Nous sommes le Mer Septembre 30, 2020 03:14


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le génome de l'homme de Néandertal reconstruit
MessagePosté: Mar Juin 26, 2007 22:14 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13117
Localisation: Genève
Citation:
Des chercheurs européens pensent pouvoir reconstruire le génome complet de l'homme de Néandertal

WASHINGTON (AP) - Des chercheurs européens qui étudient l'ADN de l'homme de Néandertal pensent être capables de reconstruire un génome complet de ce lointain cousin de l'homme moderne.

L'équipe de chercheurs de l'Institut Max-Planck d'anthropologie évolutive à Leipzig, en Allemagne, espère également reconstruire le génome du mammouth et celui de l'ours des cavernes. Leurs découvertes sont publiées cette semaine dans l'édition en ligne des Annales de l'Académie nationale des Sciences (PNAS).

Le débat fait rage depuis plusieurs années sur la relation entre les Néandertaliens et l'homme moderne. Certains chercheurs pensent qu'ils ont simplement été remplacés par ce dernier, alors que d'autres estiment qu'ils ont cohabité. Le séquençage du génome des Néandertaliens, qui ont vécu en Europe jusqu'à il y a environ 30.000 ans, pourrait apporter des réponses.

Au cours des recherches sur l'homme de Néandertal, l'ours des cavernes et le mammouth, la majeure partie de l'ADN recueilli l'a été sur des micro-organismes ayant colonisé les tissus après la mort, soulignent les scientifiques. Ces derniers ont cependant pu identifier une partie de l'ADN de l'animal d'origine, ce qui a permis au responsable de recherche Svante Pablo et à ses collègues de déterminer la manière dont il s'était décomposé au fil des ans.

Les chercheurs ont également mis au point des procédures pour empêcher que leurs échantillons ne soient contaminés par l'ADN des humains travaillant dessus. "Nous pensons qu'il sera techniquement possible d'obtenir une séquence fiable du génome de Néandertal", soulignent Svante Pablo et son équipe.

Ils expliquent que le problème des zones endommagées de l'ADN pourrait être surmonté en utilisant une quantité suffisante de génome néandertalien provenant de différents individus. Ainsi, la totalité du génome pourrait être déterminée.

Pour l'anthropologue Richard Potts, du Smithsonian's National Museum of Natural History (USA), il s'agit d'une "étude technique très importante sur le délabrement de l'ADN". Ils ont "tenté de répondre à des questions importantes sur la possibilité de séquencer de l'ADN ancien", a souligné le chercheur, qui n'a pas participé à l'étude.

Quant à Milford Wolpoff, anthropologue à l'Université du Michigan, il ne croit pas que les scientifiques disposent d'ADN en quantité suffisante pour achever leurs travaux. AP


http://fr.news.yahoo.com/25062007/5/des ... et-de.html

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 26, 2007 23:16 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Bonne nouvelle.

Ca permettra de préciser la place exacte que tenaient les Néanderthaliens dans l'arbre phylogénétique du genre Homo, et de savoir s'il s'agissait bien d'une espèce indépendante de l'Homo Sapiens (comme le pensent actuellement les chercheurs) ou d'une sous-espèce.
A partir de cela, on pourra déterminer clairement si oui ou non, une hybridation entre les deux espèces était possible... et donc valider/rejetter les hypothèses qui expliquent leur disparition par une "dilution" de la population néanderthalienne au sein de la population Homo sapiens.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le génome de l'homme de Néandertal reconstruit
MessagePosté: Sam Février 14, 2009 18:06 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13117
Localisation: Genève
Citation:
Des chercheurs ont achevé une ébauche du séquençage du génome du Néandertal

Un groupe de généticiens et d'anthropologues européens et américains ont achevé une ébauche du séquençage du génome de l'homme de Néandertal, plus proche ancêtre de l'humain moderne, selon une communication présentée jeudi.

Le séquençage complet du génome du Néandertal apportera un éclairage sur l'évolution de cet hominidé éteint il y a environ 30.000 ans et celle de l'humain d'aujourd'hui.

Ces travaux devraient aussi permettre d'identifier les changements génétiques qui ont permis aux premiers humains de quitter l'Afrique pour rapidement se répandre dans le reste du monde, un processus qui a commencé il y a environ 100.000 ans.

Des anthropologues et généticiens de l'Institut Max Planck en Allemagne et de la firme 454 Life Sciences Corp, une filiale du groupe suisse Roche basée aux Etats-Unis, ont séquencé plus d'un milliard de fragments d'ADN extraits de trois fossiles de Néandertal retrouvés en Croatie.

Pour ce faire, ils ont utilisé de nouvelles techniques élaborées spécialement pour ce projet conduit par le professeur Svante Pääbo, directeur du département d'anthropologie génétique de l'Institut Max Planck.

Les deux groupes de chercheurs ont séquencé au total plus de trois milliards de paires de base d'ADN de Néandertal permettant de produire plus de 60% du génome entier de cet hominidé.

Leurs travaux sont présentés simultanément en Allemagne et à Chicago au premier jour de la conférence annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS).

Ces séquences d'ADN peuvent désormais être comparées aux génomes déjà séquencés de l'humain et du chimpanzé, ce qui devrait permettre de se faire une première idée de la manière dont le génome du Néandertal différait de celui des hommes d'aujourd'hui.

Le professeur Pääbo a formé un consortium de chercheurs dans le monde pour aider à analyser le génome du Neandertal, dont les résultats seront publiés cette année.

Ils se concentreront sur un grand nombre de gènes présentant un intérêt tout particulier dans l'évolution récente de l'humain, dont le gène FOXP2 qui joue un rôle important dans la parole et le langage chez l'homme d'aujourd'hui.

Ces chercheurs examineront aussi les gènes Tau locus et microcephalin-1 impliqués respectivement dans le vieillissement du cerveau et son développement.

Des variantes de ces deux gènes trouvés chez des hommes modernes avaient laissé penser qu'ils ont été hérités du Néandertal.

Les résultats préliminaires indiquent que le Neandertal a très peu contribué à ces variations génétiques chez la population humaine contemporaine.

La majorité du séquençage vient des ossements fossilisés du Néandertal retrouvés dans la caverne de Vindija, en Croatie.

Pour vérifier si les caractéristiques génétiques de ce Néandertal sont typiques de celles d'autres Néandertal, ces chercheurs ont également séquencé plusieurs millions de paires de base d'ADN d'autres fossiles de Néandertal découverts sur d'autres sites.

Le professeur Javier Fortea d'Oviedo, en Espagne, a obtenu des fragments d'ossements fossilisés d'un Néandertal de 43.000 ans mis au jour à El Sidron tandis que Lubov Golovanova de Saint-Petersbourg, en Russie, a séquencé des paires de base d'ADN d'ossements fossilisés datant de 60 à 70.000 ans trouvés dans le Caucase.

En 2008, des chercheurs de l'Institut Max Planck avaient réussi à séquencer la totalité du génome mitochondrial --l'ADN transmise par la mère-- d'un Néandertal vieux de 38.000 ans, une étape pour le séquençage de la totalité du génome de cet hominidé.


http://fr.news.yahoo.com/2/20090212/tsc ... 8aa_1.html

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le génome de l'homme de Néandertal reconstruit
MessagePosté: Sam Février 14, 2009 19:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 27, 2007 01:14
Messages: 127
Des titres bien accrocheurs pour pas grand chose "Le génome de l'homme de Néandertal reconstruit", on pense à une avancée scientifique, mais au final, ils "ont achevé une ébauche du séquençage du génome de l'homme de Néandertal" et ils "pensent être capables de reconstruire un génome complet", bref, avec des "je pense être ..." on peut aller très loin et on peut même affirmer qu'ont pensent être capables de voyager dans le temps ( cf : http://www.tregouet.org/edito.php3?id_article=501 )


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO