Nous sommes le Jeu Octobre 01, 2020 19:52


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 07:59 
Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe

Edgar Poe et Jules Verne , les deux grands écrivains très imaginatifs du XIXème siècle semblent être séparé par un abîme de différences.

ImageImage

L’aîné semble plus taciturne, plus ambigu dans ses textes, son sens de la réalité semble fortement teinté d’un mysticisme dont le fond profond nous échappe. Le français, son cadet (et admirateur, on le verra plus tard) ne s’engagera jamais dans le même registre : rigoureux, précis, non avare de détail dans ces récits, il en devient lourd à force de vouloir être concret et crédible dans tous ses romans…

Ces deux là n’étaient donc pas fait pour se rencontrer et d’ailleurs, ils ne se rencontreront jamais. Normalement, il n’y aurait devoir aucune estime de l’un pour l’autre, tant le genre est différent…

Erreur ! Jules Verne, le petit nantais avide de modernisme et de concret fut un admirateur sans faille du poête bostonien, la terminologie moderne nous ferait donc écrire, pour être dans l’air du temps : un fan ! 8)

Jules n’hésitera pas, près de 60 ans après la mort d’Egar Allan, à écrire une suite à son plus célèbre roman : « les aventures d’Arthur Gordon Pym », une suite qui se voulait être le point d’orgue final et l’achèvement d’une histoire que Poe ne put ou ne sut jamais terminer, sa fin nous laissant sur notre faim.

Image

Le roman vernien, cette suite inspirée par le roman de Poe, s’intitule «Le sphinx des glaces», un de ses derniers romans et aussi un des plus méconnus. (Il parut en feuilleton dans le "Magasine d'Éducation et de Récréation" juste avant la fin du siècle), voir le sujet sur wiki

Image

Verne n’ose pas atteindre ce point culminant de l’imagination qui fit la renommée de l’auteur du « Corbeau ». Il sait, d'ailleurs, qu’il ne le peut pas, alors il transige, il digresse, il fait du «Verne» qui évoque du «Poe»… :P

Et c’est là qu’on atteint le sublime de la littérature transocéanique, car le contraste des deux romans est tout bonnement fabuleux. C’est quasiment la même aventure, les mêmes lieux, les mêmes personnages (Quoique interchangeables) et, pourtant, ce sont deux romans fondamentalement différents. Là où l'américain laisse éclater son délire, le français retient son inspiration et là où le nantais relate au poil près la forme des nuages et la force du vent, le bostonien reste d’une énigmatique imprécision…

- En fait, L’ignorance de Poe sublime la verve de Verne !!
Par delà la mort ils se sont rencontrés, ils se sont confondus le temps d’une aventure scellant génie et admiration, déférence et hommage. L’exemple le plus sublime d’un échange littéraire du XIXème siècle !

Mais abordons maintenant, un aspect inconnu de ces oeuvres.
Ces deux récits totalement délirants évoquent la découverte d’une ile inconnue (voire "mystérieuse" :wink: ) au cœur de l’Antarctique ainsi que les pérégrinations extraordinaires mi-loufoque, mi-tragique de Pym et des deux capitaines Guy.

Malgré des invraisemblances, Poe comme Verne ( plus subtilement pour ce dernier ) ont insisté pour expliquer aux lecteurs que ce récit est purement « véridique ».

Particulièrement le passage qui relate la scène de cannibalisme entre les survivants d’un naufrage qui mangent un de leurs compagnons afin de survivre ( quatre personnes ). Ce passage est la clé du roman de Poe et l’argument principal de Verne. On n’y est pas avare de détail pour en rajouter afin de rendre plus ou moins invraisemblable ce passage peu ragoutant…

Mais… Car il y a un mais…

… Car selon le London Sunday Time cette scène de cannibalisme eut lieu dans des circonstances analogues avec au moins un nom identique que dans le texte du roman de fiction ! Selon le jugement du tribunal de Bristol un homme fut mangé par ses 3 compagnons en dérive devant l’Antarctique (donc quatre, comme dans le roman) et son nom était Richard Parker… Cela se passa en 1881.

Le problème, c’est que le roman de Poe qui relate ces faits fut écrit en 1837 ! Jules Verne fut peut-être au courant car il écrivit la suite en 1893, la seule modification qu’il fit dans sa suite du roman de Poe, c’est le nom de la victime…(En égard pour la famille du cannibalisé ?)

Dingue Non ?

Source « Les phénomènes étranges du Monde » Ed. du Rocher
Sinon lire, bien sur : « les aventures d’Arthur Gordon Pym » E.A Poe 1838 Livre de Poche
Et « le sphinx des glaces » J. Verne 1896 Les Editions du Carrousel


LCB (texte écrit en 2002)


Dernière édition par la chambre bleue le Jeu Août 19, 2010 13:35, édité 5 fois.

Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 08:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4583
Localisation: Sud Ouest
Disons que ça aide à appuyer le côté mystique de Poe.
Après, concernant une affaire de cette époque, je serai curieux de savoir si ce n'est pas tout simplement une affabulation histoire d'alimenter une rubrique quelconque.

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 08:39 
Non !! C'est absolument véridique !! (et connu...)

Le bateau concerné par cet acte de cannibalisme se dénommait "La mignonette" en 1881, le procès eu lieu en 1884 et fut l'objet d'un arrété de la haute cour royal de Justice britannique. Ce fut même curieusement l'objet d'une plaisanterie ("Les porteurs du patronymes Richard Parker seraient ils donc à ce point, apétissant ?"). Poe était tout de même mort depuis plus de 30 ans, et même bien avant la naissance de Richard Parker, d'ailleurs !!

Et vous avez l'explication de toute l'histoire sur la tombe même de Mr Richard Parker.

Image

Mais aussi sur le site de Wiki :
http://en.wikipedia.org/wiki/R_v_Dudley_and_Stephens

Il ne reste plus qu'à savoir si Mr Parker avait lu le roman d'Edgar Poe car il aurait donc eu la curieuse et horrifique coïncidence d'y découvir sa popre mort sous son propre état-civil et dans les mêmes circonstances ! :shock:

L'écrivain américain Alan Vaughan a évoqué cette incroyable coïncidence dans son essai sur les coïncidences (et ce n'est pas une coïncidence ! :lol: )
http://www.amazon.com/Incredible-Coinci ... 0345359720


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 12:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 15, 2009 19:51
Messages: 238
Et bien, c'est une curieuse coïncidence, cela me rappel l'histoire du film "Le nombre 23" avec Jim Carrey. Quoique nous pourrons peut être ajouter Poe à la longue liste des prophètes de mauvaise augure... :lol:

En tout cas merci pour cette anecdote.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 16:07 
"Le nombre 23"... Oui je connais...
Mais le problème, c'est que si on veut faire un effort, on trouve toujours des coincidences. L'exemple de Richard Parker est unique, comme celui du Titan/Titanic, d'ailleurs... mais bon. :?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 16:13 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Non non, comme quoi on peut juste alimenter la légende, comme d'ailleurs c'est le cas avec Lovecraft, par exemple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 16:25 
Hors ligne

Inscription: Mar Mai 26, 2009 12:55
Messages: 1408
En cherchant un peu, on trouve que le nom de Richard Parker est très commun, avant le livre de Poe, il y avait un pirate qui portait ce nom, dans l'état de Virginie où vecu Poe, les richard Parker étaient légions, notammant le juge de l'état de Virginie et son fils connue aussi à l'époque comme juriste en Virginie...simple coincidence!?

_________________
http://landsdsever.com/5167b


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 16:41 
Dans la série des soeurs Parker de caroline Quine, le tonton s'appelle Dick (c'est le diminutif de Richard). Il y eut un Richard Parker archéologue et il me semble que le Monopoly fut inventé par un certain Parker pour amuser son fils, un certain Richard !!

Aucune de ces personnes (à ma connaissance) n'a fini en plat de résistance ! :mrgreen:

Effectivement, Parker est un nom fréquent en pays anglo-saxon. Quant au prénom Richard, aujourd'hui vieillot, il fut assez répandu dans les ces mêmes pays durant les siècles précédents. Il est sur que la coincindence aurait été plus impressionnante si le personnage (et son homonyme) s'était appelé Ramuntcho Barbenzolinetovitchovsky !! :lol: :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 17:42 
Hors ligne

Inscription: Mar Mai 26, 2009 12:55
Messages: 1408
la chambre bleue a écrit:
Dans la série des soeurs Parker de caroline Quine, le tonton s'appelle Dick (c'est le diminutif de Richard). Il y eut un Richard Parker archéologue et il me semble que le Monopoly fut inventé par un certain Parker pour amuser son fils, un certain Richard !!

Aucune de ces personnes (à ma connaissance) n'a fini en plat de résistance ! :mrgreen:

Effectivement, Parker est un nom fréquent en pays anglo-saxon. Quant au prénom Richard, aujourd'hui vieillot, il fut assez répandu dans les ces mêmes pays durant les siècles précédents. Il est sur que la coincindence aurait été plus impressionnante si le personnage (et son homonyme) s'était appelé Ramuntcho Barbenzolinetovitchovsky !! :lol: :lol:



Effectivement, on en résulte à une coïncidence bizarre, ce qui est un pléonasme.

_________________
http://landsdsever.com/5167b


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 17:50 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Pléonasme? certainement pas non.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 17:56 
Hors ligne

Inscription: Mar Mai 26, 2009 12:55
Messages: 1408
chloro a écrit:
Pléonasme? certainement pas non.



Une coincidence est parfois troublante, certainement oui.

http://www.linternaute.com/dictionnaire ... incidence/

_________________
http://landsdsever.com/5167b


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 18:03 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Oui, "parfois", ce que est un jugement de valeur.
est-ce que la définition de la coïncidence inclut cette notion de trouble? Non.
Ce n'est donc pas un pléonasme, CQFD.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 18:14 
Hors ligne

Inscription: Mar Mai 26, 2009 12:55
Messages: 1408
chloro a écrit:
Oui, "parfois", ce que est un jugement de valeur.
est-ce que la définition de la coïncidence inclut cette notion de trouble? Non.
Ce n'est donc pas un pléonasme, CQFD.



Aucun jugement de valeur, une coïncidence n'est pas toujours susceptible d'amener un trouble, sauf quand la coïncidence est très perceptible et parfois amène à s'interroger, mais tu as raison les coïncidences sont extrêmement nombreuses, et porter son attention sur l'une d'elle, particulièrement troublante, fait croire par extension à certains que toutes les coïncidences sont dignes d'un phénomène surnaturel ou quelque peut inexplicable, alors quelle sont juste de simples coïncidences un peu étrange, en moyenne. Et donc certains font de toute coïncidence un rapport avec le "paranormal", ce que tu pourras constater sur ce forum même :wink: cqfd comme tu dis.

_________________
http://landsdsever.com/5167b


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parallèle Jules Verne – Edgar Poe
MessagePosté: Jeu Août 19, 2010 18:21 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Je te rejoins parfaitement là-dessus;)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO