Nous sommes le Dim Mars 07, 2021 00:39


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 161 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Après La Vie
MessagePosté: Mer Avril 16, 2003 01:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Décembre 15, 2002 02:50
Messages: 136
Voila depuis quelques temps je fais beaucoup de recherches sur la vie après la vie , j'en ai déduit la chose suivante (je me base sur des témoignages, je ne me permettrai pas d'inventer sans savoir , désolé aussi pour les fautes) :

Lorsque l'on meurt on rencontre des guides qui nous font revoir notre vie , il (souvent ce n'est qu'une personnes) s'arrête sur des moments clé de notre vie , et nous questionne à son sujet. Il ne juge en aucun cas nos action mais vous laisse les juger vous-mêmes... Une fois cette vie vue en accéléré , il (désolé j'emploie le singulier car les 8/10 il est seul) vous demande ce que vous avez appris de la vie... Vous pose des questions qui parfois surpassent votre connaissance (style : quelle est la capital du Bali ? Non je déconne dsl...). Je vais m'attarder en premiers point par sur les guides (je m'intéresse d'avantage au rapport "humain" qui il a dans une E.M.I que plutôt à ce qui se passe). Alors ces guides peuvent êtres des membres de votre famille décédés , ou alors un de vos anciens animal de compagnie (c'est beaucoup plus rare) , souvent c'est une personne inconnue mais qui respire la paix , la pureté , la bonté etc... Il possèdent des formes différentes , c'est a dire si vous croyez aux anges, ils auront la formes d'anges , si vous croyez que ces des nains de jardin qui gouverne l'autre monde ben ça sera Jean-Lou le nain qui viendra vous accueillir , bon vous avez compris en gros... En faite apparemment ça serait des anges car dans un témoignages que j'ai lu, la personne avait rencontrée ces "êtres de lumières" il avait la forme humaine , elle leur avait alors demandé :"Vous n'êtés pas des anges" et un des deux avait répondu :"Nous ne somme pas venu en anges , car vous ne croyez pas aux anges" la personne a ensuite ri , car elle savait au fond d'elle que c'était des anges... Enfin je vous laisse vous même juger... Bon j'attaque maintenant les lieux : Lors des E.M.I (expérience de mort imminente) ou N.D.E (near death experience) les lieux sont extrêmement variés... Parfois cela reste noir , parfois ce sont dans des paysages somptueux , parfois alors le "paradis" est partiellement montrée au sujet. Les sujets entende parfois une mélodie merveilleuse qui n'ont jamais entendu auparavant, tandis que certains entendent des bruits comme un orchestre qui jouerait du n'importe quoi... Le point commun est que toutes ces mélodies sont apaisantes. D'après ce que j'ai pu lire , lorsque l'on meurt on aurait la possibilité soit de se réincarner , et de revivre ce qu'on aurait mal vécue (dans une autres vie quand même) , afin de se perfectionner , ou alors de rester là haut... Bon là vous vous dites tous comme moi , je verrai pas pourquoi j'irai me retaper une vie minable alors que je peux rester au "paradis" !!! ben là en fait, d'après ce que j'ai pu lire le paradis serait "hiérarchisé" c'est a dire qu'il y aurai des zones attribuées selon la pureté du sujets , plus on serait pur plus on irait dans des zones que certains ne pourrait pas aller , mais les gens purs peuvent aller rendre visite a ceux qui sont moins purs qu'eux (je m'exprime pas très bien désolé mais si je commence à le structurer , je vais oublier les 3/4 de ce que je voulais dire). Bon alors il serait plus sage de "monter en grades" , par contre je sais pas ce que ça apporterai d'être plus sage... Une connaissance agrandie certainement , en fait j'en sais rien (je précise que je ne me base pas que sur un seul témoignage , il faut que plusieurs mentionnent des faits similaires pour que cela soit plus crédible). Bon ensuite je vais attaquer la question : Quelles forme a t'on ? Alors là je suis très partagé , même si j'ai une préférence , pour certain , toutes les âmes ont des formes humaines , pour d'autre ce ne sont que des nuages avec une ou plusieurs forme humaines (notamment les yeux) je pense d’un coté que cela se rattache à l'importance physique de la personne , certaines auraient plus besoin que les formes soit humanoïdes afin de se sentir mieux... Mais bon c'est un autre débat... En tout cas quelle que que soit la formes , la télépathie est utilisée , les personnes de l'outre monde peuvent savoir nos sentiments (je parle pour les E.M.I) sur le moments et tout... Je précise et je reviens sur ce point , dans l'outre monde tout est pardonnée , personne ne juge son prochain , il se juge lui même... Ensuite j'attaque la question suivante : L'enfer existe t'il ? Ma réponse va être vague , mais je pense que oui (seulement très peu de cas ont visité l'enfer ou y sont partiellement allé) mais je pense qu'il doit y en avoir un... Même si ça cloche avec la notion de tout pardonner, mais je suppose que certains cas sont incurables. :cry:

Bon ensuite : Ou vont les suicidés ? Alors d'après ce que j'ai lu , ils ne vont ni au paradis , ni en enfer , il ne sont accepté nul part , ils èrent sans fin dans les abîmes , en fait je pense qu'il ne sont accepté nul part , car c'est une sorte de tricherie , il ne veulent pas passer les épreuves de la vie , donc ils ne peuvent pas êtres jugés par le tout puissant (j’y reviendrai plus tard sur lui) , ainsi ils se balladent...(certain sujets les auraient vus) en approfondissant le sujet , je me suis rendu compte qu'il était possible de sortir de cette "abîme sans fin" , tout simplement en réglant nos problèmes , car même une fois mort nos problèmes resteraient... Bon voila maintenant : Dieu existe t'il ? Dieu tel qu'on le pense non , mais une entité supérieur : oui , elle prendrai la forme soit de jésus , boudha , allah , suivant la religion , mais sa forme originelle serait une boule lumineuse remplie d'amour de couleur or-blanc-jaune , tous les sujets ne l'ont pas rencontré, seulement certains . J'ai remarquée 4 couleurs qui revenaient souvent au "paradis" : Vert , Or , Blanc , Jaune. Il faut savoir que dans l’outre monde , aucune exaction n'est faite , on ne peut pas tricher. Comment est le paradis ? Apparemment il a des formes très différentes pour chacun , cela va du majestueux temple en or , au paysage merveilleux... En faite c'est chacun comme il l'aimerait je pense . La question que je me pose donc , comment chaque âme vivant chacune dans son monde peuvent se rencontrer... Alors là je vais faire une supposition , je pense que les guides peuvent aller rencontrer l'âme de leur choix dans n'importe quel monde , peut-être même l'âme peut changer aussi de monde pour aller voir son ami , en tout cas, il y aurait pour tous une zones communes , un immense espaces noir , (il intervient lors du début des EMI , et il est le seul point commun physique entre tous) . Voila j'espère vous avoir éclairci ou renseigné sur certain point ! Maintenant voici les questions qui pose des problèmes :

-Il paraîtrait que lorsque l'on meurt on deviendrai l'ange gardien de qqn... Moi qui pensait me reposer pénard...

-Même si parfois la physique est présent (on voit tous le monde en humain) , il est impossible d'avoir des rapports sexuels .

-Les esprits qui viennent sur terre... A part les anges gardiens , je voit pas ce que viennent faire les autres...

Voila est enfin je voulais dire que dans pas mal d EMI il y avait parfois la vue de planètes , d’ univers tout entier...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 16, 2003 12:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 25, 2003 22:47
Messages: 495
Localisation: Quelque part dans les Royaumes Oubliés
Bon c'est un concentré d'hypothèses intéressant quand même :)
Personnellement je voudrais moi aussi établir une hypothèse différente en ce qui concerne les suicides.
Tu dis :
Citation:
Bon ensuite : Ou vont les suicidés ? Alors d'après ce que j'ai lu , ils ne vont ni au paradis , ni en enfer , il ne sont accepté nul part , ils èrent sans fin dans les abîmes , en fait je pense qu'il ne sont accepté nul part , car c'est une sorte de tricherie , il ne veulent pas passer les épreuves de la vie , donc ils ne peuvent pas êtres jugés par le tout puissant (j’y reviendrai plus tard sur lui) , ainsi ils se balladent...(certain sujets les auraient vus) en approfondissant le sujet , je me suis rendu compte qu'il était possible de sortir de cette "abîme sans fin" , tout simplement en réglant nos problèmes , car même une fois mort nos problèmes resteraient...

Comme toi, je ne suis sûr de rien, mais en y réflechissant bien, je pense qu'une personne dont le sort s'est acharné sur elle au point de la dégoûter de la vie ne mérite pas d'être aussi méprisée dans sa mort que dans sa malheureuse vie. Après tout, si elle quitte la vie, c'est pour espérer "vivre" mieux. C'est pourquoi je suppose que, comme dans certains témoignages que j'ai lus, les images très sinistres et négatives qui apparaissent devant le suicidaire pendant son EMI ne sont qu'une "ruse" de "l'instance supérieure" de l'au-delà, pour lui faire comprendre qu'il a la possibilité de reprendre le droit chemin.
En revanche, ce qui parviennent à se suicider, je ne sais pas ce qui leur arrive, mais je pense (j'espère) qu'ils se font aider dans l'au-delà, plutôt que mépriser.

_________________
"Vous avez mangé un homme ? Mais c'est horrible !
-Pas avec de la moutarde..."
Les Annales du Disque-Monde


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 16, 2003 13:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Décembre 15, 2002 02:50
Messages: 136
Ce que je pense est un peu comme toi , je me suis dis... toutes les religions blâment le suicide , certains sujets qui ont vécu une E.M.I raconte avoir vu des âmes errantes... ça pourrai être une ruse comme tu le dis , pour éviter que tous le monde se suicide directement... car sa m'étonnerai beaucoup que les suicidés soient rejeté , après tout si ils se suicident , c'est que la vie leur devenait insupportable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Avril 27, 2003 23:50 
Une petite précision sur le suicide :
Il est normal que les sociétés et religions aient une approche "négative" du fait de se suicider, en fait, c'est directement lié à la religion, ou plutôt "aux" religions qui en gros promettent toutes une "vie" meilleure après la mort.
Il ne faut pas se leurrer, c'est en grande partie un moyen de controler le petit peuple, surtout au moyen-âge où l'on inculquait aux gens que plus ils "en chiaient" (excusez-moi pour l'expression mais c'est assez vrai) plus ils pouvaient avoir accès au "paradis".
Cette astuce sociale avait une faille, si la "mort" était mieux que la "vie" pour les gueux, comment les empêcher de se suicider ?
Tout bonnement en faisant du suicide un pêché mortel...(ce qui est assez amusant quand même quand on y réfléchit...le suicide, un pêché "mortel", lol)
Enfin, bref, la mort, c'est la mort.
Si quelque chose "existe" après, ce quelque chose ne s'embarasse pas de ce genre de considérations.
Comme le dit Uluter, un pauvre bougre qui se suicide mérite mieux que la damnation éternelle.
(encore qu'il peut y avoir des exceptions, genre les attentats suicides qui sont selon moi le dernier degré d'abjection, mais dans le cas d'un suicide par désespoir, c'est très différent)

sinon, mis à part la théorie du suicide, tu soulèves, Abime, des questions interessantes mais en fait, j'ai l'impression que tu as essayé d'amalgamer pas mal de choses dans ta description, ou alors je me trompe peut-être ?

Pour en revenir aux NDE que tu décris, je crois que certaines réactions chimiques du cerveau peuvent expliquer certaines "visions", genre tunnel blanc, ect...

Par contre, ce qui est interessant, c'est que nombre de cultures très différentes et géographiquement éloignées reprennent le système de "niveaux" ou "plans" dans la mort.
Dans le bouddhisme on retrouve ces "stades", ils sont présents également dans la théorie du voyage astral et à un moindre niveau dans les arts-martiaux par exemple.
Des croyances n'ayant apparemment aucun points communs entre elles reprennent un peu les mêmes bases, notamment celle de "progression" de l'âme.

Il y a là quelque chose de vrai, même si je ne saurais dire quoi.
La mort ne semble pas être la fin, tout comme la naissance n'est pas forcément le "début".
Lorsque nous étions de simples foetus, nous existions déjà, pourtant, nous n'en n'avons aucun souvenir conscient. Il est donc possible que ce que nous sommes véritablement continue d'exister après la mort, même si la forme d'existence est très largement différente de l'idée que l'on s'en fait.

Tu parlais, Abime, de visions de planètes ou d'univers entiers, c'est assez lié à l'existence même finalement.
L'infiniment petit et l'infiniment grand se rejoignent souvent. D'ailleurs, nous sommes en plein milieu des deux.
Si l'infini existe, nous sommes juste au milieu de tout puisque d'un côté, nous avons l'infiniment grand et de l'autre l'infiniment petit. Puisqu'ils sont sans fins, n'importe qu'elle forme d'existence qui les réfléchit est forcément "au milieu".
(prenons une hypothèse mathématique : si une droite fait huit kilomètres de longueur, pour être "au milieu", je dois être au kilomètre 4. Si la droite est infinie, d'un côté comme de l'autre, peu importe où je me place, je serai forcément "au milieu" puisque j'ai la même distance de chaque côté, c'est à dire l'infini)
L'âme humaine est ainsi "au milieu" de tout mais il serait faux de croire que cela en fait le centre de l'existence.
Un arbre est également "au milieu", un escargot aussi, même un simple électron est "au milieu".

Je crois que nous nous accordons une trop grande importance tout simplement parce que nous avons la sensation d'être au centre de tout alors que tout simplement, nous sommes "au milieu" à cause de notre nature même.

Cela rejoint certaines sciences comme l'astronomie, du point de vue de la terre, toutes les galaxies s'éloignent, nous sommes "au milieu".
Mais si l'on se place n'importe où ailleurs, tout s'éloigne de la même façon, le point zéro du "big bang" est partout et nulle part à la fois.
Nous sommes au milieu et pas au centre.
Faire de nos âmes une sorte de je-ne-sais-quoi destiné à survivre malgré tout, c'est se placer au centre, alors que nous ne sommes le centre de rien.
J'aimerais bien pourtant hein, je ne suis pas plus courageux que les autres, j'aimerais croire que quelque chose m'attends, mais au fond, je sais bien que non...
...ou alors, ce sera tellement différent, tellement "autre chose" de ce que je suis maintenant que cela n'aura plus d'importance.

Tout comme le foetus que nous étions est trop différent de nous pour que nous en gardions souvenir, l'âme "morte" que nous serons sera probablement si différente de notre état d'humains, que nous ne prêterons plus attention à ce que nous étions "avant".
C'est à la fois beau, car une source d'espoir, et tragique, car cela nous renvoit à notre condition, ici et maintenant.
Ce que nous sommes, ce que nous voulons être, ce que nous aimons, sera différent "après". Il ne faut surtout pas croire en de possibles "jours meilleurs" ou "lendemains qui chantent", prenons ce que nous pouvons prendre ici dans cette vie ! nous pouvons nous interroger, oui bien sûr, mais surtout prenons garde à ne pas mettre trop d'espoir dans nos interrogations, le savoir n'est que le savoir, la vie, elle, est unique.
Il faut la vivre.

Il n'y a que deux hypothèses :
ou cette vie s'arrète lorsque l'on meurt, et alors il est urgent d'en profiter.
ou elle continue, mais d'une manière si différente qu'il serait dommage de ne pas savourer ce plan de l'existence.

Un peu comme un enfant qui voudrait grandir trop vite. L'enfance n'est pas "mieux" ou "moins bien" que l'âge adulte. C'est un état différent qui mérite qu'on le vive.

Je ne sais pas si j'ai réussi à faire passer mes idées ou bien si j'ai l'air d'un parfait cinglé, lol. En tout cas, c'est dit maintenant.
;o)


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Avril 28, 2003 09:16 
Hors ligne

Inscription: Sam Avril 26, 2003 07:29
Messages: 7
Localisation: lorraine
En fait je trouve que ton raisonnement nous aide à accepter la mort. si la vie apres la vie est ainsi pourquoi avoir peur de mourir. je crois que de toute façon le plus dur n'est pas de mourir mais de laisser ceux qu'on aime et qui nous aime derrière nous.
Quand à la vie apres la vie moi j'ai lu des livres qui parlaient à peu pres de la meme chose que toi sauf que l'on y pralait d'un tunnel lumineux.

_________________
je ne crois pas trop au fantome mais on ne croit que ce que l'on voit


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Avril 28, 2003 09:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Décembre 15, 2002 02:50
Messages: 136
Passeur je te rassure tout de suite , j'ai compris ce que tu disais et il faut dire que tu as raison , pour les tunnel blanc oui les chercheurs pensent que le cerveau comme lorsqu'on se brise un os , secrète de l’endorphine qui fait que l'on pourrait avoir ces apparitions. Et que en fait le cerveau dans un ultime recourt nous ferait arrivé toutes sortes d'images stockée , dans le but de nous préparer à mourir. J'aimerais qu'il y ait une vie après celle-ci , mais rien a part des témoignages ne me le prouve... Mais bon qui vivra verra enfin plutôt qui mourra verra. :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 30, 2003 01:44 
Hors ligne

Inscription: Lun Mars 31, 2003 21:48
Messages: 10
Localisation: Paris
Salut Abime (et aux autres aussi).
Si je me la ramène avec ma culture au rabais, tu m'en veux ? Je connais une théorie sur la destinée des âmes de suicidés (ce n'est pas la mienne, mais j'en ai entendu parler et je te l'expose pour faire avancer le débat). Dans cette théorie, on part de l'hypothèse que chaque être humain a une durée de vie prédéfinie ; du coup, celui qui se suicide part avant l'heure voule, si je puis dire. Effectivement, dans cette théorie, il n'est pas reçu dans l'au-delà... jusqu'au jour prévu pour sa mort par le destin, et là, les portes s'ouvrent.
Illustration : c'est là que j'introduis une dose de culture. Dans le poème "Le Purgatoire" de Dante, un jeune homme a perdu sa bien-aimée, morte de maladie. Il se suicide pour la rejoindre... mais lorsque son âme a pris son envol, des anges lui barrent le passage du paradis. Tous les jours il va les trouver, et leur demande : "Est-ce aujourd'hui que je la verrrai ?", mais les anges refusent de lui livrer passage jusqu'au jour prévu.

Si tu t'intéresses à l'au-delà, as-tu lu ce roman génial de Bernard Weber, les Thanatonautes ? Ce n'est pas très réaliste, mais c'est passionnant, ça se laisse lire, c'est drôle parfois et en plus Werber entre deux chapitres répertorie différentes théories sur l'au-delà. Achète-le et tu ne seras pas déçu !
SOL INVICTUS (sous ce pseudo, ce n'est pas Werber qui se cache !!!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 30, 2003 10:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Décembre 15, 2002 02:50
Messages: 136
Salut Sol Invictus ! Bien sur que non, je t'en veux pas , d'ailleurs je trouve ta théorie pas mal du tout... Reste plus qu'a savoir si elle est vrai , mais si il devait y en avoir une je prendrais la tienne (enfin , du moins celle que tu dis :p) ! Pour le livre si par hasard je tombe sur lui je l'achète.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Mai 16, 2003 14:05 
Hors ligne

Inscription: Mer Mai 14, 2003 13:09
Messages: 4
Localisation: Bruxelles
Bonjour tout le monde, voilà un débat qui m'intéresse plus que tout car je viens de terminer un livre tout à fait instructif sur la vie dans l'au delà et je ne peux que te conseiller de le lire Abime. Il s'agit de Karine après la vie, une ptite recherche sur amazon.fr pour avoir les détails.

Il s'agit du témoignage de parents qui ont perdu leur fille de 21 ans dans un grave accident de voiture. Grace à leur foi, leur amour et leur curiosité, à force de se poser des questions, ils ont réussi à établir un contact avec leur fille dans l'au delà. Ca parrait fou mais c'est bien réel. Il suffit de se renseigner un peu pour réaliser que ce contact se fait très souvent dans le monde et qu'il suffit quelque fois d'un peu plus d'attention de notre part pour les capter. Après avoir lu ce livre, je vois la mort d'une façon encore bien différente. Ce que tu as expliqué sur l'au delà se rapproche beaucoup de ce que Karine explique elle même a ses parents par ses messages T.C.I (transcommunication instrumentale) et par écriture intuitive.

Elle explique qu'elle est heureuse où elle est car elle "vit". Elle continue de faire ce qu'elle aime : travailler avec les enfants. Elle raconte que chaque enfant qui meurt, et à chaque avortement, les ames des enfants arrivent dans l'au delà et qu'elle s'occupe de les accueilir avec d'autres. Elle se perfectionne également pour mieux communiquer avec "nous" par écrit, par T.C.I et même par matérialisations. Elle explique également les différents "niveaux" dans lesquels les ames sont envoyés. Il est possible d'évoluer vers des niveaux suppérieur et acquérir la connaissance. Les animaux sont présents dans l'au delà, certains sont à même de s'exprimer dans notre langue.

Pour tout ceux qui s'intéressent à ce genre de témoignages je ne peux que les encourager à lire cet excellent livre.

_________________
-= I'm Just A Little DeViL=-


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Mai 16, 2003 15:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Décembre 15, 2002 02:50
Messages: 136
La vie après a vie , (même si je n'aime pas ce terme) est le sujet qui me passionne le plus , et comme tu me le conseilles , j'irai acheter ce livre. Je suis très curieux de ce qui se passe après , lorsqu'on meurt. Malgré que j'ai un regard très scientifiques sur beaucoup de choses , j'ai lu assez de témoignage sur les E.M.I pour me faire changer d'avis. En tous cas merci Styx pour le conseil.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 07, 2003 02:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 15, 2003 01:47
Messages: 415
Localisation: Québec
Au fait, pour ceux que ça interesse, il existe un film avec Robin Wiliam. "Au delà de nos rêve" (what dreams may come) qui ressemble beaucoup à ce qu'Abime disait. Chaque personne y créer son propre univers et il y'a son "gardien" qui le guide.
Les paysages sont merveilleux et l'histoire fait réfléchir grandement.

_________________
L’être humain préfère un mensonge éhonté à la plate vérité


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 07, 2003 15:27 
Bonjour!!! Moi je sais qu'il y a une vie après la mort. La preuve, je viens de terminer un livre émouvant, le royaume de MIDAHO. Cette femme qui a perdu son fils, communique avec lui et arrive même, car elle est médium, à voyager hors de son corps et à le rejoindre. Il explique ( son fils ) que chacun, arrivé dans le royaume, doit faire une mission. Il y a plusieurs niveau : plus on est bon sur terre plus on est dans un bon royaume. Lorsque vous êtes mort, si vous le voulez, vous pouvez vous réincarner. Bref, c'est un beau livre. Mais je me pose encore la question de savoir s'il existe un enfer, car si le paradis existe, l'enfer existe-t-il, lui?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 07, 2003 15:46 
Hors ligne

Inscription: Ven Août 02, 2002 08:47
Messages: 745
Localisation: Suisse
Concernant l'existence de l'enfer dans une éventuelle "après-vie" :

Les "témoins d'EMI" ressentent, la plupart du temps, "une sensation de paix" qui pourrait être assimilée à une vision du "paradis".
Mais d'autres cas, plus rares, sont moins idylliques: il en ressort un côté angoissant et négatif (vision de l'enfer ?).

_________________
~ Unreal-X ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juin 08, 2003 18:56 
Hors ligne

Inscription: Ven Août 02, 2002 17:10
Messages: 30
Localisation: France/Fondcombe
A quoi bon se triturer l'esprit avec ces questions metaphysiques stupides? Auriez vous peur? Comme il ne faut pas perdre sa vie en essayant de la gagner, ne perdez pas votre vie à savoir si la mort est douce...

De la question "apres la vie?" Je reponds "La mort" bien sur.

C'est bien beau petite fille(Lolita), mais ton livre n'est pas une preuve... et surtout lorsque tu commences à parler de "bonnes" ou de "mauvaises" actions, alors là c'est le drame^^.

Etaï-Lion

_________________
"May the sect be with you"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juin 08, 2003 19:59 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
Ta philosophie n'est pas plus mauvaise qu'une autre Etaï-Lion, mais ne sommes nous pas sur ce forum pour justement discuter de ce genre de concept ?

Est-ce que ces personnes qui ont "vécus" une EMI ont réellement vus ou est-ce un phénomène bio-chimique du cerveau destiné à nous faire passer de vie à trépas d'une manière sereine? Ce débat est lié à plusieurs facteurs variables d'un individu à l'autre. La mentalité de la personne elle-même, la confession de celle-ci, ses craintes de la mort, etc.

Les expériences extra-corporelles, de personnes "cliniquement mortes", sont-elles réelles? Ces gens décrivant les actes des médecins s'afférant autour d'elles pour les ramener à la vie, n'ont-elles pas rêvés tout cela, le cerveau se trouvant limité en oxygène générant des hallucinations.

Le témoin de "bonne fois", relatant son témoignage, a eut tout le temps de ressasser son histoire dans la tête, et a peut-être enjolivé l'aventure, et même de toute bonne fois. Il rencontre des amis ou des parents décédés ou non et même des animaux qu'il a possédé, mais tout cela peu venir de la mémoire, des souvenirs enfouis au plus profond du cerveau qui resurgissent dans l'état critique de la mort clinique.

Il faudrait savoir en faisant une gigantesque enquête à l'échelon planétaire, combien de personnes en état de "mort" ont "vécus" ce genre d'effets. Parce qu'on parle des individus ayant "vus", mais jamais de ceux qui n'ont rien "vus" et ils sont sûrement aussi nombreux que les autres.

Quand aux personnes qui en font un livre, à lire peut-être, mais avec...détachement, n'oublions pas que cet "ouvrage" a été conçu pour être acheté et est avant tout un acte commercial.

Et puis ce qui est certain, c'est que nous connaîtrons tous un jour la vérité, du moins...un bref instant. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juillet 01, 2003 22:57 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 30, 2003 19:25
Messages: 106
Localisation: quebec
Moi je ne crois pas que aucune personne qui a vécu le E.M.I puisse nous dire ce quelle à vécu en entier. Je ne crois pas qu'elle soit capable de tout nous dire. Comme le genre de musique, les détails de la personne qui est avec elle ( son guide) bref de touts les détails qui font l'endroit où elle est. Parce que je crois que tout se qui se passe dans ce monde, se passe vite. Elle n’a pas tout le temps pour comprendre se qui se passe. Peut-être bien que je me trompe. Mais bon c'est ce que je pense. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juillet 02, 2003 16:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 17, 2003 09:06
Messages: 203
Localisation: Lyon
Je suis d'accord avec toi _lune_ quand tu dis:
Citation:
Moi je ne crois pas que aucune personne qui a vécu le E.M.I puisse nous dire ce quelle à vécu en entier. Je ne crois pas qu'elle soit capable de tout nous dire.

Une personne de ma famille a vécu une EMI quand elle était dans le coma.
Au début, elle ne se souvenait que d'avoir entendu les médecins tenter de la faire revenir puis d'une sensation de bien-être et d'avoir vu son père et sa soeur (décédés des années auparavant).
Puis les jours passèrent et chaque matin à son réveil des brides de souvenir revenaient: une couleur blanche éblouissante mais appaisante, les paroles de son père qui lui disait: "Non, pas encore..." et d'autres petits détails futils.
Alors est-ce l'imagination du rêve qui prend le dessus et invente des détails ou bien est-ce réellement des réminiscences de l'EMI...?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juillet 02, 2003 18:20 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 30, 2003 19:25
Messages: 106
Localisation: quebec
Je crois que c'est plus un rêve qui prend le dessus. Pourquoi? Et bien, je pense que, ce que les gens voient quand ils vivent le EMI, et bien c'est tout simplement les choses qui les ont beaucoup marqué durant leur vie. Soit la mort d'un proche, une déception quelconque, un endroit qu'ils ont beaucoup aimé etc.. Tout ca rassemblé peut former un genre de petit monde qui croient être une réalité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 21, 2003 00:43 
Hors ligne

Inscription: Mer Août 20, 2003 16:52
Messages: 1
Dans un film que j'ai vu, le personnage principal fait une enquête sur les emi, parce qu'il croit que sa femme morte quelques temps auparavant veut lui parler . Durant son enquête il rencontre une bonne soeur qui s'occupe d'enfants victimes du cancer en stade final et qui sont donc malheureusement souvent dans des salles de réanimation, entourés de médecins qui tentent de les sauver. Cette dame dit que pour atteindre la mort il y aurait différent niveau de "sommeil", moi personnellement je serais plus de cet avis avec différents niveaux et que ce que nous appellons les emi seraient plus en fait une sorte de rêve, mais poussé à l'extrême par le fait que l'on soit à un "niveau" très proche du niveau de la mort.
je ne sais pas si j'ai été très clair et si tout le monde m'aura suivi dans mon raisonnement, mais tant pis, excusez-moi pour les fautes ( je ne suis pas doué en orthographe au cas ou quelqu'un n'aurait pas remarqué ).

(message corrigé - DRAGON)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 21, 2003 03:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 15, 2003 01:47
Messages: 415
Localisation: Québec
Tu parles du film libellule (dragonfly). Disons que l'éveil est l'état numéro 1, le sommeil est l'état numéro deux, l'inconscience est le numéro 3 etc. Si l'état 10 est la mort, qu'est-ce qu'il y'a à l'état 7 ou 8?
Par contre, si l'EMI n'est qu'une sorte de rêve, ça n'explique pas pourquoi beaucoup se souvienne de détails qui n'avaient même pas eut lieu dans la même pièce. C'est un peu comme si dans cet état plus proche de la mort que de la vie, notre esprit est libéré de sa prison physique et il perçoit des choses qui lui sont inaccessible normalement.
Je continu à me demander si ce phénomène vient d'une énergie qui se dissocie du corps (l'esprit) où tout simplement du cerveau qui fonctionne anormalement mais dans un sens positif.

_________________
L’être humain préfère un mensonge éhonté à la plate vérité


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Août 23, 2003 23:22 
Hors ligne

Inscription: Jeu Juillet 31, 2003 19:48
Messages: 22
lol!
c'est vrai que je me demande ce qui va se passez quand je mourrerez pas vous? je me demande toujours, si mon esprit, ma conscience(enfin moa quoi^^) sera toujours presente je me suis fais deja plein d'hypotese genre une fois mort je rennais en animaux, je vis sur une autre planete d'une autre galaxie plein de truc comme ça pas vous?

_________________
Nié la verité n'arrangera pas les choses...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Août 24, 2003 00:17 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
Moi, je pense qu'il vaut mieux ne pas se poser trop de question et surtout vivre pleinement, pour le reste on verra ou...pas. 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Août 24, 2003 03:13 
Hors ligne

Inscription: Mer Août 20, 2003 00:05
Messages: 109
Tres bon débat...

Selon moi, notre conscience existe forcement apres la mort tel que nous la voyons...
Et je crois que tous les temoignages de communications entre "morts" et "vivants" ainsi que les NDE sont réels.
En revanche, apres avoir longtemps réfléchis sur le sujet et vu le nombre de différences qu' il existe sur le sujet, j' ai tiré deux conclusions :

:arrow: chaque individu "vit" sa mort de façon différente (espace/lieu, interpretation, situation...)
:arrow: les communications, les NDE et les visions de mort sont une mise en scène

C' est tres difficile à expliquer. Quand je parle de mise en scène, je veux dire que tous cela existe mais a un but: nous préparer en "douceur" a quelque chose de beaucoup plus complexe et complet. Une sorte d' indicateur ou d' intermédiaire qui nous montre le chemin et nous y prépare...
Pour la cas des suicidés, ou même de toutes personnes ayant fait de mauvaises choses, comme tu dis Abyme je pense qu' elle se juge elle même car elle atteint un niveau de conscience modifié par sa nouvelle situation, cela lui fait changé sa façon de raisonner et de percevoir les sentations (de nouvelles certainement).
C' est un sujet vaste, je préfére m' arreter la... :)
@+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: .
MessagePosté: Dim Août 24, 2003 12:04 
Hors ligne

Inscription: Jeu Juillet 31, 2003 19:48
Messages: 22
Ouais, je pense que dragon a raison, pour l'instant mieux vaut ne pas penser à ça. :wink: Rendez-vous dans 60 ans !!

_________________
Nié la verité n'arrangera pas les choses...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Août 24, 2003 16:53 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
60 ans...on ne connaît pas l'avenir qui ne doit pas être des plus limpide, il ne faut pas trop perdre son temps à se demander qui ou quoi après la mort, parce qu'alors on en oublie de vivre.

Et puis la mort peut faucher n'importe qui, n'importe quand, lorsque tu roules peinard dans ta voiture, un ivrogne arrivant en sens inverse peu rater son virage et venir t'écraser et tout est fini. Notre vie moderne à décuplé les risques de ne pas mourir dans son lit à 90 ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: avis
MessagePosté: Mer Août 27, 2003 00:11 
Hors ligne

Inscription: Ven Août 22, 2003 00:34
Messages: 214
Localisation: Courbevoie
Depuis que j'ai 7 ou 8 ans, je perçois une sensation. Dès que je le désire. Je pense que c'est une prise de conscience de ce qu'est la mort. C'est à dire pas grand-chose. Réaliser qu'après, tout ce que tu rensent, douleur comme bien-être, il n'ya plus rien. C'est pas expliquable, il faut le ressentir pour voir à quel point c'est horrible. Il suffit que je pense à la mort, que j'essaie de la ressentir, et là, m'arrive ce qui doit arriver au gens qui se noye, où qui savent que dans une fraction de seconde ils mourront. Une de mes profs au collège disait que c'était l'instinct de survie. Ca doit être ça qui fait que certaine personne au bord du gouffre trouve la force de se battre et de continuer à vivre, se rétablir d'une maladie, se réveiller alors qu'ils étaient en réanimation. Puis je panique quant je ressent ce vide inévitable.

D'un point personnel, ce n'est que mon avis, l'homme est un animal très amélioré physiquement et mentalement (d'une façon pratique).

Ces derniers j'angoisse beaucoup à cause de ça (j'étais même devenu incapable de voir un film où il y a ne serait-ce qu'un mort. Autant vous dire que Terminator3 m'avait pratiquement achevé. Je sait ça peut être très con de le dire).
Et à vrai dire, c'est pour ça que j'étais venu sur ce site. Pour croire un peu que ce n'est pas finis quant tout s'arrête.

Ce qui me rassure c que certains (dont Dragon) ne se jette pas la tête la première dans des "oh mon dieu c un fantôme" mais examine la chose avant.

Voila, je suis désolé pour ceux à qui j'ai miné le moral. C'était que mon avis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Août 27, 2003 06:51 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
A ton âge, tu ne dois pas d'angoisser pour cela et surtout ne pas y penser, parce que comme je disais si tu fais une fixation sur la mort, cela va sans aucun doute te gâcher la vie et avoue que c'est plutôt idiot de ne pas vivre parce qu'on pense à la mort.

De toute façon, nous sommes tous des condamnés à mort en sursis, alors tu prends la vie du bon côté, la vie est le bien le plus préçieux, j'ai vu des gens se suicider par crainte de mourir d'une maladie, c'est absurde et dérisoire. Se tuer parce qu'on à peur de mourir d'une maladie qui en l'occurence souvent se trouve uniquement dans l'imagination. :?

Il faut être cool dans la vie, se détacher un peu, regarde tous ces gens malheureux qui crévent de faim ou dans des guerres idiotes et que sais-je encore, toi tu as la chance d'être dans un pays libre, nous ne savons pas la chance que nous avons.

Il ne faut pas vivre dans la haine ou l'angoisse, mais dans la bonne humeur et surtout l'amour, ne pas se refermer sur sois-même, pour reçevoir il faut donner, il n' y a pas de secret.

Rien ne t'oblige à regarder tous ces films pour tout dire assez néfastes qui ne montrent que des tueries. Cela n'intéresse que les gens qui n'ont jamais rien connu de tout cela. Va plutôt voir un film positif, tu ressortiras de la séance avec un bon moral.

Jusqu'à preuve du contraire tu n'as qu'une vie, alors il ne faut pas la détruire avec des pensées et des actes négatifs, mais la mordre à pleines dents avec délectation. :wink:

Bien sûr quand je parle de profiter de la vie cela n'inclus pas les excés en tout genre, ceux qui détruisent la vie et finissent par l'enlever.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Août 27, 2003 13:23 
Hors ligne

Inscription: Mer Août 20, 2003 00:05
Messages: 109
D' accord avec toi Dragon... mais ça fait pas de mal de se poser des questions si tu en tires les bonnes conclusions...

_________________
"L' imagination est plus importante que le savoir" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Août 27, 2003 15:44 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10606
Tu peux te poser des questions à condition de rester maître de tes pensées et de ne pas en faire une fixation notamment sur la mort, ce qui pourrait t'amener si tu es fragile directement à la dépression. Cela peut faire rire, mais ça va plus vite et c'est plus insidieux qu'on ne le pense.

Quelles conclusions vas-tu retirer en pensant à la mort, que tu vas mourir un jour, ça c'est évident pour toutes formes de vie sur cette planète.

Que l'on se pose une fois la question, d'accord, mais ça s'arrête là, nous avons déjà assez de problème à gérer notre vie, alors quand à se tracasser pour aprés la vie... La seule chose intelligente que tu peux faire de ton vivant pour...ta mort, c'est de contracter une bonne assurance vie afin de régler post-mortem le coût de tes funérailles et ne pas laisser cela sur le dos des parents vivants.

Maintenant, il y a une autre solution, la religion, tu adoptes une religion qui t'accorde une vie aprés la mort et tu te cramponnes fermement, ça aide certaines personnes et finalement ce n'est pas plus mal qu'autre chose, remarque que les gens qui y croient sincérement sont heureux, ils n'ont plus à se poser la moindre question.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Août 27, 2003 16:09 
Hors ligne

Inscription: Mer Août 20, 2003 00:05
Messages: 109
D' accord avec toi DRAGON, même les "religions" sont assimilables à des sectes... moins brutal je te l' accorde, mais par le passé, c' est assez effrayant...

"Quelles conclusions vas-tu retirer en pensant à la mort, que tu vas mourir un jour, ça c'est évident pour toutes formes de vie sur cette planète." lol
Ce que je voulais dire c' est que tu vois la vie différement, et ne me dis pas le contraire, si tu crois en l' apres vie ou si tu n' y crois pas...

"La seule chose intelligente que tu peux faire de ton vivant pour...ta mort, c'est de contracter une bonne assurance vie afin de régler post-mortem le coût de tes funérailles et ne pas laisser cela sur le dos des parents vivants."
Ouai, ou tu peux aussi essayer d' améliorer la condition de vie de l' humanité mais c' est plus compliqué... @+

_________________
"L' imagination est plus importante que le savoir" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 161 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO