Nous sommes le Lun Août 21, 2017 16:49


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Ven Avril 30, 2010 23:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1023
Citation:
Les moines fantômes de Souvigny

Souvigny est située dans le département de l'Allier. Vers l'an 900, le premier duc de Bourbon y fonda un couvent de Bénédictins. L'église qui a survécu au monastère est un monument dont les caveaux renferment les tombeaux des Sires de Bourbon.

À Souvigny, se trouve également « Le Prieuré », une vieille bâtisse construite au XVIIe siècle qui abrita une importante communauté religieuse jusqu'à la Révolution.

Entre 1955 et 1960, elle fut le théâtre d'un phénomène de hantise qui reste l'un des plus troublants de l'histoire du paranormal.

Dans son livre : « Médiums et fantômes », le professeur Robert Tocquet (Président de l'Institut Métapsychique International en 1982) reviendra en détails sur les évènements qui sont survenus dans « Le Prieuré ».

Les premières apparitions du fantôme de Souvigny

Le 6 juillet 1955, une femme (Madame V...) accompagnée de ses deux enfants emménagent dans la vieille bâtisse.

La nuit du 10 juillet alors qu'elle s'apprête à s'endormir dans « la chambre des prieurs », Madame V... distingue dans l'obscurité une silhouette qui pénètre lentement dans la pièce. Mince et de toute petite taille (à peine 1m50 d'après la description de Madame V…), cette silhouette constituée d'une vapeur floue et incertaine ressemble à un moine. Le fantôme gagne alors la cheminée pour s'y mettre à genoux et prier. Il se prosterne à trois reprises avant de quitter la chambre.

Il y eut également une autre apparition pendant la nuit du 13 au 14 juillet : le fantôme (ou plutôt le moine fantôme) se manifestera dans la même pièce, après avoir ouvert délicatement la porte. Il s'agenouillera devant la cheminée et priera après avoir imploré Dieu. Mais pour la première fois depuis le début des apparitions, le moine s'adresse directement à Madame V... : « Que faites-vous ici, pourquoi êtes-vous ici ? » Madame V... lui retourne la question. D'une voie profonde, le moine répond qu'il prie dans cette bâtisse depuis plusieurs siècles pour « effacer » les nombreux crimes qui ont été commis au nom de la religion. Il évoque ensuite la mémoire d'un prisonnier, mort de faim et de froid dans l'obscurité d'un cachot, situé à proximité du couvent. En proie à un réel sentiment de culpabilité, il ira jusqu'à demander à Madame V... de donner à boire au prisonnier.

Le fantôme de Souvigny se manifestera à maintes reprises dans « la chambre du Prieur », la bibliothèque ou le hall de la maison. Il exigera le remplacement d'une statue brisée de la Vierge (en indiquant exactement l'endroit où elle se trouve). Il invitera également Madame V... à effectuer des recherches afin de retrouver des vieux parchemins dont il ne révélera jamais la nature.


L'entrée du Prieuré de Souvigny dans l'Allier
Un deuxième fantôme se manifeste


Alors que la famille semble s'être habituée aux apparitions et autres requête du moine, un nouveau fantôme va venir troubler les esprits.

L'apparition a lieu le matin dans la chambre des prieurs. Un froid intense envahit la pièce, le sang de Madame V... se glace. Tétanisée par la peur, elle est incapable de faire le moindre geste ou de prononcer le moindre mot. Une silhouette s'approche... Elle est différente, plus grande, plus austère. Le fantôme semble porter la mitre et la chasuble d'un évêque. Avant de s'éclipser, d'un ton autoritaire, il exige le départ de Madame V... : « Allez-vous en, cette maison n'est pas la vôtre ! ».

Ce sera la seule et unique visite du fantôme aux allures d'évêque dans le Prieuré.

Il faut photographier et toucher les fantômes

Malgré cette apparition inquiètante, Madame V... ne cède pas à la peur et décide de contacter le professeur Robert Toquet, éminent spécialiste des phénomènes paranormaux. Le futur directeur de l'IMI (1982) conseille à la famille de prendre une photographie et si possible d'entrer en contact physique avec les entités en présence.

Le 26 octobre 1959, Madame V... parvient à prendre un cliché pour le moins convaincant. Cinq semaines plus tard, elle réussit cette fois, à toucher de sa main le fantôme qui au premier contact s'évapore. Dans les heures qui suivent Madame V... ressent de violentes douleurs. D'étranges marques de brûlures apparaissent sur ses mains. Elle en portera d'ailleurs les stigmates pendant plusieurs mois.
Le 27 mars 1960, dans une dernière apparition, le moine fantôme du Prieuré supplie Madame V... de l'aider à retrouver la paix : « J'ai laissé martyriser et mourir un homme. J'ai eu les mains coupées et j'ai été jeté dans une fosse commune avec d'autres religieux, entre l'église et le prieuré. Je vous en prie, faites sur moi de grands signes de croix, aspergez-moi d'eau bénite. » Madame V... s'exécute en respectant la volonté du moine qui dans un dernier souffle, disparaît Définitivement.

Les apparitions des fantômes de Souvigny furent recensées pendant cinq ans. Aucun des précédents propriétaires ne signala leur présence. Pourquoi ne se sont-ils pas manifester plus tôt ? La question reste aujourd'hui encore sans réponse.


De même on peut lire sur le site "France secret":

Citation:
On peut voir à Souvigny, bourgade de l'Allier où reposent les premiers ducs de Bourbon, une vénérable bâtisse du XVIIe siècle appelée le « Prieuré », en raison du fait qu’elle était la maison du prieur d'une importante communauté religieuse implantée là jusqu'à la Révolution.
Celle-ci fut, de 1956 à 1960, le théâtre d'étranges événements, alors relatés par la presse, et qu'étudia le professeur Robert Tocquet, éminent spécialiste du paranormal, membre de l'Institut métapsychique international, en son livre Médiums et Fantômes.
En juillet. 1956, Mme V... et ses deux fils, Jean et Gaston, alors respectivement âgés de 21 et 30 ans, s'installent au « Prieuré ».
Dans la nuit du 10 au 11 juillet, Mme V... dans sa chambre, dite « chambre du prieur », vient d'éteindre la lumière lorsqu'elle distingue, dans l'obscurité, la forme d'un moine recouvert d'un capuchon pénétrant lentement dans la pièce. La silhouette, haute d'un mètre cinquante, très mince, voire décharnée, semble faite d’une sorte de vapeur floue, incertaine et comme luminescente...
Le fantôme gagne la cheminée devant laquelle il tombe à genoux. Là, les mains jointes, il se prosterne trois fois avant de quitter la chambre par la porte d'un petit cabinet attenant.
Dans la nuit du 13 au 14 juillet, le moine fantôme se manifeste une seconde fois dans la « chambre du prieur », après en avoir ouvert doucement la porte. Il s'agenouille de nouveau devant la cheminée, frappe par trois fois de son front le parterre de marbre tout en se lamentant et implorant Dieu.
Puis se tournant vers Mme V... il s'adresse pour la première fois à elle en lui demandant ce qu'elle fait là. Mme V..., ne perdant pas sa répartie lui retourne la question. Le moine répond alors d'une voix profonde qu'il prie dans cette demeure depuis des siècles pour effacer ses péchés et réparer les torts qu'il a causés en tolérant des crimes commis au nom de Dieu et de la religion. Il évoque ensuite le souvenir d'un prisonnier enfermé dans un cachot situé à proximité du réfectoire du couvent… en demandant à Mme V... si elle lui a donné à boire... Il raconte enfin l'histoire de cet homme, mort de faim et de soif dans l’obscurité glacée de ce cachot, et, en faveur duquel, par lâcheté, il n'était pas intervenu...
Le spectre de Souvigny, en quatre ans, se manifeste de la sorte plusieurs dizaines de fois à la famille V... Un jour, il demande que la statue brisée d'une Vierge soit replacée dans sa niche, indiquant l'endroit exact où elle se trouve alors enfouie. Tel autre jour il apparait dans la bibliothèque ensoleillée, derrière la fenêtre de la « chambre du prieur », ou bien encore dans le hall où il disparait au beau milieu d'un mur. Parfois encore, il implore que les V... entreprennent des recherches pour retrouver des parchemins dont il refuse pourtant de révéler pas la nature.


Un extrait du témoignage de Mme V...:
Citation:
« Que s'est-il passé, écrit-elle, depuis cette nuit du 10 juillet 1955, où, pour la première fois, j'ai vu se glisser dans ma chambre une ombre floue, formée de brouillard opaque, derrière laquelle il semblait y avoir une lumière ?
Cette ombre, de forme humaine, portait une longue robe et une pèlerine et avait la tête recouverte d'un capuchon. L'ombre s'est avancée lentement vers moi. Saisie de frayeur, je me suis assise sur mon lit, le dos collé au mur, la gorge sèche. J'étais glacée, et, cependant, je suais. J'ai voulu me lever, appeler, mais aucun son n'est sorti de ma gorge : une terreur indescriptible me tenait clouée là où j'étais.
L'ombre s'est avancée jusque devant la cheminée puis s'est agenouillée et j'ai alors entendu le bruit de ses genoux rencontrant le parquet. Elle s'est prosternée trois fois, les mains jointes, dans un geste d'imploration. Après être restée longtemps agenouillée, elle s'est prosternée de nouveau trois fois, s'est relevée lentement et s'est dirigée vers la porte donnant sur un petit cabinet qui se trouve au pied d'une alcôve. Quelques secondes ont passé puis j'ai entendu nettement comme la chute d'un corps sur le carrelage du cabinet.
Mon trouble était indescriptible, mon coeur battait à se rompre, tout mon sang affluait à mes tempes. Mais, heureusement, le jour finit par se lever, ce qui me permit de descendre dans le parc : tout était si calme par ce radieux matin d'été que je me suis alors demandé si je n'avais pas rêvé, si je n'avais pas été le jouet d'un cauchemar ou d'une hallucination. ».......

Cette affaire est l'une des histoires de fantômes les plus connue de france, et à l'époque elle fit la une des journaux. Mais je ne sais pas si d'autres témoins que Mme V... existent, si vous voulez voir sur le net pour compléter le sujet, si le coeur vous en dit...
Une photo prise à Souvigny, mais je ne pense pas que cela soi la photo prise à l'époque, si quelqu'un la retouvait sur le net, moi je n'est pas trouvé:


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Dernière édition par Valguard le Sam Mai 01, 2010 00:20, édité 6 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Souvigny et ses fantômes.
MessagePosté: Ven Avril 30, 2010 23:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 23, 2010 23:45
Messages: 30
Localisation: Saint-Quentin
La photo est troublante en effet, reste à savoir si elle n'a pas été retouchée ou s'il ne s'agirait pas d'un effet d'optique...

_________________
[size=150]Si Dieu a fait l'homme à son image, ben il doit avoir une sale gueule à la base.[/size]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 00:26 
Hors ligne

Inscription: Ven Novembre 06, 2009 11:06
Messages: 627
Heu... j'ai un peu de mal à voir autre chose qu'une brume, là en fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 00:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 23, 2010 23:45
Messages: 30
Localisation: Saint-Quentin
Bah mon imagination me fait distinguer des formes dans cette brume, un peu comme des moines encapuchonnés.Mais bon il ne s'agit que de mon imagination...

_________________
[size=150]Si Dieu a fait l'homme à son image, ben il doit avoir une sale gueule à la base.[/size]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 01:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1023
C'est une photo prise bien après les faits qui remontent dans les années 50-60, ce n'est pas le cliché pris par Mme V..., que je n'ai pas réussi à trouver. Si quelqu'un est un as de la recherche sur internet ou s'il a plus de chance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 02:42 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mars 25, 2010 02:10
Messages: 28
bonjour à tous je suis nouveau sur ce forum et une question me trotte dans la tête depuis pas mal de temps: comment ce fait-il que les apparitions s'expriment dans un langage moderne?Ne serais-ce pas plus logique que le moine (dans ce cas la)s'exprime dans un vieux français ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 08:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
j'ai beau regarder avec la meilleure volonté du monde tout ce que je vois c'est de la brume.

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 09:18 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9539
Localisation: Alsace
Et pour cause, puisque ce n'est pas la photo officielle. Celle-ci a soit été prise à un moment où la brume était particulièrement présente, soit il s'agit d'un simple montage photographique.

Voici la véritable photo prise en 1955. Excusez-moi pour sa qualité médiocre, mais j'ai rephotographié le cliché à partir d'une photo déjà existante :P

Image

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 09:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 13:09
Messages: 1789
Localisation: Lot et Garonne
Voici la photo plus nette.
http://www.pixyup.com/uploads/011020384bdbe456e8d41.jpg

Image

_________________
« Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez.»


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Sam Mai 01, 2010 10:28 
Hors ligne

Inscription: Mer Mars 03, 2010 12:31
Messages: 98
Citation:
Les apparitions des fantômes de Souvigny furent recensées pendant cinq ans. Aucun des précédents propriétaires ne signala leur présence. Pourquoi ne se sont-ils pas manifester plus tôt ? La question reste aujourd'hui encore sans réponse.


Peut-être parce qu'à ce temps là il ne savait pas encore truquer les photos ? :mrgreen: ...

Non soyons sérieux, ce que je trouve bizarre c'est que toute les apparitions ce font la nuit et surtout dans le cas de Mme V... Dans son lit... Elle connaissait surement la légende avant... Et comme elle le dit elle même, ce n'est peut-être qu'une hallucination...

Citation:
C'est une photo prise bien après les faits qui remontent dans les années 50-60, ce n'est pas le cliché pris par Mme V..., que je n'ai pas réussi à trouver. Si quelqu'un est un as de la recherche sur internet ou s'il a plus de chance...


Bizarre, elle dit qu'elle était pétrifiée de peur et elle aurait prit un cliché ? Mouais mouais, je trouve ça bizarre... :mrgreen:

Quand à la photo, j'ai du mal à me repérer, le fantôme est dans un escalier si j'ai bien comprit ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 01:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1023
Merci beaucoup Linele et haakor pour la photo! :P

Il m'a l'air bien matériel pour un fantôme...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 08:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
Supercherie alors?

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 09:55 
Hors ligne

Inscription: Mer Mars 03, 2010 12:31
Messages: 98
Citation:
Il m'a l'air bien matériel pour un fantôme...


C'est bien ce qui m'a semblé alors :D . Moi aussi je sais m'habiller comme un moine et me prendre en photo, avec le noir et blanc et la qualité on y voit que du feu :mrgreen: .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 13:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Novembre 18, 2008 17:53
Messages: 247
" j'ai vu se glisser dans ma chambre une ombre floue, formée de brouillard opaque, derrière laquelle il semblait y avoir une lumière ?"

c'est exactement ce que j'ai vu aussi (mais c'était une autre entité)
brouillard opaque


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 13:34 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9539
Localisation: Alsace
Valguard a écrit:
Merci beaucoup Linele et haakor pour la photo! :P


Il n'y a pas de quoi :wink:

Valguard a écrit:
Il m'a l'air bien matériel pour un fantôme...


C'est ce que je m'étais dit aussi en voyant le cliché pour la première fois. Mais il ne me semble pas que la photo avait été considérée comme étant truquée.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 15:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1023
Il faut aussi penser qu'à l'époque, truquer une photo était beaucoup moins facile que maintenant, se qui pourrait expliquer d'un autre côté que le moine n'a pas l'air "nébuleux", comme dans les photos de fantômes de maintenant. Alors, trucage? Je ne sais pas si d'autres témoins que Mme V... ont vu des choses aussi à Souvigny, ni qui est l'auteur de la première photo (couleur) que je montre au début.
Tout cela me paraît quand même un peu "romancé", non?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 15:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
Je pense que l'on va tous rester dans le doute c'est du 50 50.

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Dim Mai 02, 2010 21:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 13:09
Messages: 1789
Localisation: Lot et Garonne
Valguard a écrit:
Merci beaucoup Linele et haakor pour la photo! :P
Il m'a l'air bien matériel pour un fantôme...


Quand on peu rendre service :D

Pour moi, cette photo ma toujours fait penser à une statue prise de dos.

_________________
« Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez.»


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Lun Mai 03, 2010 09:46 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9539
Localisation: Alsace
Valguard a écrit:
Il faut aussi penser qu'à l'époque, truquer une photo était beaucoup moins facile que maintenant


Disons qu'il existait d'autres moyens tout aussi efficaces, et qui fonctionnaient très bien également. Quand on y regarde d'ailleurs de plus près, certaines photographies prises à l'époque (si on part du principe qu'elles sont truquées) reprennent bon nombre d'artefacts que nous retrouvons aujourd'hui sur de prétendues photos de fantômes. Il suffit par exemple de regarder ce topic consacré à la dame blanche de Raynham Hall pour s'en faire une idée. Le cliché avait été pris en 1936, et on retrouve bien cet aspect brumeux propre à l'idée que l'on se fait des esprits : photo-de-fantome-la-plus-celebre-authentique-ou-truquee-t18468.html

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Lun Mai 03, 2010 21:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 03, 2010 20:46
Messages: 158
Localisation: Tours (37)
Citation:
bonjour à tous je suis nouveau sur ce forum et une question me trotte dans la tête depuis pas mal de temps: comment ce fait-il que les apparitions s'expriment dans un langage moderne?Ne serais-ce pas plus logique que le moine (dans ce cas la)s'exprime dans un vieux français ?

Visiblement, une seule personne a noté cette incohérence qui me saute pourtant aux yeux à la lecture de cette histoire: à moins d'admettre que ces apparitions ont une forme de communication basée sur la télépathie (à défaut d'un meilleur terme), je ne vois pas comment elles pourraient communiquer dans une langue contemporaine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mar Mai 04, 2010 08:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 29, 2007 07:15
Messages: 171
Localisation: Corsica
Pour l'histoire du langage je sais pas si c'est une très grande incohérence, car si je ne me trompe bien dans ces récits il n'y a aucune citation de "l'entité" vue par Madame V... Et puis je pense qu'elle pouvait un peut comprendre le Vieu Français, ce n'est pas si dure que ça, c'était proche du latin et des autres langues latines (italien, corse, espagnol...). Il y a même des livres que les professeurs de français donnent à lire qui sont un peut en Vieu Français donc à cette époque là je pense qu'ils comprennaient.

Pour en revenir à la photo, je trouve que c'est une photographie un peut troublante, bon après si on se met du côté des sceptiques on pourrait dire qu'elle pris un homme qui s'est déguisé en moine pour la photo.

P.-S. : Quand j'ai vu que c'était une des histoires les plus connues de France je suis resté un peut ébetté car je n'avais jamais entendu parlé de ce témoignage.

_________________
On ne sait pas si les fantomes existe mais on les chasse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mar Mai 04, 2010 08:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 29, 2006 15:01
Messages: 44
Oulha ça fait vraiment longtemps que je ne me suis pas connectée sur ce forum!

Salut à tous!

Je voulais juste apporter mon avis par rapport à ceux qui ont dit que le "fantôme" leur paraissait bien matériel.
Pourquoi un fantôme ne pourrait t'il pas être ou paraitre matériel justement???

J'ai été témoin il y a quelques années (et je n'étais pas seule) d'une "apparition" en plein jour je précise. Il était à vu d'œil tout ce qu'il y a de plus matériel.
Certains fantôme laisse bien trainer des odeurs derrière eux alors pourquoi devraient t'ils forcément être quasiment invisible? Pour l'odeur c'est du vécu aussi...

Pour ce qui est de la première apparition que j'ai vu j'avais ouvert un topic à l'époque de mon inscription sur ce site et j'avais demandé à le supprimer par la suite. :oops: Je sais que question crédibilité je suis pas au top.
Je suis sûre et certaine de ce que j'ai vu notamment parce que je l'ai reconnu mais aussi par rapport à son style vestimentaire qui était de l'époque. On était 5 témoins.
J'avais fait supprimer le topic car j'avais trop de questions et que je ne voulais pas trop en dire car le lieu et la personne de l'apparition sont "connus" et que je ne voulais pas spécialement l'ébruiter. Allez savoir pourquoi... :roll:
Bon bref je vais me faire taper dessus mais pour en revenir au sujet de base :

Pourquoi un fantôme ne pourrait t'il pas se "matérialiser"?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mar Mai 04, 2010 12:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
Finalement c'est quoi alors fantomes, légende urbaine ou canulard?

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mar Mai 04, 2010 14:37 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9539
Localisation: Alsace
Dans l'absolu j'aurai personnellement tendance à penser à une éventuelle légende urbaine.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mar Mai 04, 2010 18:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 03, 2010 20:46
Messages: 158
Localisation: Tours (37)
Si le témoignage est vrai à 100% et que les photos le sont aussi, cela nous amène à deux conclusions qui semblent épaissir le mystère:
1. les fantômes et apparitions sont capables d'émettre des sons articulés et d'avoir des interactions avec les vivants.
2. les fantômes (au moins ceux de ce lieu) renvoient la lumière puisqu'ils apparaissent sur des photos.
A la rigueur, ça donne le vertige quand on y réfléchit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mer Mai 05, 2010 08:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8487
Localisation: Essonne
Dragonapalm a écrit:
1. les fantômes et apparitions sont capables d'émettre des sons articulés et d'avoir des interactions avec les vivants.

C'est surtout, à mon avis (je n'y avais pas pensé avant de lire ton message en fait :mrgreen: ), que s'ils sont capables de répondre verbalement à des questions posées, alors ils sont encore capables de réflechir et d'avoir leur libre arbitre.

Donc, non seulement il leur faudrait des cordes vocales, mais en plus que leur cerveau (ou du moins l'énergie de leur cerveau) soit actif, non ? Sinon, ils ne pourraient que revivre une scène indéfiniment. Mais là, la dame a communiqué avec...

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mer Mai 05, 2010 18:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1023
Je me souviens avoir vu, dans un obscur livre sur les phénomènes paranormaux, que les fantômes pourraient très bien utiliser le psychisme des témoins, utiliser leurs cerveaux, en fait, pour pouvoir être vu et projeter l'image d'eux-même par l'intermédiaire de ce cerveau: cela expliquerait leur "polyglotisme": ils peuvent parler et se faire comprendre du témoin car il utilise leur cerveau, et donc, leur connaissance des langues: un fantôme français apparaîssant à un anglais pourrait très bien se faire comprendre en parfait anglais, car il communique son message en utilisant le psychisme du témoin. Il sadapte, en fait. Le témoin croit comprendre un message verbal, alors que c'est plus une impression, un sentiment, des pensées, parfois précises, qui s'insinuent dans le cerveau, les récepteurs, du témoin. Mais, bon, c'est une théorie fumeuse comme une autre, il n'y a aucunes preuves.
Et puis, si c'est une projection du cerveau sous l'influence d'un esprit, comment se fait-il qu'on est des photos? Le cerveau serait-il capable de produire des images renvoyant des photons? Toutes les photos de fantômes seraient-elle des canulards?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mer Mai 05, 2010 18:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
Si cela est vrai les fantômes peuvent nous manipuler alors? :roll:

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Mer Mai 05, 2010 20:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 03, 2010 20:46
Messages: 158
Localisation: Tours (37)
Cette histoire de fantômes faisant appel au cerveau des témoins et pouvant brouiller leurs sens se retrouve parfois dans les histoires fantastiques. C'est une idée qui se tient quand on y pense. Par contre cela veut dire qu'il s'agit d'interactions qui ne font pas appel aux sons, à la lumière ou à tout autre perception purement sensorielle. Donc effectivement, si une apparition ne se fait que "dans la tête" du témoin, elle ne devrait apparaître ni sur les photos, ni sur les vidéos ni sur les bandes magnétiques (à l'époque de nos bonnes vieilles k7, c'était un sport assez courant d'essayer d'enregistrer les conversations de l'au-delà sur magnétophone).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les moines fantômes de Souvigny.
MessagePosté: Jeu Mai 06, 2010 08:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8487
Localisation: Essonne
Oui mais comment expliquer le fait que les sois-disant fantômes de Souvigny, par exemple, puissent tenir un semblant de conversation avec la dame ? Qui dit conversation, dit conscience et donc, cerveau. Sauf que leur cerveau est à l'état de poussière depuis un bail.

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO