même si le phénomène se produisait dans cette masse d'informations, il passerait probablement inaperçue noyer dans un amas d'autres phénomènes tout à fait explicable.

Si jamais il arrivait à sortir du lot sur quoi ce baser pour monter une expertise rigoureuse ? On serait toujours tenter de penser qu'une explication rationnelle existe pour l'expliquer ( Nous avons d'ailleurs raison )
La plupart des preuves ne sont que des témoignages, et nous savons tous qu'un témoignage est loin d’être fiable pour construire un argumentaire solide. On ne doute jamais de la bonne foi d'une personne, elle mentent rarement cependant notre esprit nous joue parfois des tours. Une expérience personnelle est subjectif et difficilement prouvable.
Nos sens sont faillible, nous devons faire avec. Nous sommes piégés, pris dans un engrenage qui nous poussera irrémédiablement à chercher la faille. Mais si on ne la trouvait pas ? Ou pire, si nous ne pouvions pas la trouver ? Nous l'accepterions ?
A vrai dire, je crois une chose, nous douterons toujours, c'est notre nature suspicieuse et rationnelle qui veut ça. Même si nous étions devant un cas, un seul cas totalement inexplicable, au-delà de notre propre compréhension, nous douterions.
Nous douterions de lui et de nous. Nous douterions de tout, on chercherait toujours une explication parce que nous ne supportons pas l'idée de ne pas connaître l’essence des choses. Nous voulons tout connaître, tout savoir et maîtriser, l'humanité tend vers cette soif absolue de connaissance.

Mais si … si une fois … On peut toujours y croire… L'avons nous manqué ??
Quand pensez vous ?? A vrai dire, nous sommes tous ici sur le forum pour ça, non ?

_________________
Éternel dans l'adversité


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Jeu Juillet 07, 2011 13:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
Je ne sais pas si je vais répondre à ta question... mais j'ai tendance à penser que, et ce ne doit pas être la première fois que je le dis, pour appréhender ce que serait "paranormal" au sens le plus large (disons, ce que échappe à notre compréhension, les phénomènes d'ordre spirituels, immatériels etc... parce que "paranormal" est un terme vraiment trop réducteur et galvaudé à mon sens) il me semble nécessaire de dépasser ce que me semble être une sorte de "réduction anthropique" de la raison et du langage.
Nous ramenons des phénomènes qui nous dépassent à nous-mêmes et à notre propre capacité de compréhension, alors qu'il me semble qu'il faudrait au contraire dépasser nos propres limites pour nous hisser jusqu'à eux, si tant est que cela est possible... possible tout court, possible sans en devenir fou, ou se perdre...
Notre raison, notre vision du monde encadrée par celle-ci, est une sorte de plafond de verre dans notre propre esprit : nos pensons qu'il délimite le champ des possibles mentaux, j'ai tendance à penser pour ma part que cette idée tient du mirage intellectuel destiné à nous rassurer, une sorte de fil d'Ariane...
Sans cela, nous nous sentons perdus et vulnérables, à la merci de toutes les illusions et charlatanismes... et c'est sans doute ce que nous sommes, dans la mesure où nous n'avons jamais appris à penser et à réfléchir autrement...
Nos esprits sont un peu comme des oiseaux en cage dès lors que la porte s'ouvre : soit nous restons à l'abri dans notre cage, là où rien de dangereux ne peut nous arriver, soit nous en sortons, et ou bien nous apprenons à voler, ou bien nous nous écrasons comme des pierres. Devant l'abondance de cadavres sur le sol, l'attitude raisonnable consiste à rester dans sa cage.... mais est-ce l'attitude la plus sage ?
Je n'ai pas forcément la réponse à la question, au fond, c'est une question de choix personnel et de conception de la vie et de ce qui est important et essentiel... mais ce que je trouve dommage, c'est que très souvent ceux qui restent dans leur cage raillent ceux qui tentent d'apprendre à voler, se réjouissent de leur chute, et dès que l'un réussit un vol plané, le dénigrent encore plus parce que leurs ailes à eux ne les portent pas...


De fait, je pense que ce genre de phénomène dont tu parles, c'est probablement produit plusieurs fois, peut-être même qu'il se produit tous les jours et en permanence... sauf que nous ne le "percevons" pas comme tel. Parce que nos paradigmes mentaux sont tels que nous ne pouvons pas le voir...
Notre intellect demande des preuves, de la reproductibilité en effet... Alors que justement, ce genre de "phénomène" (je mets des guillemets, car je ne pense pas que cela soit de l'ordre du phénoménal, c'est au contre de l'ordre du "naturel", sauf que cela ne correspond pas à ce que nous comprenons, nous, de ce qui serait naturel ou pas... ) échappe à la notion de preuve au sens scientifique et matériel, parce que justement il n'appartient pas au domaine matériel tel que nous l'appréhendons.
Et nous en venons à confondre la réalité avec la vérité, la raison et la sagesse, les causes et les effets... nous croyons que le morceau que nous pouvons percevoir de ce que nous appelons réel et le seul réel qui existe, et quand le voile se déchire un peu, plutôt que tirer sur les brèches, nous nous efforçons de le recoudre au plus vite...

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Jeu Juillet 07, 2011 20:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juillet 11, 2009 21:23
Messages: 1337
D'un point de vue purement subjectif, j'analyse la curiosité pour le paranormal de différentes façons. La première est assez péjorative (je m'en excuse car ce n'est pas pour autant un jugement de valeur) et concerne des individus relativement impressionnables faisant preuve d'une très forte émotivité.

Incapables d'appréhender le monde réel avec pragmatisme en acceptant la cruauté et le fatalisme de celui-ci, ces personnes tendent à se rassurer en imaginant un univers parallèle fait d'anges gardiens et/ou d'extraterrestres bienveillants, etc. L'absence de réalité avérée de ces phénomènes les conforte dans leur marginalité, tout comme pour les croyants ("les voies du Seigneur sont impénétrables"), ce qui leur confère un hermétisme dogmatique protecteur, qui les aide à appréhender la vie quotidienne et sa banalité ou sa dureté.

Dans un second temps, des passionnés cultivés vont simplement se pencher sur de tels pseudo-phénomènes avec une curiosité somme toute naturelle, captivés aussi bien par l'inconnu que par le réel. C'est une démarche plus pragmatique et démontrant selon moi une plus grande stabilité mentale. Pour exemple, sur ce forum, il existe de nombreux sujets traitant de phénomènes réels, de découvertes scientifiques étonnantes ou d'animaux impressionnants. La démarche scientifique vise à confronter ces évènements aux supposées manifestations paranormales (exemple : les squelettes de dinosaures pourraient probablement être les dragons que nos ancêtres imaginaient - le rapprochement fait ici témoigne d'une volonté de rationalité).

Bien entendu, l'aspect "rêveur" n'est pas écarté et bon nombre de passionnés rêvent également d'un contact extraterrestre ou d'une vie après la mort, mais dans une attente somme toute logique ou pondérée par la réflexion et non par le folklore, le racolage des charlatans ou l'arbitraire de la religion.

Enfin, je pense qu'il existe une autre démarche, qui considère le paranormal de façon simplement distrayante : le plaisir d'entendre une bonne histoire de fantômes ou de lire un grimoire plein de bêtises rigolotes.

Ces approches se confondent parfois, bien que la première me semble assez définitive.

_________________
Don't hate me caus' I'm beautiful.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Jeu Juillet 07, 2011 21:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 28, 2011 07:17
Messages: 112
Je crois en le paranormal, j'ai vu des choses, mais je dois bien avouer qu'un point me perturbe un peu dans ce que tu dis.

Citation:
On ne doute jamais de la bonne foi d'une personne, elle mentent rarement


J'ai tendance à faire très attention à ce qu'on raconte, et même si je ne le dis pas toujours clairement, je pense que beaucoup de personnes racontent tout simplement des mensonges, enjolivent, exagèrent souvent très largement. Il suffit qu'on propose une théorie rationnelle pour que l'auteur d'un témoin change de version. Par exemple, beaucoup de gens qui pensent avoir des orbs sur une photo vont se mettre à jurer qu'ils n'avaient pas mit de flash, pour dévier l'hypothèse classique de la poussière.

Les gens se mentent parfois eux-mêmes. Parfois juste parcequ'ils ne voient que ce qu'ils veulent voir, mais parfois aussi pour qu'on s'intéresse à eux.

L'ennui, c'est que j'ai moi-même vu des choses, et j'en ai prit sur vidéo. Les premiers commentaires que j'ai eu, c'était dans le genre "Vous ajoutez les bruitages vous-même" ou alors "Vous jouez trop mal". Parfois je me dis que c'est tout simplement impossible de montrer une preuve formelle, il y aura toujours quelqu'un pour te dire que c'est faux et que tu mens...

"Le paranormal, on y croit pas... jusqu'à ce qu'on y croit."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2011 09:26 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
Le paranormal tel que nous le concevons maintenant me semble une simple évolution somme toute rationaliste des croyances, légendes et finalement peurs, que l'homme trimballe depuis des siècles.
Longtemps, jusque très récemment dans certains lieux, finalement, ces phénomènes étaient admis comme faisant partie de notre monde, œuvres de forces inconnues , divinités ou démons selon les cultures. On les craignait mais personne ne cherchait à expliquer ou comprendre ce qu'elles pouvaient bien englober.
Cela pour le commun. Il est à noter que très tôt, et ponctuellement au fil des siècles, on trouvera des érudits, des philosophes, etc, pour dénoncer ces croyances, ou les considérer comme des fadaises.
Le siècles des Lumières et l'évolution progressive des sciences, de la compréhension des éléments, vont petit à petit amener à laisser ces phénomènes dans l'ombre de la religion ou de superstitions, bien que l'on trouve des souverains ou des personnages que l'on supposerait mesurés, très imprégnés de terreurs liées aux spectres (mais sous leur forme culpabilisante ou initiatrice, à l'image du spectre dans Hamlet), ou perméables a la véritable institution que furent les augures et prédictions, héritages de l'antiquité.
Avec l'avènement de la société industrielle, de l'essor des sciences, essentiellement au XIXe, on voit ressurgir l’intérêt pour tout ce qui touche à l'esprit, à, justement, ce que la science que l'on pense alors toute puissante ne peut pas aborder : l'irrationnel. Lequel devient un sujet d'étude en soi dans la bonne société qui va se piquer de fantastique, de communication avec l'au delà, dans un contexte imprégné d'un romantisme parfois macabre et exacerbé.
Notre approche est finalement héritée de cela. On exhume régulièrement des 'affaires' qui n’intéressaient plus personne depuis un bail, on retombe dans le spiritisme, on revoit des fantômes, des poltergeists; des ovnis (lesquels sont en soi un sujet très récent et inhérent à notre époque)
Sans trop de discernement souvent.
A bien chercher du surnaturel, on finit toujours pas en trouver dans l'interprétation que l'on veut faire, on trouve que l'on a "vecu des choses" en ne prenant qu'une part des faits, mais finalement on n'aborde pas vraiment précisément ce domaine. Justement parce qu'il est volatil, subjectif et protéiforme. Qu'il peut s'ancrer dans a peu près tous les domaines de la vie, que le moindre élément peut avoir valeur de signe.
Il y a des témoignages passionnants, troublants, oui, mais pas plus aujourd'hui qu'hier, nous ne pourrons "découvrir" de vérité sur l'au delà, les esprits ou je ne sais quoi.
L'homme à toujours vu des spectres, pensé que ses ancêtres ou défunts "étaient là", a toujours vu des signes, des marques , entendu des bruits la nuit.
Rien n'a jamais confirmé quoi que ce fut en ce domaine bien humain. Cela reste un domaine personnel de pensée, de croyance, et non, à mon sens, un substrat d'éléments quantifiables ou susceptible d'être posé sur une table et disséqué dans le réel.
C'est cette dimension très humaine que je trouve passionnante dans le paranormal...

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2011 12:36 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15141
Très belle analyse du paranormal, Jihem ! :D

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2011 13:12 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
Très bien pour jihem, j'apprécie.

Cependant, je reste persuadé que les phénomènes repris sous le thème de paranormal, sont des faits et émanations d'origine scientifique.

Actuellement difficile à prouver scientifiquement par notre manque de connaissances, nous ne sommes pas encore assez évolués au niveau de nos sciences pour pouvoir trouver et investiguer à ce niveau, mais cela viendra et je pense, apportera beaucoup de réponses, mais il faudra du temps, peut-être des siècles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2011 14:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 30, 2006 16:55
Messages: 3195
Localisation: DEAUVILLE
Très bonne synthèse Jihem ! :wink:

_________________
Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux c'est son gouvernement !

Saint-just.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Ven Juillet 22, 2011 23:18 
Hors ligne

Inscription: Jeu Juin 16, 2011 20:54
Messages: 13
Bonsoir à tous.

C'est la mon premier message, j'espere ne pas etre trop maladroit et ne pas trop sortir du sujet traité.

Ce message s'adresse aux usagers expérimentés de ce forum :

Y aurait il un fait paranormal qui soit vraiment digne d'interet de part la probabilité qu'il existe ? Qui aurait retenu votre attention, qui vous semble troublant ?

Je ne sais pas si j'aurais dût faire un sujet à part et si c'est le cas je m'en excuse par avance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Sam Juillet 23, 2011 01:55 
Excellent Jihem. :D

Roger CHEHET a écrit:
Y aurait il un fait paranormal qui soit vraiment digne d'intérêt de part la probabilité qu'il existe ?


Franchement je pense que si il y a un "fait" de ce genre il ne doit plus rentré dans le sujet du paranormal.

Et si l'on répond a ta question je ne pense pas que la réponse sera très subjectif. :?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Réflexion sur le paranormal
MessagePosté: Sam Juillet 23, 2011 09:31 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
"un fait" non. Mais une multitude de récits, d"observations, de témoignages.
Rien, à l'heure actuelle, ne s'est jamais produit suffisemment publiquement ou collectivement qui aboutisse à la conclusion irréfutable qu'il s'agit bel et bien de la réalité de l'un des domaines englobés par le paranormal.
Par contre, des récits, des observations à priori sans explication rationnelle, il en existe des centaines. Reste que ces relations demandent à être étudiées, comparées et détaillées, car le propre de ces dernières est souvent d'echapper à l'analyse faute d'éléments.
-- Manque de précision
-- Témoignages de seconde (ou plus) main
-- parcellaires (le récit comporte des failles ou est tronqué car trop subjectif)
-- impossibilité de "remonter" le fil du récit, et de trouver les témoins réels
etc

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO