Nous sommes le Lun Juillet 16, 2018 13:38


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La NASA diffuse une image étonnante des premiers instants
MessagePosté: Mer Février 12, 2003 21:57 
Hors ligne

Inscription: Ven Août 02, 2002 08:47
Messages: 745
Localisation: Suisse
La NASA diffuse une image étonnante des premiers instants de l'Univers.

Citation:
WASHINGTON (AFP) - La Nasa a rendu publiques mardi des photos stupéfiantes des premiers moments du cosmos prises par la sonde WMAP, qui confirment que notre Univers est âgé de 13,7 milliards d'années et qu'il n'est composé que de 4% d'atomes de matière.

"Nous avons capturé une image détaillée de l'Univers dans son enfance et, grâce à ce portrait, nous allons être capables de le décrire avec une précision sans précédent", a indiqué Charles Bennett, chef de la mission WMAP au centre spatial Goddard de la Nasa, à Greenbelt (Maryland).

Ces images étonnantes de l'Univers "bébé", lorsqu'il n'avait que 380.000 ans, ont été prises par la sonde WMAP (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe) lancée le 30 juin 2001 de Cap Canaveral (Floride).

Sur orbite autour du point dit de Lagrange 2 (L2), à 1,5 million de km de la Terre, la sonde avait pour mission de dresser une cartographie de l'Univers en mesurant avec une précision d'un millionième de degré Kelvin les infimes fluctuations de température (anisotropies) présentes dans l'Univers 400.000 ans après le Big Bang, l'explosion à l'origine de l'Univers. Elle livre aujourd'hui ses premières images.

Selon la théorie du Big Bang, énoncée en 1931 par Georges Henri Lemaître, astrophysicien et mathématicien belge, reprise en 1948 par Georges Gamow, physicien américain d'origine russe, l'Univers serait issu de l'explosion d'un "atome primitif" entré en expansion de façon cataclysmique il y a environ 14 milliards d'années.

De cette explosion initiale, il reste une trace fossile émise environ 300.000 ans après, lorsque l'Univers baignait dans un gaz chaud, une sorte de "soupe primordiale" chauffée à 2.725 degrés Kelvin (2.541 degrés Celsius).

Cette "lumière" nous est parvenue sous la forme d'un rayonnement radio à micro-ondes, appelé "fond diffus cosmologique". C'est ce rayonnement fossile, qui a mis plus de 13 milliards d'années à nous parvenir, qu'a capturé la sonde WMAP en observant pendant 12 mois la voûte céleste dans ses moindres recoins.

Or, en mesurant avec précision les fluctuations infinitésimales de température de cette "lumière" initiale que l'on croyait homogène, elle a pu détecter des grumeaux de matière, ancêtres des galaxies actuelles.

Une des plus grandes surprises révélées par ces images réside dans la découverte que les premières étoiles à briller dans l'Univers se sont "allumées" environ 200 millions d'années après le Big Bang, bien plus tôt qu'on ne le pensait jusqu'à présent.

De plus, ce nouveau portrait de l'enfance de l'Univers permet de placer précisément son âge à 13,7 milliards d'années avec une marge d'erreur étonnamment faible de 1%.

"Ces données sont solides, une vraie mine d'or", s'est réjoui Charles Bennett.

Pour l'équipe de scientifiques de la mission WMAP, ces découvertes confortent la théorie du Big Bang et celle dite de l'inflation, selon laquelle la naissance de l'Univers a été suivie d'une forte et rapide expansion.

Ils ont aussi pu déterminer que le cosmos contenait 4% d'atomes de matière, 23% d'une matière non lumineuse inconnue appelée "matière noire" et 73% d'une "énergie sombre", dont le rôle reste mystérieux mais dont on pense qu'elle agirait comme force anti-gravitationnelle.

"Ces chiffres représentent un tournant dans la façon dont nous voyons l'Univers, un tournant pour la cosmologie", a souligné une responsable de la Nasa, Anne Kinsey.

Sorte de thermomètre géant de 3,8 mètres de haut sur cinq de large pour un poids de 840 kg, la sonde MAP, rebaptisée par la Nasa "Wilkinson MAP", ou WMAP, en l'honneur d'un membre de l'équipe décédé, l'astronome de l'Université de Princeton David Wilkinson, est une merveille de technologie.

Elle est équipée deux réflecteurs primaires et deux secondaires, ainsi que des récepteurs de micro-ondes différentiels, qui lui assurent une précision inégalée.

Sa mission d'observation, d'un coût de 145 millions de dollars, doit se poursuivre pendant encore trois ans.


Plus d'informations: Nasa - La mission WMAP (anglais): http://map.gsfc.nasa.gov/m_mm.html

_________________
~ Unreal-X ~


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO