Nous sommes le Mar Décembre 10, 2019 20:22


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: On peut maintenant dater un échantillon d'ADN
MessagePosté: Ven Novembre 26, 2004 13:06 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Citation:
On peut maintenant dater un échantillon d'ADN

Par une nouvelle technique moléculaire, on peut savoir quand un échantillon biologique a été laissé sur les lieux d'un crime.

États-Unis

25/11/2004 - Les tests d'ADN sont de solides preuves admises en cours depuis déjà plusieurs années. Grâce à un peu de sang, de sperme, de salive, de peau, on peut identifier un individu avec une grande assurance. Les avocats de la défense, toutefois, réfutent souvent ces preuves sur la base que l'on ignore depuis quand l'échantillon est sur les lieux d'un crime. L'accusé peut très bien être passé là bien avant ou bien après le méfait.

Ce problème sera bientôt contourné car des chercheurs en biologie moléculaire de l'Université de Virginie Occidentale ont trouvé un moyen de dater les échantillons biologique. Leur nouvelle approche est décrite dans le Journal of Forensic Science International. Les chercheurs se basent en gros sur la vitesse de décomposition de deux types d'ARN de nos cellules, l'ARN messager et l'ARN ribosomal. Ils ont découvert que le premier a un taux de décomposition plus rapide que le second. Sur un échantillon biologique, il suffit donc de mesurer la proportion d'ARN décomposé pour chacun des deux types et on obtient son âge en comparant les deux valeurs.

Les essais préliminaires donne à cette méthode une très grande précision, même après 150 jours. Un tout petit microlitre de sang est suffisant pour mener le test et, selon les auteurs, on pourrait même théoriquement connaître le moment où une empreinte digitale a été laissée sur une surface en analysant les particules de peau qu'elle contient.

Il faudra toutefois d'autres études pour que cet outil soit accepté en cour. On ne sait par exemple pas encore si la décomposition de l'ARN est influencée par les conditions environnementales comme l'humidité, la chaleur ou la lumière. Il va aussi falloir élucider les mécanismes de décomposition de l'ARN car on ne comprend pas encore parfaitement pourquoi les taux diffèrent d'une forme à l'autre.


Source : cybersciences


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Novembre 26, 2004 14:04 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 05, 2004 16:48
Messages: 227
je ne connais pas bien les principes de l'ADN mais j'espère que ça ferait une nouvelle datation archéologique comme le carbone 14 en se basant sur les cadavres qui enferment de l'ADN si infirme soit-il. :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Novembre 26, 2004 14:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mars 31, 2004 10:26
Messages: 927
Localisation: Yvelines (Pres de Paris, en France)
À mon avis, la datation d'ADN, une fois qu'elle sera rodée, sera bien plus précise qu'une datation au carbone 14, même si les deux méthodes ne travaillent pas à la même échelle.

Comme disait DRAGON, on garde une très grande précision même après 150 jours. Le carbone 14, lui, sert à dater des objets qui sont vieux de millions d'années.
Et les échantillons d'os des dinosaures (par exemple) révèlent des fragments d'ADN très abîmés. Bref, le carbone 14 n'est pas prêt d'être supplanté.

_________________
Celle qui porte la vie, porte l'avenir...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Novembre 26, 2004 14:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 02, 2004 17:44
Messages: 902
Localisation: Rouen
Non, malheureusement ce système est loin d'être archéologique (mais super d'un point de vue biologique). Il permet des mesures en terme de délai journalier. D'ailleurs, si 150j sont évoqués, il est probable que la marge d'erreur au delà de 300 j ne permette plus une datation probante. Pour des datations archéologiques, la thermoluminescence est plus adaptées et non soumise à controverse comme le carbone 14 l'est (du fait de sa sensibilité aux radiations nucléaires).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Novembre 26, 2004 20:08 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Ce procédé va surtout servir pour l'élucidation des affaires criminelles et quand ce sera au point, ça va être un fameux atout pour les services de polices. Les mailles du filet vont encore se resserrer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO